Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 15-10-2012 10:41:37

Ecrans.fr
Administrateur
Inscription : 25-06-2007
Messages : 1 000

La poésie d?une ligne de code informatique

La poésie d?une ligne de code informatique

Cette rentrée marque le grand retour de l?informatique au lycée avec la spécialité «informatique et sciences du numérique» en Terminale S. Mais pourquoi seulement en terminale ? Et pourquoi seulement le cursus scientifique ?

Lire l'article

Hors ligne

#2 15-10-2012 10:58:38

Foulk
Habitué
Inscription : 12-06-2010
Messages : 149

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

C'est facile, comme chute, mais elle a parfaitement sa place dans cet article smile

Dernière modification par Foulk (15-10-2012 10:59:16)

Hors ligne

#3 15-10-2012 11:09:54

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Difficile de ne pas être d'accord avec l'article. Avoir des bases en programmation est aujourd'hui indispensable, et pas seulement pour les geeks ou ceux qui se destinent à des études ou des métiers scientifiques : cela devrait être enseigné dès le collège, à la place (ou en complément) des cours de "technologie" qui n'intéressent personne.

Pour illustrer l'alliance entre art et code, le logo de Google d'aujourd'hui en hommage à Little Nemo est excellent smile

Hors ligne

#4 15-10-2012 12:20:20

Robespierre
Membre
Inscription : 13-05-2009
Messages : 29

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Ce genre de discours me rappelle toujours ce que disait le patron de la première boîte où j'ai bossé: dans les années 30, on pensait qu'il fallait former des millions de standardistes.

Hors ligne

#5 15-10-2012 12:28:02

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Rigolo, mais ça n'a rien à voir. La logique qui préside à la programmation date d'avant l'invention du micro-ordinateur. Ce n'est pas le language de programmation en soi qui est intéressant, mais d'ouvrir l'esprit à un certain mode de pensée, ce qui n'a rien à voir avec l'apprentissage de gestes fonctionnels (standardiste).

Hors ligne

#6 15-10-2012 12:40:49

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 905

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Amen, monsieur Cario.

Hors ligne

#7 15-10-2012 12:51:39

romain2203
Membre
Inscription : 30-11-2010
Messages : 25

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Ce n'est pas pour faire mon rabat-joie mais les notions d’algorithme sont incluses dans le programme de mathématiques depuis la seconde. Libre à l'enseignant de les faire appliquer à la main, à la calculatrice, par un logiciel ou de faire programmer.

Hors ligne

#8 15-10-2012 13:05:10

Fyv
Habitué
Inscription : 04-03-2010
Messages : 294

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

En tant que développeur, je peux difficilement ne pas être d'accord.

Hors ligne

#9 15-10-2012 13:18:05

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

romain2203 a écrit :

Ce n'est pas pour faire mon rabat-joie mais les notions d’algorithme sont incluses dans le programme de mathématiques depuis la seconde. Libre à l'enseignant de les faire appliquer à la main, à la calculatrice, par un logiciel ou de faire programmer.

Ah, ça c'est bien. J'étais en seconde bien avant 2009 et de toute ma scolarité je n'ai jamais eu aucune initiation à la programmation, il était temps de changer un peu tout ça.

Prochaine étape : les cours de python en seconde wink

Hors ligne

#10 15-10-2012 13:45:44

Robespierre
Membre
Inscription : 13-05-2009
Messages : 29

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

simonsorcier a écrit :

La logique qui préside à la programmation date d'avant l'invention du micro-ordinateur.

Et d'ailleurs, l'invention des langages de programmation est bien antérieure au micro ordinateur... Pensez, Cobol, Fortran, c'était déjà la 3è génération...

Quant aux standardistes, lisez donc plus loin le commentaire qui réclame (est-ce au second degré?) l'enseignement de Python en seconde...

Hors ligne

#11 15-10-2012 14:02:38

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

C'était du second degré, comme en témoigne le smiley.

Maintenant si il n'est pas question d'apprendre le python, le java ou même le c à l'école, je ne vois toujours pas en quoi la remarque sur les standardistes est pertinente. Les langages de programmation se démodent bien moins vite que ce que tu penses...
Mais comme tu n'apportes aucune précision je suppose qu'on va juste prendre ça comme une boutade.

Hors ligne

#12 15-10-2012 14:20:33

Schmorgluck
Membre
Inscription : 27-07-2008
Messages : 45

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

simonsorcier a écrit :

cela devrait être enseigné dès le collège, à la place (ou en complément) des cours de "technologie" qui n'intéressent personne.

Et ç'a été le cas, à une époque. Aaaah, le bon vieux temps des nano-réseaux Thomson...


