Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 30-09-2013 16:05:50

pef2012
Habitué
Inscription : 31-03-2009
Messages : 225

De progrès ou de force

Discussion relative à l'article : http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2013 … rce_935022

Cet article pose une question vaste (et pas neuve), le progrès technique est-il intrinsèquement une bonne chose ?

Il faut dissocier le progrès technique, qui consiste à faire des nouveaux systèmes qui font des nouveaux trucs, ou sont plus performants pour faire des anciens trucs, et le progrès social, c'est à dire l'accroissement du bonheur de l'humanité.
Ces 2 aspects du progrès ne sont pas forcément liés, le progrès technique peut mener au progrès social ou au contraire s'y opposer.
De façon générale, la science n'est ni bonne, ni mauvaise. La technique, application de la science, peut être plus orientée, mais ce sont les usages qui vont donner un sens moral à une technologie. Pour prendre un exemple, la technologie qui permet de créer des vaccins ou des armes bactériologiques doit être à peu près la même.

Hors ligne

#2 01-10-2013 08:46:24

Jukurpa
Habitué
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 136
Site Web

Re : De progrès ou de force

Si demain j'invente une machine à téléporter efficace, pas chère et peu gourmande en énergie, si en plus je laisse l'invention libre de droit, c'est formidable non?
Maintenant si on met dans la balance le déséquilibre économique et le chaos que ça engendrerait à court terme en matière d'économie, de ressources, de circulation des personnes...etc... Je me dis qu'on aurait du bol, si ça ne fini pas en guerre mondiale. smile

Et pourtant, une machine à téléporter serait une énorme progrès technique ET social?


Ton OS est open source, ton esprit par contre...

Hors ligne

#3 01-10-2013 10:10:38

Yezu
Membre
Inscription : 12-06-2013
Messages : 30

Re : De progrès ou de force

Jukurpa a écrit :

Si demain j'invente une machine à téléporter efficace, pas chère et peu gourmande en énergie, si en plus je laisse l'invention libre de droit, c'est formidable non?
Maintenant si on met dans la balance le déséquilibre économique et le chaos que ça engendrerait à court terme en matière d'économie, de ressources, de circulation des personnes...etc... Je me dis qu'on aurait du bol, si ça ne fini pas en guerre mondiale. smile

Et pourtant, une machine à téléporter serait une énorme progrès technique ET social?


On peut avoir ce type de raisonnement pour plein de choses, parfois bien plus proche et crédible que la téléportation.
Par exemple, les sociétés les plus avancées dans l’ingénierie génétique (Cellectis, vive la France COCORICO) estime que le premier homme millénaire est déjà né. Ce qui va évidement poser des tas de problème de caste, d'exploitation, etc. Pareil pour les améliorations génétiques sur les humains qu'on pourrait très bien imaginer pour dans pas si longtemps.

Pour moi, pour les grandes innovations, elles vont toujours de paires avec une déstabilisation de la société, mais ce n'est pas une raison pour les rejeter.
Tout est question d'échelle de temps. Sur le court/moyen terme, ca va surtout foutre le bordel.
Sur le long terme, vivre beaucoup plus vieux, ca veut dire envisager des projets long terme. Pouvoir agir sur le matériel génétique, c'est potentiellement adapter les humains à d'autres environnements et planètes. Bref, ca ouvre des tas de possibilités d'avenir.


Mais on est assez loin de l'article quand même, ce n'est pas du tout la même échelle. Google nous parle toujours révolution mais veut dire gadget.
Mais sur le principe, ca reste pareil : L'avancée technique / scientifique est imposée à la société, et vouloir y résister n'est pas constructif.
Par contre, infléchir la façon dont cette technologie est utilisée, ca c'est toujours possible.

Hors ligne

#4 01-10-2013 16:32:12

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 232

Re : De progrès ou de force

Hello,

Merci d'avoir lancé cette discussion.

En fait, je savais que c'était un sujet un peu casse-gueule (et un peu bac de philo) quand j'ai commencé à l'écrire. Mais je me suis lancé après avoir trouvé le papier sur Internet Actu et celui sur le New York Times.

Ce qui m'a intéressé, ce n'est pas tant de savoir si les avancées technologiques sont un progrès ou pas, la question est bien trop vaste pour être abordée dans une chronique au format limité (2200 signes). Ce qui est surprenant, par contre, c'est l'absence complète (en tout cas en apparence) de réflexion de la part des structures qui élaborent ces innovations. La citation du mec de Google Now est assez représentative, sur le coup.

Après, bien sûr, il ne faut pas oublier que finalement, les gens sont libres d'utiliser ces innovations ou pas (pour les Google Glass et les Smartwatches, je pense d'ailleurs que c'est mort pour eux). Mais ce qui est vertigineux, c'est qu'on a du coup aucune putain d'idée sur ce à quoi va ressembler le monde connecté dans dix ans (il y a dix ans, il n'y avait pratiquement pas de vidéo en ligne, pratiquement pas d'Internet mobile et pas de réseaux sociaux). Et ce sont des types qui n'ont aucune "vision" qui en décident.

Enfin, bref, je ne vais pas me mettre au ludisme pour autant, hein...


