Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 02-11-2018 12:42:06

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 245

Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Au programme cette semaine, on parle du jeu le plus attendu de l'année, celui qui a chamboulé tout le calendrier de sorties des dernières semaines, celui qui a déjà battu quelques records de ventes, celui qui a aussi fait parler de lui pour les conditions de travail que son studio a imposées, c'est bien sûr Red Dead Redemption 2. On part donc à cheval avec Arthur Morgan et la bande de Dutch Van Der Linde dans le sud des Etats-Unis à la toute fin du XIXe siècle. C'est immense, c'est monumental, et il y a tant de choses à en dire… Jérémie est allé lui à la rencontre des auteurs de podcasts sur les jeux de société.

https://next.liberation.fr/culture/2018 … -2_1689036


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#2 02-11-2018 22:50:09

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 429
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Je viens de lire la critique de kotaku https://kotaku.com/red-dead-redemption- … 1829984369 et ai hâte d'écouter ce podcast. Vous disiez que la chronique de développement de Star Citizen sera étroitement liée à l'appréciation que l'on se fera du jeu, une fois sorti. De même pour l'ultime saison de walking dead. Et bien, d'après kotaku, celà s'applique aussi à ce RDR2 oú le plaisir généré par la découverte de chaque détail du jeu se mêle à une pensée triste et génée pour l'effort irraisonnable qu'aura nécessité ce détail. Peut être ce jeu est un pic dans la quête de réalisme qu'il faille désapprouver, en refoulant notre plaisir de joueur, pour appeler à une prise de conscience de l'industrie du jv.

Dernière modification par jenesuispasunrobot (02-11-2018 23:03:24)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#3 03-11-2018 07:16:39

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 403
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

jenesuispasunrobot a écrit :

Je viens de lire la critique de kotaku https://kotaku.com/red-dead-redemption- … 1829984369 et ai hâte d'écouter ce podcast. Vous disiez que la chronique de développement de Star Citizen sera étroitement liée à l'appréciation que l'on se fera du jeu, une fois sorti. De même pour l'ultime saison de walking dead. Et bien, d'après kotaku, celà s'applique aussi à ce RDR2 oú le plaisir généré par la découverte de chaque détail du jeu se mêle à une pensée triste et génée pour l'effort irraisonnable qu'aura nécessité ce détail. Peut être ce jeu est un pic dans la quête de réalisme qu'il faille désapprouver, en refoulant notre plaisir de joueur, pour appeler à une prise de conscience de l'industrie du jv.

La suspension of disbelief s'applique sur tous les supports et a toutes les fictions. Personnellement j'ai toujours eu la meme sensation devant des films, j'avais deja ca a 20 ans en regardant Titanic ou Matrix. Ce qu'on sait du jeu avant sa sortie, les méthodes de hors-champs, les grands scenes d'armées ou de foules en CGI, le gore ou les morphologies aliens... ca me perturbe toujours, je suis allergique... C'est d'ailleurs insupportable de constamment revoir ces memes acteurs connus prétendre qu'ils sont quelqu'un d'autre. Le jeu vidéo me le fait moins que le cinéma, mais je trouve ca difficile de se déconnecter le cerveau pour ne pas qu'il pense au détriment de l'immersion.

Plus on ira loin, plus les jeux nous feront découvrir des sentiments et des appreciations nouvelles... mais n'est-ce pas la marque des pionniers?

Hors ligne

#4 03-11-2018 07:53:49

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 429
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Pionnier certes, mais si Rockstar, avec ses moyens que l'on imagine colossaux grâce au succès de GTA V, n'a pu atteindre ce niveau qu'au prix de crunchs exagérés, on se demande si ceci pourra être dépassé un jour...
Et faut-il chercher à le dépasser?
En poussant, peut-être faut-il ne pas acheter ce jeu pour condamner cette ambition irréaliste de la recherche du réalisme qui a écrasé de travail des dizaines de développeurs. Mobilisons les consommateurs! Créons un label Sustainable Development qui serait apposé sur les jaquettes de JV afin de garantir une non surexploitation des travailleurs!! wink Hehe!

Revenons de ce délire, petite news peut-être liée à ce développement éprouvant: un directeur technique de rockstar ayant bossé sur MP3, GTAV et RDR vient de partir chez Microsoft :
https://m.windowscentral.com/rockstar-g … ive-studio
C'est lui le petit génie qui avait réussi à sauver RDR1 sur PC?