There's nothing like $HOME

Hors ligne

#13 15-10-2012 15:26:49

Jukurpa
Habitué
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 136
Site Web

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

simonsorcier a écrit :

cela devrait être enseigné dès le collège, à la place (ou en complément) des cours de "technologie" qui n'intéressent personne.

Qu'est qu'il ont les cours de techno? C'était vachement bien la techno au collège.


Ton OS est open source, ton esprit par contre...

Hors ligne

#14 15-10-2012 16:10:03

warny
Habitué
Inscription : 24-03-2011
Messages : 101

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

romain2203 a écrit :

Ce n'est pas pour faire mon rabat-joie mais les notions d’algorithme sont incluses dans le programme de mathématiques depuis la seconde. Libre à l'enseignant de les faire appliquer à la main, à la calculatrice, par un logiciel ou de faire programmer.

Mouais, je suis développeur et j'utilise pas mal ce que j'ai appris en maths. Je ne me souvient pas du moindre cours d'algorithmie ; ou du moins pas applicable à l'informatique.

Hors ligne

#15 15-10-2012 16:52:52

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 338

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Robespierre a écrit :

Ce genre de discours me rappelle toujours ce que disait le patron de la première boîte où j'ai bossé: dans les années 30, on pensait qu'il fallait former des millions de standardistes.

Comme je l'ai écrit, il ne s'agit pas du tout de former les lycéens à un métier. Je me fous bien de la compatibilité avec le marché du travail, le lycée n'est pas là pour ça. Je dis juste qu'il me semble nécessaire d'expliquer les principes de l'informatique et des technologies pour donner des clefs pour comprendre le monde et ses évolutions. Et ces clefs ne deviennent pas obsolètes si vite que ça. Je me souviens encore de mon sujet à l'option informatique au bac, en 1990 (à l'époque, l'option était disponible de la seconde à la terminale) : il portait sur la Cnil et les données personnelles.

romain2203 a écrit :

Ce n'est pas pour faire mon rabat-joie mais les notions d’algorithme sont incluses dans le programme de mathématiques depuis la seconde. Libre à l'enseignant de les faire appliquer à la main, à la calculatrice, par un logiciel ou de faire programmer.

Tant mieux, j'avoue que je n'en avais pas entendu parlé.


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#16 15-10-2012 17:41:19

alphascorpii
Nouveau membre
Inscription : 29-06-2012
Messages : 3

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Quel intérêt pour des gens qui savent tout juste se servir d'un computer de savoir le programmer ?

Si c'est juste pour avoir les principes de base, comme celles du moteur à explosion, pourquoi pas, mais donner des clés pour comprendre le monde et son évolution ça me semble un peu exagéré et à mon avis il vaudrait mieux revoir l'enseignement de l'histoire, de la philo, du français, etc qui datent un peu.

Enfin pourquoi pas, il peut y avoir une place pour quelques cours "informatiques" en math et en physique, quelques heures pour montrer l'importance du traitement de l'information et les enjeux géopolitiques (en histoire/géo ?), où une question comme la CNIL, la vie privé,... à sa place.

Pour le reste, je vois mal comment l'enseignement en France, qui peine à apprendre une langue étrangère aux étudiants, pourrai leur apprendre des choses aussi absconses que Python, Perl, C ou C++, et les deux heures hebdomadaires seraient mieux consacrées à l'anglais ou au chinois.

Hors ligne

#17 15-10-2012 19:00:39

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

alphascorpii a écrit :

Quel intérêt pour des gens qui savent tout juste se servir d'un computer de savoir le programmer ?

Avec une telle attitude, on peut extrapoler : "à quoi ça sert d'apprendre à des gens qui savent à peine lire à développer un esprit critique ? à quoi ça sert à des gens qui ne feront jamais de musique d'apprendre des rudiments de solfège ?"

Un intérêt crucial au contraire !
Qu'on le veuille ou non, l'informatique est là pour rester. Soit on s'enferme dans une posture passive de consommateur, soit on essaye de comprendre un tout petit peu comment ça marche. Évidemment qu'on ne va pas transformer les lycéens en geeks fous d'informatique, mais garder un minimum de contrôle sur les outils qu'on utilise au quotidien ça me semble un but assez louable.
Aujourd'hui, l'esprit "critique" qu'on se targue d'apprendre à nos élèves en histoire, en philo ou en littérature passe aussi par l'informatique.

Hors ligne

#18 15-10-2012 20:50:53

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

simonsorcier a écrit :
alphascorpii a écrit :

Quel intérêt pour des gens qui savent tout juste se servir d'un computer de savoir le programmer ?

Avec une telle attitude, on peut extrapoler : "à quoi ça sert d'apprendre à des gens qui savent à peine lire à développer un esprit critique ? à quoi ça sert à des gens qui ne feront jamais de musique d'apprendre des rudiments de solfège ?"