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#5 02-10-2013 11:14:55

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 925

Re : De progrès ou de force

Après avoir lu cet article, j'avais également été étonné par l’opposition (somme toute relative, comme tu l'as expliqué ci-dessus) d'Erwan au progrès:

Erwan a écrit :

Une décennie, deux peut-être, et notre univers visuel de tous les jours pourra être «augmenté» avec de nouvelles informations partout et tout le temps. Flippant ou flippant ?

Erwan a écrit :

Difficile dans ces conditions de questionner cette injonction au progrès. Pour le coup, le smiley qui flotte au-dessus de notre tête fait un peu la gueule.

Pour ma part, je ne peux qu'être impatient de voir ce que produira notre monde, et je me réjouis que la science fiction qui me faisait rêver il y a 15 ans est pratiquement devenue une réalité.

Certes il y a des questions éthiques importantes à débattre (notamment dans le domaine de la génétique), mais putain, qu'est-ce que je donnerai pour savoir à quoi ressemblera notre monde dans 200 ans.

Alors les google glass, bien d'accord pour dire que ce n’est sans doute qu’un gadget, mais un gadget qui ouvre la voie à de nouvelles innovations, et à de nouvelles façons de voir le monde. Et justement, je trouve ça plutôt fort de se lancer dans une étape de commercialisation d'une innovation qui risque fort de ne pas trouver son public, de faire de la R&D une vision commerciale en elle même.

Et moi ça, ça m’enthousiasme plutôt que ça ne me fait peur.

Hors ligne

#6 03-10-2013 11:52:17

Jukurpa
Habitué
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 136
Site Web

Re : De progrès ou de force

Erwan a écrit :

Après, bien sûr, il ne faut pas oublier que finalement, les gens sont libres d'utiliser ces innovations ou pas (pour les Google Glass et les Smartwatches, je pense d'ailleurs que c'est mort pour eux). Mais ce qui est vertigineux, c'est qu'on a du coup aucune putain d'idée sur ce à quoi va ressembler le monde connecté dans dix ans (il y a dix ans, il n'y avait pratiquement pas de vidéo en ligne, pratiquement pas d'Internet mobile et pas de réseaux sociaux). Et ce sont des types qui n'ont aucune "vision" qui en décident.

Pour rappel, à la sortie de l'Iphone, beaucoup pensait que ça ferait un flop justement à cause de l'absence de clavier (dans son dernier n°, CPC hardwaire a fait une joli compil des déclarations foireuses dans le monde de la High Tech).

Je pense effectivement que personne n'a de vision parce que savoir ce qu'il va marcher et/ou ce qui va changer notre société tiens plus du Vaudou que de la prévision scientifique.

Donc, ils créent tout ce qu'ils sont capable de créer jusqu'à qu'on tombe sur LA trouvaille. Et en plus ça entretient le mythe de la société qui innove, très important pour Google.
Seul l'histoire nous dira si les google glass se rangeront à coté du DynaTAC de Motorola ou à coté des frigos intelligents... smile


Ton OS est open source, ton esprit par contre...

Hors ligne

#7 17-10-2013 20:30:05

LeGreg
Habitué
Lieu : Texas
Inscription : 30-11-2007
Messages : 226
Site Web

Re : De progrès ou de force

En gros les inventions c'est comme la pâte dentifrice, une fois qu'elle est sortie du tube, c'est difficile de les remettre dedans.
Ceci dit on ne met pas toutes les inventions sur le même plan, certaines disparaissent parce que trop tôt, ou le public n'y voit pas d'utilité. Quant à iphone et Google glass, on met ça dans la catégorie des inventions qui promettent plus qu'elles ne font en réalité (il est important de maintenir l’ambiguïté sur la forme et la fonction de ces objets).

Hors ligne

#8 01-12-2013 18:45:16

OrahdeMortcie
Nouveau membre
Inscription : 19-11-2013
Messages : 4
Site Web

Re : De progrès ou de force

Lu dans Cause Commune, en relation au post d'Erwan.

Notre raisonnement face à l'innovation reste analytique et se base sur des connaissances statiques et de type encyclopédiques. Nous continuons à explorer de manière linéaire les données du passé, alors que les évolutions actuelles sont  exponentielles et en constante accélération.

Comment dès lors avoir une idée sur ce qui va se passer ...


Erwan a écrit :

Hello,

Mais ce qui est vertigineux, c'est qu'on a du coup aucune putain d'idée sur ce à quoi va ressembler le monde connecté dans dix ans (il y a dix ans, il n'y avait pratiquement pas de vidéo en ligne, pratiquement pas d'Internet mobile et pas de réseaux sociaux). Et ce sont des types qui n'ont aucune "vision" qui en décident.

Enfin, bref, je ne vais pas me mettre au ludisme pour autant, hein...


Je te parle du lien. Tu ne le vois pas, tu ne peux le sentir, le toucher, ou l'entendre. Il n'apporte aucun goût dans ta bouche. Mais il est là, entre l'autre et toi, il vous éclaire et vous lie. Et jusqu'à aujourd'hui, il nous appartenait encore.
www.leprochaintrain.com

Hors ligne

Pied de page des forums