Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 11-01-2012 21:43:41

Pitchblack
Habitué
Inscription : 19-01-2010
Messages : 91
Site Web

Silence, on finit son jeu...

Suite au topic confessionnal, je me reprochais de finir en définitive bien peu de jeux.

Entre la boulimie d'achat favorisée par les tarifs très favorable d'un célèbre fournisseur à vapeur, les envies incontrôlables déclenchées par l'audition d'Erwan'n'co... je me retrouve con-sommateur, propriétaire d'une tonne de jeux auquel je ne joue pas avec la constance et la régularité qui permettrait d'en finir régulièrement.

Ce topic donc pour poser la question et susciter des avis...
=> La question (qui en contient plein d'autres) : çà vous arrive de finir des jeux ? Un peu ? Jamais ? Souvent ? Vous consommez comment ? Vous achetez un jeu, le finissez, et seulement alors en achetez un autre ? Ou alors, est-ce-que vous "butinez" d'un jeu à l'autre ?

(Bien sur j'aimerais bien savoir comment fait la fine équipe du podcast. Je me rappelle que la question avait déjà été posée mais je reconnais avec honte avoir totalement oublié la réponse...)

=> Les avis : une chose que je ne vois que peu et que j'adorerais trouver ce sont des avis de joueurs au moment où ils viennent de finir un jeu. Quand les frissons de l'achat compulsifs, et les émois des premiers niveaux du jeu (souvent conçus pour en mettre plein les mirettes et générer un bon buzz) sont passés.
Donc, si vous venez de finir un jeu, je serais très très curieux de connaitre votre avis (court ou long, selon votre inspiration) sur le jeu en question.
(Balise SPOILER de rigueur pour les détails d'intrigue des jeux récents, merci d'avance)

Dernière modification par Pitchblack (11-01-2012 21:50:18)

Hors ligne

#2 11-01-2012 21:49:36

Pitchblack
Habitué
Inscription : 19-01-2010
Messages : 91
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Histoire d'ouvrir le bal, de courts avis sur une poignée de jeu enfin finis...

=> BATMAN ARKHAM ASYLUM
Qualité constante tout au long du titre avec un rythme qui ne faiblit pas, sauf... pour les combats contre les boss. L'ultime combat étant d'ailleurs loin d'être marquant ou épique. Je n'ai pas eu le coeur de revenir dans l'asile trouver les dernières énigmes du Riddler, mais je me suis encore amusé un moment avec les défis furtivité et baston.

=> SAMOROST2
Oui, bon, il date celui-là, mais le dernier niveau était particulièrement pénible, dans le genre "essaye encore une fois".
Jeu qui reste quand même un excellent moment.

Hors ligne

#3 12-01-2012 07:17:08

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 383
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Dans la majorité des cas je vais jusqu'à la fin, ça m'arrive meme de continuer les mondes ouverts un moment apres avoir termine l'histoire principale: Juste Cause 2, AC, Skyrim, etc.

Y'a quand meme aussi des jeux qui me saoulent, et la j'hésite pas a arrêter, parfois apres quelques heures (ça fait bizarre de dire ça quand on sait qu'un blu-ray ça coute autant qu'un jeu). Warhammer 4000, Dead Rising 2, Resistance 3, etc.

Hors ligne

#4 12-01-2012 08:57:17

cubik
Habitué
Inscription : 23-12-2009
Messages : 757
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Perso, je finis tous les jeux que j'achète, ou quasiment
il n'y a que mad world que je n'ai pas du finir et je ne sais pas trop pourquoi, en fait
Par contre, je ne les épluche pas. Je n'ai jamais du obtenir les 1000g ou les platines, je crois

Hors ligne

#5 12-01-2012 15:16:26

Screasion
Habitué
Inscription : 21-05-2010
Messages : 465

Re : Silence, on finit son jeu...