Dernière modification par jenesuispasunrobot (03-11-2018 08:09:01)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#5 03-11-2018 08:18:56

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 935

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Personnellement je pense réussir à peu près à dissocier l'auteur de l'oeuvre, donc le crunch d'un jeu ne me fera pas diminuer mon plaisir de jeu. C'est souvent le même exemple bateau j'en conviens mais on ne peut pas ne pas lire «voyage au bout de la nuit» ce chef d'oeuvre, pourtant son auteur est détestable.
Néanmoins je peux aussi comprendre ceux pour qui cette dissociation est difficile, j'espère juste qu'il ne s'agit pas simplement d'un affichage de circonstance, qu'ils n'acheteront jamais de Tesla, qu'ils sont certains de l'éthique de fabrication de leur téléphone portable (j'en doute), qu'ils ne lisent pas la presse écrite (où la pratique est quasi systématique en période de bouclage pour les mensuels, et en période d'«info chaude» pour les quotidiens). Bref les exemples sont innombrables, certes moins souvent revendiqués, mais il est fort probable que ce bad buzz fera que Rockstar sera dans le futur une entreprise des plus exemplaires.

Hors ligne

#6 03-11-2018 12:25:21

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 266

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Je crois que vous fantasmez complètement sur le loot et le "désaprentissage" parce que vous voudriez voir le jeu bien plus brillant qu'il ne l'est. Clairement, à la fin de chaque tuerie, les potes se barrent et Arthur Morgan dit "je vais rester encore un peu et je vous rejoint". Et le jeu nous dit très grossièrement "allez c'est l'heure du loot !". Et de fait, c'est l'heure, très pénible, d'aller fouiller chaque cadavre (chacun des 30 cadavres, un par un, et ramasser chaque bouteille de gin à la con une par une parce qu'il n'y a pas de bouton "tout ramasser") parce que le gameplay est à chier. Ce n'est pas du génie, ce n'est pas du désaprentissage, c'est juste fini avec les pieds.

Dernière modification par Palmer (03-11-2018 12:28:59)

Hors ligne

#7 03-11-2018 21:11:22

n1co_m
Membre
Inscription : 06-05-2018
Messages : 12

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Sur RDR2 et la narration... Je suis en complet désaccord avec P.H. sur la linéarité de l'aventure. Pour moi, la feature principale du titre et de son écriture, même avant le rythme, est justement l'aspect non-linéaire, et le sentiment de liberté induit. Pour la première fois (de mon expérience, en tous cas), un open world réussit à conjuguer scénario et ouverture. Prenons, au hasard, Batman. Malgré tout l'amour que j'ai pour le jeu, est-il vraiment cohérent de s'amuser à essayer de battre son record sur circuit en batmobile, ou de passer 20 minutes à essayer de chopper ce trophée de l'Homme-Mystère planqué dans un container, quand dans un même temps la GCPD est assiégée, ou Catwoman retenue en otage...?! Même chose avec les Yakuzas (pourtant par ailleurs ma série de jeux préférée...), alors que Kiryu est en état d'urgence permanent, il trouve le temps d'aller jouer à Fantazy Zone II en salle d'arcade ! Ici, dans RDR2, on pose le campement, et allez : chacun des membres du gang doit trouver un moyen de gagner sa part. C'est une invitation à la découverte, à tenter des trucs, à explorer la carte et ses possibilités, sans jamais entrer en contradiction avec le scénario, qui sera servi par petite touche, selon ce que viendra picorer le joueur. C'est pour moi au niveau narratif la grande trouvaille et la grande réussite du jeu.

Hors ligne

#8 04-11-2018 14:28:57

darksol
Nouveau membre
Inscription : 07-02-2017
Messages : 5

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

J'avoue trouver l'argumentation de Patrick assez contradictoire. Il trouve le jeu linéaire. En donnant comme exemple Assasin Creed et sa carte regorgeant de centaines de points d'intérêt. Chose qui le pousse à explorer la carte. Mais tout montrer sur la carte n’en fait-il pas un jeu linéaire ?

Ce n’est pas le cas dans RDR2 car la carte ne montre pratiquement rien. On doit tout trouver par nous-même.
Je trouve qu’avoir tout de marqué sur la carte met le joueur dans une position en mode "pilote automatique", car il enchaine les points d’intérêt les uns après les autres sans réfléchir. C’est tout sauf naturel.

Dans Red Dead 2, le jeu nous pousse à chercher par nous-même tous les trésors qui y sont cachés.
Quand un PNJ nous donne une carte avec un croquis de l'emplacement d'un trésor, on doit se débrouiller par nous même pour trouver l'emplacement. Ce genre de chose et tout sauf linéaire. On ne peut pas utiliser le GPS.
Tout le jeu est construit comme ça, si bien que tu peux passer des heures à ne pas faire la mission principale, parce que sur un trajet, il se passera forcément quelque chose qui changera tes plans (une mission secondaire, un animal à chasser, une habitation à fouiller).
Le jeu nous pousse à explorer la carte, tout comme dans dernier Zelda. La carte joue un élément primordial dans le jeu car elle est construite de façon à nous pousser à l’explorer. On sent vraiment qu'elle a été faite à la main (avec amour et beaucoup d'heures supp).