Un intérêt crucial au contraire !
Qu'on le veuille ou non, l'informatique est là pour rester. Soit on s'enferme dans une posture passive de consommateur, soit on essaye de comprendre un tout petit peu comment ça marche. Évidemment qu'on ne va pas transformer les lycéens en geeks fous d'informatique, mais garder un minimum de contrôle sur les outils qu'on utilise au quotidien ça me semble un but assez louable.
Aujourd'hui, l'esprit "critique" qu'on se targue d'apprendre à nos élèves en histoire, en philo ou en littérature passe aussi par l'informatique.

Je suis assez d'accord avec Simonsorcier.
Apprendre les notions de base de l'informatique c'est plus des méthodes de reflexions.
Savoir penser en utilisant des boucles, des récurences ce sont des bases qui sont très utile même en dehors de l'informatique. Par exemple en gestion de production, les notions des boucles et de récurences sont très importante. On les retrouve aussi en automatisme ou en électronique.

Plus compliqué mais tout aussi important les notion de langage objet et d'instanciation. Ce sont avant tout des méthodes pour percevoir le monde qui nous entoure.
Je me rappel de mon rattrapage en programmation orienté objet. Le professeur nous a demander de "programmer" un vélo sur le papier à partir d'un certains nombre de "classe de base" du genre "pédale". C'étais très marrant comme exercice. Un très bon exercice d'abstraction en tout cas.

Ces méthode de raisonnement sont crucial pour bien comprendre les environnement qui nous entoure et les système de plus en plus complexe.

Pour revenir à une blague sur les grandes écoles:

l'histoire du Polytechnicien à qui on donne deux exercices :

1) Soit une casserole vide, un robinet, une gazinière et une boîte d'allumette. Faire bouillir de l'eau.

Le Polytechnicien remplit la casserole, allume la gazinière et pose la casserole dessus.

2) Soit une casserole remplie d'eau, un robinet, une gazinière et une boîte d'allumette. Faire bouillir de l'eau.

Le Polytechnicien vide la casserole et se ramène à l'exercice précédent.

Ca a l'air con comme ça car faire bouillir de l'eau c'est hyper simple. Mais face à des outils complexe, avoir cette façon de penser est hyper importante. Surtout quand l'étape 1) n'a pas été mise en place par toi. Et 90% des gens ne l'ont pas. Et c'est ça la base de l'informatique: réduire la complexité.

Dernière modification par Egmorn (15-10-2012 20:56:11)

Hors ligne

#19 15-10-2012 23:11:59

Totozero
Habitué
Inscription : 18-01-2012
Messages : 109

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Peut-être parce que je suis trop terre à terre car je baigne dans le code par mes études, mais je rejoindrais ce qu'a écrit alphascorpii. Quel est le rapport entre sens critique et développement d'un programme ?
Ne serait-ce pas plutôt l'enseignement de l'algorithmique qui est évoqué ici ?
On va me dire que c'est pareil, un choix d'un mot plus qu'un autre, sauf que la "méthode de raisonnement" mise en avant par cet enseignement, plus que la mise en œuvre d'un programme dans un code donné, me fait plutôt penser aux cours d'algorithmique que je suis, où la question est bien de savoir comment résoudre son problème (l'algo) plutôt que sa mise en oeuvre dans un programme tapé à l'ordinateur (le code, la programmation).


Aujourd'hui surveiller un portable sans accès physique est plus facile que jamais. Procédez à notre site Internet pour en savoir sur https://spyfu.info/ l'appliction d'espionnage 100% fiable.

Hors ligne

#20 16-10-2012 07:34:20

7th Disciple
Habitué
Inscription : 19-02-2009
Messages : 267

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

simonsorcier a écrit :
alphascorpii a écrit :

Quel intérêt pour des gens qui savent tout juste se servir d'un computer de savoir le programmer ?

Avec une telle attitude, on peut extrapoler : "à quoi ça sert d'apprendre à des gens qui savent à peine lire à développer un esprit critique ? à quoi ça sert à des gens qui ne feront jamais de musique d'apprendre des rudiments de solfège ?"

C'est tellement vrai, d'ailleurs si on suit ce genre de raisonnement on arrive a "à quoi ça sert d'apprendre?" parce qu'on peu vivre sans savoir lire et écrire, après faut voir les conditions.

simonsorcier a écrit :

Un intérêt crucial au contraire !
Qu'on le veuille ou non, l'informatique est là pour rester. Soit on s'enferme dans une posture passive de consommateur, soit on essaye de comprendre un tout petit peu comment ça marche. Évidemment qu'on ne va pas transformer les lycéens en geeks fous d'informatique, mais garder un minimum de contrôle sur les outils qu'on utilise au quotidien ça me semble un but assez louable.
Aujourd'hui, l'esprit "critique" qu'on se targue d'apprendre à nos élèves en histoire, en philo ou en littérature passe aussi par l'informatique.