Perso je ne finis jamais les jeux que j'achète.
A l'exception des jeux d'une durée de vie d'une quinzaine d'heures maximun. Ce sont rarement les meilleurs mais si j'adhère à l'univers et que j'ai connaissance de la "courte" durée de vie, je vais au bout de l'aventure, notamment pour le sentiment de satisfaction de travail accompli.

Hors ligne

#6 13-01-2012 02:11:41

marmotte19
Habitué
Inscription : 11-09-2009
Messages : 1 643

Re : Silence, on finit son jeu...

Alors c'est bien simple. (Beaucoup)Plus jeune je finissais la majorité de mes jeux. C'était la difficulté de certains qui m'en empêchait (et mon manque d'acharnement ?). Mais désormais j'en fini peu (quand on compare total jeux finis//total jeux)  mais plus qu'avant (total jeux finis). C'est super limpide non ?
Je suis devenu malgré moi picoreur. Je peux me retrouver à jouer à une dizaine de jeux en même temps, en mettre un en stand-by plus d'un an, me consacrer à un seul une semaine ou faire durer le plaisir longtemps par petites sessions (souvent un shmup).  Ce qui est certain c'est que la grosse différence avec mes années "école" provient du manque de temps.
Et de mémoire le seul jeu que j'ai stoppé tellement il m'a saoulé s'intitulait Forbidden Siren sur PS2. Pourtant c'était loin d'être une bouse. Mais supporter sa maniabilité, j'ai pas pu. Ah si FF X aussi. La tête à claque alias Tidus, la linéarité, la lenteur (que c'est lennnnnnt en 50 hz)... Tous ces défauts ont fait que j'ai vite zappé pour passer à autre chose.

Hors ligne

#7 13-01-2012 12:35:19

sseb22
Habitué
Lieu : Paris
Inscription : 04-12-2009
Messages : 609
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Pitchblack a écrit :

Donc, si vous venez de finir un jeu, je serais très très curieux de connaitre votre avis (court ou long, selon votre inspiration) sur le jeu en question.

Je fais des critiques de mes jeux finis sur senscritique.
Elles sont plus ou moins longues mais les dernières sont plus longues que courtes.
http://senscritique.com/sseb22/critique … riorder=2/


Je peux aussi les coller ici, pas de souci smile

Genre, Rayman Origins :

Rayman Origins : The Origins of Symmetry

Pauvre Michel Ancel : il revient en force dans les critiques, il fait un moteur excellent, le Ubiart Framework, en sort un excellent jeu et veut même le distribuer mais non ! Rayman Origins ne fait pas d'excellentes ventes (760 000 d'après VGChartz actuellement). Certes, il va peut-être atteindre le million d’exemplaires. mais à quel prix ? Bien sûr, je ne le voyais pas faire les ventes d'un Call of Duty ou d'un GTA mais vendre 3 à 4 millions d'unités aurait été plus respectueux de cette œuvre.

Il a été bradé quelques semaines après sa sortie (j'ai moi-même profité d'une promotion pour avoir l'édition Collector pour 40€) et on peut actuellement le trouve pour 25€ sur les sites anglais. Le manque de communication autour du jeu de la part d'Ubi Soft n'est pas étranger à ce revers, à mon avis. Tony Key, Vice Président du marketing d'Ubi a même expliqué que Beyond Good & Evil 2 pourrait dépendre du sort de Rayman Origins. LA PRESSION !!

Mais cessons de se lamenter sur le destin de Rayman Origins (non mais il a quand même 92% dans les agrégateurs de tests !!) et passons plutôt au jeu en lui-même.

Le scénario est.... comment dire ? HAHA c'te blague ! Mais à vrai dire, on s'en fiche. En plus, il est amusant, avec cette histoire cyclique de Rayman et ses amis qui partent à la recherche de dents pour calmer l'énervement de leur voisine du dessous. Tout ça pour arriver exactement au point de départ ! J'ai quand même noté un générique de fin longuet (et j'ai dû le regarder 3 fois yikes) mais qui devient interactif après la vraie fin. Bref, les scénaristes se sont bien amusés à nous balader dans 10 mondes et 5 environnements (la jungle, la lave, la glace, les monts venteux, une usine,...) tout plus superbes les uns que les autres.

