Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 04-01-2013 12:59:03

Ecrans.fr
Administrateur
Inscription : 25-06-2007
Messages : 1 000

Re : Concurrence : Google blanchi aux Etats-Unis

Concurrence : Google blanchi aux Etats-Unis

Google, accusé par ses rivaux d?abuser de sa position dominante dans la recherche, a été blanchi par les autorités américaines, qui se sont contentées d?engagements de bonne conduite sur les brevets et la publicité en ligne.

Lire l'article

Hors ligne

#2 04-01-2013 17:24:07

dr_surpriso
Habitué
Inscription : 14-04-2010
Messages : 1 422
Site Web

Re : Concurrence : Google blanchi aux Etats-Unis

Comme c'est curieux...

Hors ligne

#3 04-01-2013 18:02:13

Rellah
Habitué
Inscription : 19-09-2009
Messages : 181

Re : Concurrence : Google blanchi aux Etats-Unis

Coté abus de position dominante sur les moteurs de recherche, Google s'est montrée moins arrogante que le Microsoft de la fin des années 90, et réussit, en adaptant ses comportements, à éviter une condamnation infamante et une supervision trop rapprochée de ses pratiques commerciales.

Côté "guerre des brevets", ils sont tout de même obligés d'abandonner le coeur de leur stratégie d'attaque/défense, qui consistait à faire pression sur leurs adversaires en usant de brevets FRAND au risque de précipiter l'industrie dans un chaos définitif. On peut se réjouir de l'intervention des instances de protection de la concurrence, des deux côtés de l'Atlantique... Du coup le rachat d'un Motorola déficitaire pour la somme astronomique de 13 milliards de dollars paraît de plus en plus une erreur d'un montant égal. Avec un Samsung qui joue des épaules et s'apprête à forker plus profondément encore Android, tout comme Amazon qui ne montre pas de signes de faiblesse ou d'alignement, l'apparition d'autres projets de plateformes réellement "libres et ouvertes", elles, et la concurrence hargneuse, sur le même créneau, d'un Microsoft acculé, les 12 à 24 prochains mois risquent de marquer un tournant...

Dernière modification par Rellah (04-01-2013 18:12:14)

Hors ligne

#4 04-01-2013 18:57:04

simonsorcier
Habitué
Inscription : 16-10-2009
Messages : 520

Re : Concurrence : Google blanchi aux Etats-Unis

Rellah a écrit :

Côté "guerre des brevets", ils sont tout de même obligés d'abandonner le coeur de leur stratégie d'attaque/défense, qui consistait à faire pression sur leurs adversaires en usant de brevets FRAND au risque de précipiter l'industrie dans un chaos définitif. On peut se réjouir de l'intervention des instances de protection de la concurrence, des deux côtés de l'Atlantique...Du coup le rachat d'un Motorola déficitaire pour la somme astronomique de 13 milliards de dollars paraît de plus en plus une erreur d'un montant égal.

C'est vrai que l'autorité de la protection de la concurrence fait son boulot pour le coup. Il me semble que Google a négocié quelques exemptions sur les usages de brevets FRAND en justice, mais je n'arrive pas à trouver lesquelles exactement.
Pour Motorola, je ne suis pas encore 100% certain que les brevets étaient le seul enjeu du rachat, mais probablement une raison parmi d'autres. On peut imaginer qu'ils anticipaient déjà à l'époque les dangers possibles de l'écosystème android (prise d'indépendance de samsung, fork d'amazon et d'autres) et que posséder sa propre division hardware pourrait être intéressant à moyen terme (pas seulement pour faire des smartphones d'ailleurs). Si on pose ce postulat, il n'y avait pas beaucoup d'autres candidats au rachat que Motorola : HTC est trop faible, Samsung trop gros, Nokia maqué avec MS, les chinois inaccessibles...

Rellah a écrit :

Avec un Samsung qui joue des épaules et s'apprête à forker plus profondément encore Android, tout comme Amazon qui ne montre pas de signes de faiblesse ou d'alignement, l'apparition d'autres projets de plateformes réellement "libres et ouvertes", elles, et la concurrence hargneuse, sur le même créneau, d'un Microsoft acculé, les 12 à 24 prochains mois risquent de marquer un tournant...

Oui, ça va être intéressant et bon pour la concurrence. Je suis content de voir des OS web-centric et 100% libre débarquer, mais je doute très fortement qu'ils parviennent à s'imposer sur le marché. Idem pour les Tizen et probables tentatives de fork de Samsung. Microsoft et dans une moindre mesure Amazon par contre, il va falloir clairement compter dessus !

Hors ligne

#5 05-01-2013 16:17:15

Rellah
Habitué
Inscription : 19-09-2009
Messages : 181

Re : Concurrence : Google blanchi aux Etats-Unis

simonsorcier a écrit :

Pour Motorola, je ne suis pas encore 100% certain que les brevets étaient le seul enjeu du rachat, mais probablement une raison parmi d'autres. On peut imaginer qu'ils anticipaient déjà à l'époque les dangers possibles de l'écosystème android (prise d'indépendance de samsung, fork d'amazon et d'autres) et que posséder sa propre division hardware pourrait être intéressant à moyen terme (pas seulement pour faire des smartphones d'ailleurs). Si on pose ce postulat, il n'y avait pas beaucoup d'autres candidats au rachat que Motorola : HTC est trop faible, Samsung trop gros, Nokia maqué avec MS, les chinois inaccessibles...

Le seul enjeu, peut-être pas, mais la raison principale à mon avis. Suite à l'échec des enchères baroques de Google sur le portefeuille de brevets Nortel, Motorola Mobility était la seule compagnie disponible à la vente (trop contente du prix obtenu) et disposant *apparemment* d'un portefeuille équivalent et d'une stratégie d'attaque/défense contre ses adversaires.

Côté hardware, Google a sous-estimé l'agressivité de Samsung, comme elle avait mésestimé l'antagonisation d'Apple et la perte possible d'un partenaire important. En incorporant une grosse marque de constructeur, ils poussent les coréens à l'émancipation, y compris par le fork et à terme un surcroit probable de fragmentation de la plateforme.

Perso, j'ai toujours pensé qu'Android avait été conçu pour couper l'herbe sous les pieds de Microsoft, ou plus généralement pour préempter l'apparition d'une plateforme mobile créée sur le modèle "standard et ouvert" (traduire "monopolistique") du Windows des années précédentes.

L'horreur, c'est que Mr. Hyde finit toujours par prendre possession du Dr. Jekyll. Et fatalement, Google ressemble de plus en plus à Microsoft.

Sauf que dans leurs caves, en plus, ils ont permis l'assemblage d'un monstre de Frankenstein.

LE succès d'Android, c'est Samsung. Un cartel matériel et logiciel à elle seule, aujourd'hui Samsung peut jouer la division, vendre du Windows Mobile, lancer du Tizen. D'ici à ce qu'elle trouve un accord sur Bing...

Bref, ça pourrait sentir la retraite aux flambeaux autour de Mountain View. Avec, les deux bras tendus en avant, Frankenstein en tête de cohorte.

Hors ligne

Pied de page des forums