Encore une fois, j'suis d'accord, j'crois que c'est le rôle de l'éducation nationale (avec d'autres), donner les clefs permettant d'appréhender le monde qui nous entoure.

Hors ligne

#21 16-10-2012 08:41:55

pef2012
Habitué
Inscription : 31-03-2009
Messages : 225

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Avoir des notions de base d'informatique, ça devrait maintenant faire partie de la culture générale, et donc devrait être enseigné à tous au lycée. Comme dit par Erwan, il ne s'agit pas d'en faire un métier,mais d'avoir les bases pour comprendre le monde qui nous entoure, répondre à des questions du genre par où passe l'information entre le site web consulté et mon PC ? Qu'est-ce qu'il y a dans un PC ? Qu'est-ce qu'un programme informatique ? Comment ça se fabrique ?
Il n'y a pas forcément besoin d'aller très loin, mais quand on voit l'incompréhension de certains face à la technologie, un peu de cours là-dessus ne leur ferait pas de mal.

Sinon je rejoins Jukurpa, c'était trop bien la techno au collège, et avec le recul je me rends compte que c'est peut-être le cours dans tout mon cursus qui m'est le plus utile dans mon boulot...

Hors ligne

#22 16-10-2012 09:24:27

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Totozero a écrit :

Peut-être parce que je suis trop terre à terre car je baigne dans le code par mes études, mais je rejoindrais ce qu'a écrit alphascorpii. Quel est le rapport entre sens critique et développement d'un programme ?
Ne serait-ce pas plutôt l'enseignement de l'algorithmique qui est évoqué ici ?
On va me dire que c'est pareil, un choix d'un mot plus qu'un autre, sauf que la "méthode de raisonnement" mise en avant par cet enseignement, plus que la mise en œuvre d'un programme dans un code donné, me fait plutôt penser aux cours d'algorithmique que je suis, où la question est bien de savoir comment résoudre son problème (l'algo) plutôt que sa mise en oeuvre dans un programme tapé à l'ordinateur (le code, la programmation).

Il y a deux avantages distincts à mon avis à enseigner l'informatique : l'algorithmie, et l'apprentissage de la logique de programmation (objets, classe, fonctions...) c'est un exercice d'abstraction qui est utile à peu près dans toutes les situations (au boulot, hors du boulot) et qui surtout me semble plus ludique et facile à intégrer y compris pour les non matheux que certaines parties du programme de maths (les probas par exemple).

Et d'un point de vue plus général, ce que j'appelais "sens critique" (mais c'est peut-être pas le mot idéal), il me semble qu'il y a une vraie joie et un vrai pouvoir à dominer les outils qu'on utilise : savoir programmer un ordinateur (ou un téléphone, ou un navigateur web...), même au niveau le plus basique, c'est passer d'une posture de consommateur de technologie à acteur (à son niveau...).
Alors certes, on vit dans un monde où la science atteint de telles complexité que plus personne ne comprend comment ça marche (on se chauffe tous au nucléaire mais qui peut expliquer précisément le fonctionnement d'une centrale ?). Alors comme l'informatique est quand même beaucoup plus simple à appréhender que la physique nucléaire ou les nano-technologies, et qu'on est en contact avec tous les jours, ça me semble important de savoir la comprendre et - pourquoi pas - la maîtriser. Tout comme savoir lire et écrire "libère", savoir coder aussi, je pense.

Pour la techno, j'imagine que c'est une affaire de goût (et d'expérience...). Nous on fabriquait des objets hideux avec des machines dont ne nous comprenions pas le fonctionnement, on faisait du dessin technique sans méthodologie, et on apprenait par coeur les codes couleurs des LED. J'imagine que ça sert dans pas mal de boulot après, mais je trouvais ça mal enseigné, ça n'éveillait pas du tout la curiosité pour quoi que ce soit. Et surtout, on y faisait 0 informatique ! Mon prof était peut être nul aussi...

Dernière modification par simonsorcier (16-10-2012 09:26:25)

Hors ligne

#23 16-10-2012 15:19:15

kio
Habitué
Lieu : Paris
Inscription : 08-01-2009
Messages : 1 951

Re : La poésie d?une ligne de code informatique

Egmorn a écrit :

Et c'est ça la base de l'informatique: réduire la complexité.

Dingue… c'est également la base du design. En fait, c'est la base de toute élaboration d'outil (outil de calcul, ou outil de communication). Y a que des clients pour pas comprendre… soupir…

Dernière modification par kio (16-10-2012 15:22:03)


aka ParisForce sur Raging Thunder II /iPhone, internet multiplayer. :-D
minicheck.tumblr.com

Hors ligne

Pied de page des forums