C'est sûr qu'en terme de direction artistique, on ne peut que s'incliner si on n'est pas un obsédé du polygone. Tout a l'air d'être dessiné à la main même si, en plus, ce n'est pas vrai (et c'est encore plus un compliment de ma part car l'illusion est totale). L'utilisation de la 3D est subtile et se voit surtout quand on regarde la surface de l'eau au moment d'en sortir. Mais le jeu utilisant pas mal les zooms, les dessins ont été faits en pensant au zoom maximum en tête. Le résultat est splendide puisque, même quand la caméra zoome à fond sur Rayman, les dessins restent nickels, lisses, sans pixel apparent.
cohérence artistique très bonne dans tout le jeu malgré les plaintes de quelques joueurs isolés

La musique est sympa mais n'atteint pas la qualité des graphismes à mon goût. Les thèmes sont très entraînants et collent bien à l'action mais je ne retrouve la superbe des mélodies du premier Rayman. Par contre, c'est rigolo la ressemblance entre Chest persuit et American Money de l'OST 2 de Cowboy Bebop (mais les 2 sont surtout issues du folk/country américain). Mais j'entends vraiment dans l'introduction de Shooter Kazoo de RO une inspiration de celle de Jidai no Kaze de l'OST de Porco ROsso (si on enlève la piste "insecte" de cette musique de Rayman).

Le gameplay est au petits oignons, varié (essentiellement plateforme mais aussi du shoot them up qui n'est pas sans rappeler Flying Hamster de The Game Atelier)
Cependant, je continue à préférer la maniabilité d'un mario. Je trouve que Rayman a un poil trop d'inertie et a tendance à glisser légèrement trop à mon goût. Et les autres personnages ne changent rien voire me gênent un peu plus car ils n'ont pas la taille de Rayman. Je les trouve soit trop petits soit trop grands. Et bizarrement, Rayman a les mêmes proportions que... Mario yikes Je dois être vraiment conditionné à la jouabilité du plombier après 24 ans de Super Mario dans les doigts.

Mais il y a surtout, comme dans un New Super Mario par exemple, une difficulté à 2 niveaux. Si l'on cherche à jouer tranquillement, sans trop se prendre la tête alors c'est possible. Il suffit de parcourir les niveaux qui sont découpés en sections et grâce aux vies illimitées, c'est une promenade de santé.
Si vous souhaitez voir la "vraie" fin, alors il faudra cravacher pour ! À vous la recherche des 300 lums par niveaux, les explorer de fond en comble et découvrir toutes les cages cachées. Vous avez fini le niveau, vous êtes heureux ? ET BIEN IL Y EN A ENCORE ! Il faut maintenant refaire le niveau en speedrun et là, Rayman Origins, comme tout bon jeu de plateforme un peu hardcore, se transforme en jeu de rythme ! Flèche droite et bouton de sprint constamment enfoncés, il va falloir appuyer sur le bouton de saut au bon moment et pendant le bon laps de temps pour arriver au drapeau d'arrivée dans les temps (astuce : cette ligne virtuelle est d'une hauteur infinie donc pas la peine de toucher le drapeau, il suffit d'arriver à sa hauteur).
Et dans ces phases-ci (comme pour les niveaux de chasse au trésor), je finissais par entrer dans une sorte de mini-transe, un état d'esprit ultra-concentré, sorte de croisement entre être "dans la zone" quand on est sportif de compétition et l'état d'hyper concentration de Jim Ellison dans la série "Sentinelle". Là, j'étais imperturbable, insensible aux éléments extérieurs et Rayman Origins se rapproche alors d'un Super Meat Boy.

Bref, ce Rayman Origins, c'est du fun en barre ! Tout est maîtrisé, bien dosée (je pense notamment à la difficulté si on veut tous les electoons) et il a une patte bien à lui. À la fois cohérent dans sa direction artistique et varié dans ses décors, le visuel de Rayman Origins fait qu'il se reconnait au premier coup d’œil. Je n'ai pas joué en multi mais je sens déjà que son potentiel de fun y est décuplé. Un jeu qui va marquer les fans de platformer, c'est certain et peut-être même tout le milieu des joueurs avertis (mais malheureusement peut-être seulement ceux-là)

Sempiternel paragraphe sur les trophées, et oui !

Honnêtement, j'ai trouvé que ce platine était plus simple que ce à quoi je m'attendais. J'ai mis 2 semaines et environ 25 heures (peut-être 30) pour l'obtenir et c'était 25h de pur plaisir, que ce soit pour la chasse aux trophées ou le jeu en lui-même. Les trophées sont assez directs et il n'y a pas de trophées embêtant comme une collecte de centaines d'items ou, merci les devs, devoir obtenir les rubans rouges (quel soulagement !).
J'ai joué chaque niveau de façon à obtenir les 6 electoons et le speed trophy en refaisant le moins possible de fois les niveaux. Puisqu'en le parcourant la 1ère fois, on garde à peu près en tête le level design (de toute beauté), c'est une façon de capitaliser sur l'apprentissage plutôt que de finir le jeu vite fait et tout refaire pour les trophées. D'ailleurs, il n'y a pas de trophée récompensant le fait d'avoir vu le générique de fin, il faut trouver le boss caché pour ça, c'est rare.
En plus, le dernier niveau, celui dont j'avais entendu parler et qui me faisait très peur (à la manière du niveau caché de Mario Galaxy 2), est certes un bon cran plus difficile que le reste mais, comme tous les autres niveaux, il est découpé en sections. Et ça change pas mal de choses puisqu'on n'a pas besoin de refaire TOUT le niveau quand on meurt. Il faut juste, je pense, ne pas arrêter le jeu en pleine partie.
Pour le reste, trouver les cages cachées est très amusant et permet de bien explorer les niveaux. Trouver 300 lums (ou 150 en fonction des types de niveau) est parfois difficile mais j'ai dû refaire, pour ça, uniquement quelques uns des niveaux. Par contre, le trophée Nitro (obtenir tous les speed trophies) vous demandera plus de boulot. Ce n'est pas insurmontable mais il faudra refaire chaque niveau une bonne dizaine de fois, voire plus, afin de le connaître par cœur, de se sentir "in the zone". Là, Rayman se transforme en un jeu de rythme et se rapproche de Super Meat Boy !

Dans l'ensemble le platine de Rayman Origins est, pour moi, juste de la bonne difficulté. Cette dernière est homogène (pas de pic comme Uncharted 1 et la salle aux piliers) et sa croissance est parfaitement dosée. Si on veut juste finir le jeu, ça ne doit pas être très compliqué et si on veut le platine, il faut lutter pour mais on n'est jamais découragé.


http://senscritique.com/jeuxvideo/rayma … ue/sseb22/

Dernière modification par sseb22 (13-01-2012 12:35:41)


Une absence totale d'humour rend la vie impossible. Colette
Ma "carrière" de joueur :  25 ans de jeux - 52 pages - 1 blog

Hors ligne

#8 16-01-2012 11:34:07

Nomisys
Habitué
Lieu : Samaipata
Inscription : 18-03-2010
Messages : 1 100

Re : Silence, on finit son jeu...

Pas facile en effet de finir tous ses jeux sur steam avec les soldes.

Je viens de finir The binding of Isaac et j'ai envie de recommencer.
le jeu est très bien fait et donne toujours envie de recommencer une partie.

Sinon si vous n'aimez pas finir un jeu, jouez à un mmo !

Hors ligne

#9 16-01-2012 15:48:14

1er tigre
Membre
Inscription : 19-10-2011
Messages : 42

Re : Silence, on finit son jeu...

Personnellement, je finis tous mes jeux. Enfin, quand j'achète un jeu, je le finis (mis à part valkyria chronicles neutral), quand on me le prête, ça m'arrive de ne pas le finir s'il me saoule (genre assassin's creed).

Hors ligne

#10 17-01-2012 20:57:29

MonsieurU
Habitué
Lieu : Paris
Inscription : 16-09-2011
Messages : 492
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Je viens de terminer Uncharted 3, et je ne suis pas déçu par la fin. Un peu "anti-climactique", mais au final plus crédible que celle du 2. Donc, "thumbs up".

Et tant que je suis à parler des jeux que j'ai récemment terminés, j'ai fini Dead Island, et j'ai recommencé aussi sec. Ca m'a fait comme Demon's Souls à l'époque, tiens...Surtout qu'on peut recommencer avec son personnage et continuer à le faire progresser. COMME dans Demon's (et Dark) Souls.


Twitter : _MonsieurU_
PSN : monsieur666
Steam : Monsieur U.
http://monsieuru.wordpress.com/

Hors ligne

#11 19-01-2012 08:01:38

Le Tyran
Habitué
Inscription : 08-12-2009
Messages : 267
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Finir les jeux que je commence, c'est une règle que je m'efforce de toujours respecter. (sauf quand le pad me tombe des mains, ce qui est extrêmement rare)

Bon par contre, finir tous les jeux qui trainent sur mon compte steam...

Hors ligne

#12 19-01-2012 10:57:46

Jukurpa
Habitué
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 136
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Moi dorénavant, j'essaye de finir les jeux auquel je joue surtout depuis que je joue sur Xbox et que j'achète mes jeux. Je dois confesser qu'il fut un temps où, jouant sur PC, je piratais beaucoup les jeux ce qui n'aidait pas à s'investir pour les finir, je jouait quelques heures puis passait rapidement à autre chose (souvent hors JV : JDR, figurines...), j’avais une consommation très Pop corn du JV, ce n'était pas mon loisir principal et je restait rarement plus d'une semaine sur un jeu.
en tout cas, aujourd'hui, je ne regrette ni d'acheter mes jeux, ni de les finir ce qui apporte une grosse satisfaction.


Ton OS est open source, ton esprit par contre...

Hors ligne

#13 19-01-2012 17:09:05

Nomisys
Habitué
Lieu : Samaipata
Inscription : 18-03-2010
Messages : 1 100

Re : Silence, on finit son jeu...

Ya pas pire que la sortie d'un mmo pour voir sa pile de jeux "normaux" achetés pendant l'année s'entasser allègrement

Hors ligne

#14 19-01-2012 18:07:16

Neeko
Habitué
Lieu : Aix-en-Provence
Inscription : 03-12-2009
Messages : 564

Re : Silence, on finit son jeu...

J'ai passé beaucoup de temps à faire n'importe quoi mais pour le coup, je n'arrive pas à remettre "Just Cause 2" dans le lecteur pour le terminer. Un jour peut-être...

Sinon je me suis juré de terminer les add-on "General Knoxx" et "Claptrap Revolution" de Borderlands. S'il y a un amateur pour un coop sur PS3...

Hors ligne

#15 19-01-2012 20:05:17

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 383
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Neeko a écrit :

J'ai passé beaucoup de temps à faire n'importe quoi mais pour le coup, je n'arrive pas à remettre "Just Cause 2" dans le lecteur pour le terminer. Un jour peut-être...

Le finir a 100%?
Skyrim se termine plus vite que Just cause 2.

Hors ligne

#16 19-01-2012 21:28:12

Pitchblack
Habitué
Inscription : 19-01-2010
Messages : 91
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Ai fini RAGE.
Voyage aussi sympa et agréable que vanté partout.
Destination aussi expédiée, courte et baclée que pleuré partout.

Je l'ai eu soldé donc je ne me plains pas trop, mais disons que si un dlc sortait pour nous vendre ce qui aurait du faire partie de la release, je me sentirais un tout petit peu violé avec un supplément vinaigre.

Recommandé soldé, sinon pas indispensable.

Ah, un chouette truc quand même, pour le plaisir des yeux :
=> http://deadendthrills.com/collections/rage/
Quelques screens pris avec un "oeuil de photographe" qui rendent vraiment hommage à la beauté du jeu.

Dernière modification par Pitchblack (19-01-2012 21:31:35)

Hors ligne

#17 19-01-2012 21:49:33

Forcetranquille
Habitué
Inscription : 27-10-2010
Messages : 1 177

Re : Silence, on finit son jeu...

Le Professeur Layton et L'étrange village fini !

J'ai adoré ce jeu. L'histoire met un peu de temps à se lancer mais la deuxième moitié est vraiment prenante, j'ai trouvé l'histoire belle et touchante. Les cut-scenes sont magnifiques, j'ai l'impression de jouer à un jeu (les énigmes) à l'intérieur d'un très bon film. J'ai déjà hâte de faire les autres épisodes.

Hors ligne

#18 20-01-2012 09:39:27

Nomisys
Habitué
Lieu : Samaipata
Inscription : 18-03-2010
Messages : 1 100

Re : Silence, on finit son jeu...

Forcetranquille a écrit :

Le Professeur Layton et L'étrange village fini !

J'ai adoré ce jeu. L'histoire met un peu de temps à se lancer mais la deuxième moitié est vraiment prenante, j'ai trouvé l'histoire belle et touchante. Les cut-scenes sont magnifiques, j'ai l'impression de jouer à un jeu (les énigmes) à l'intérieur d'un très bon film. J'ai déjà hâte de faire les autres épisodes.

Je te conseil d'attendre un peu entre chaque Layton, le jeu étant quand même assez répétitif dans sa structure (même les énigmes se répètent).

Mais il est vrai que je ne suis toujours pas lassé en finissant le 3ème.

Hors ligne

#19 20-01-2012 09:58:21

bonbec
Habitué
Inscription : 21-06-2010
Messages : 93

Re : Silence, on finit son jeu...

Fini Zelda Skyward Sword !
Il nous  a fallu ( ma cop' et moi) 68H pour y arriver, en explorant tout et en finissant la majorité des quêtes secondaires.
Au final: Chapeau bas ! Grand jeu, super donjons, très bien rythmé, très joli ( Link et Zelda dessiné tout mimi, souligné par leur relation fusionnelle/platonique).
Tous les défauts que vous avez pu lire ailleurs sont vrais: une compagne de route à baffer, des rigidités de gameplay ( dialogues inzappables, saut automatique..), un oiseau purement utilitaire...
En revanche, je n'ai pas lu ça quelque part,  suis-je le seul à avoir eu tant de problèmes avec le wii motion plus ?
Précisons tout de suite: je l'ai eu d'occasion. Mais c'est quoi ce truc ?!?
La connexion avec le nunchuk est pourrie, buggue régulièrement surtout suite à des mouvements vifs ( tous les combats donc...) en bloquant une direction (tu lâches la manette, Link court tout seul vers la gauche...), obligeant à le débrancher/rebrancher.
Et parfois des inversions de direction avec les armes de visée ( Vite mon arc ! ah bin non... ça foire...).
De grands moments de frustration et de rage!

... mais qui n'ont pas gaché mon plaisir à vivre cette aventure, vraiment, un Zelda au Top !

Hors ligne

#20 21-01-2012 21:28:07

Forcetranquille
Habitué
Inscription : 27-10-2010
Messages : 1 177

Re : Silence, on finit son jeu...

Nomisys a écrit :
Forcetranquille a écrit :

Le Professeur Layton et L'étrange village fini !

J'ai adoré ce jeu. L'histoire met un peu de temps à se lancer mais la deuxième moitié est vraiment prenante, j'ai trouvé l'histoire belle et touchante. Les cut-scenes sont magnifiques, j'ai l'impression de jouer à un jeu (les énigmes) à l'intérieur d'un très bon film. J'ai déjà hâte de faire les autres épisodes.

Je te conseil d'attendre un peu entre chaque Layton, le jeu étant quand même assez répétitif dans sa structure (même les énigmes se répètent).

Mais il est vrai que je ne suis toujours pas lassé en finissant le 3ème.

Merci pour le conseil wink
Justement je me posais la question sur les énigmes des autres épisodes suivants. Si tu me dis que les énigmes sont similaires d'épisode en épisode dans ce cas je vais prendre mon temps.



Mario Kart Seven fini !
Si on obtient au moins une étoile sur les 8 coupes en catégorie 50cc, 100cc, 150cc et 150cc miroir, on peut voir la vraie fin du jeu avec les crédits. Donc voilà chose faite. C'est vrai en 50 et 100 c'est trop facile, limite chiant, mais en 150cc, je me suis bien marré. Et le multi c'est top of the top smile

Hors ligne

#21 25-01-2012 10:38:11

Minostel
Habitué
Inscription : 29-10-2010
Messages : 69

Re : Silence, on finit son jeu...

En voilà un bon sujet de topic...

J'ai un temps de jeu hebdomadaire sur console de salon ou PC relativement limité : entre 1 et 5 heures.
En général j'essaie de finir mes jeux, je trouve qu'une expérience ludique ne peut être considérée comme complète qu'à la condition d'arriver au bout. Comme je suis un joueur qui aime prendre son temps et papillonner, j'ai tendance à dépasser les durées de vie moyenne.

Bilan : je fais une grosse sélection des jeux qui me passent entre les mains. Ils ont en général eu un très bonne accueil public ou critique. Je les achète d'occasion et ça me coûte bien moins cher que de jouer sur du neuf.

Terminés dernièrement :
Zelda TP (version GC - 60 heures !), Pr Layton et la boîte de Pandore (15 heures)

Souvenirs de jeux abandonnés pour cause de frustration (c'est pas récent): PoP les sables du temps (putain de gameplay de m... pendant les combats) et Killer 7 (ne comprend plus rien au bout de 20 minutes de jeu).

Hors ligne

#22 25-01-2012 11:16:56

stylo-plume
Habitué
Inscription : 16-09-2011
Messages : 172

Re : Silence, on finit son jeu...

Ah ben tout presque pareil.
Juste que tu peux doubler le temps de jeu hebdo (et aussi que j'ai fini PoP wink.

Hors ligne

#23 25-01-2012 11:30:14

Tanuki
Habitué
Inscription : 01-04-2009
Messages : 258

Re : Silence, on finit son jeu...

Avec un temps de jeu aussi réduit, on pourrait faire un thread 'Silence, on déballe son jeu' : le thread des jeux achetés qui sont enfins ouverts 6 mois plus tard... T__T


Un seul Ecrans vous manque, et le Net est dépeuplé.

Hors ligne

#24 25-01-2012 11:55:39

Pitchblack
Habitué
Inscription : 19-01-2010
Messages : 91
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

C'est clair.

Je me rends compte avec le recul d'un autre facteur limitant sur le temps de jeu : je m'interdis de jouer à des jeux graphiquement violents devant les gosses. Je me retrouve donc à faire tourner nombre de jeux assez tard.
Moralité, cela délaye d'autant le temps de jeu sur 1001 fps et autres joyeusetés macabres.

Ceci dit j'assume cette limitation, mais comme je reste con-sommateur je continue d'acheter des jeux que je vais avoir du mal à caser dans mon emploi du temps : absurde mais je peux pas m'en empêcher. C'est grave docteur ?

Hors ligne

#25 25-01-2012 12:26:58

marmotte19
Habitué
Inscription : 11-09-2009
Messages : 1 643

Re : Silence, on finit son jeu...

J'ai fini tous mes jeux pc d'un coup, en une seule journée. Putain de Raid 5...

Hors ligne

Pied de page des forums