Hors ligne

#9 04-11-2018 14:39:22

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 707
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

darksol a écrit :

Ce n’est pas le cas dans RDR2 car la carte ne montre pratiquement rien. On doit tout trouver par nous-même. (...) Dans Red Dead 2, le jeu nous pousse à chercher par nous-même tous les trésors qui y sont cachés. Quand un PNJ nous donne une carte avec un croquis de l'emplacement d'un trésor, on doit se débrouiller par nous même pour trouver l'emplacement. Ce genre de chose et tout sauf linéaire. On ne peut pas utiliser le GPS. Tout le jeu est construit comme ça, si bien que tu peux passer des heures à ne pas faire la mission principale, parce que sur un trajet, il se passera forcément quelque chose qui changera tes plans (une mission secondaire, un animal à chasser, une habitation à fouiller). Le jeu nous pousse à explorer la carte, tout comme dans dernier Zelda. La carte joue un élément primordial dans le jeu car elle est construite de façon à nous pousser à l’explorer. On sent vraiment qu'elle a été faite à la main (avec amour et beaucoup d'heures supp).

J'ai l'impression pour ma part, que c'est l'un des changements principaux ayant eu lieu dans le développement, hérité de Zelda, qui a pu être intégré à temps dans le développement en supprimant simplement les points sur la carte. Un bon choix ayant déjà fait ses preuves au demeurant.

Le choix d'un Arthur Morgan en tant que héros est, à mon sens, le parti pris radical le plus risqué du titre : il ne se développe pas selon le bon gré du joueur à la manière dont le fût par exemple un Niko Bellic (je suis d'accord avec Erwan). Ce choix de personnage principal un peu de seconde zone ressemble d'ailleurs à celui du dernier film d'Audiard, Les frères Sisters.

Enfin, comment faire comprendre à Rockstar que les personnages féminins méritent mieux et qu'ils manquent terriblement au jeu... Tout comme une expérience VR.

Hors ligne

#10 05-11-2018 10:15:19

soyphrenn
Habitué
Inscription : 23-10-2008
Messages : 57

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Palmer a écrit :

Je crois que vous fantasmez complètement sur le loot et le "désaprentissage" parce que vous voudriez voir le jeu bien plus brillant qu'il ne l'est. Clairement, à la fin de chaque tuerie, les potes se barrent et Arthur Morgan dit "je vais rester encore un peu et je vous rejoint". Et le jeu nous dit très grossièrement "allez c'est l'heure du loot !". Et de fait, c'est l'heure, très pénible, d'aller fouiller chaque cadavre (chacun des 30 cadavres, un par un, et ramasser chaque bouteille de gin à la con une par une parce qu'il n'y a pas de bouton "tout ramasser") parce que le gameplay est à chier. Ce n'est pas du génie, ce n'est pas du désaprentissage, c'est juste fini avec les pieds.

Mais c'est justement ça le désapprentissage ! Le jeu rend certaines tâches "pénibles" (je dirais plutôt "longue") pour éviter que tu fasses le tour de TOUS les cadavres. Un peu comme tu le ferais en réalité. Jamais tu irais fouiller tous les cadavres. Dans cette logique, évidemment qu'il n'y a pas de bouton "tout ramasser". Ce n'est pas fini avec les pieds, c'est juste une logique de gameplay. Et si tu vas à l'encontre de cette logique, le jeu risque de t'être très pénible, en effet. C'est bien pour ça qu'on parle de désapprentissage, car tes réflexes de joueurs sont bousculés. C'est en cela aussi que ce jeu est une proposition d'auteur.

Hors ligne

#11 05-11-2018 14:58:57

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 935

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Red a écrit :

Enfin, comment faire comprendre à Rockstar que les personnages féminins méritent mieux et qu'ils manquent terriblement au jeu... Tout comme une expérience VR.

Je ne comprends  pas ce genre de remarques qui font écho au discours préambule de Camille sur RDR2.
Pour un RPG où le personnage est créé de toute pièce par le joueur au début de l’histoire, je comprends le besoin d’identification et la nécessité de pouvoir y incarner une femme ou un homme.
Même chose pour un jeu où on choisit un personnage parmi une galerie (Street Fighter, PUBG, …). Idem pour un jeu de sport (FIFA avec ses équipes féminines).
Mais pour un jeu où une histoire est racontée j’ai du mal à saisir le problème. Sinon il faut que dans chaque jeu il y ait une proportion identique de blancs, de noirs, d’asiatiques, de femmes, d’hommes… ?
Dans les 7 mercenaires faut-il reprocher aux scénaristes de ne pas avoir mis de femmes parmi les personnages principaux ? Dans The Descent, faut-il reprocher qu’il n’y ait que des femmes parmi les protagonistes ?

Si le discours du jeu était manifestement sexiste, il y aurait bien sûr à redire, mais je ne crois pas que ce soit le cas ici (je n’y ait pas joué, je n’ai pas de console) ?!
Il y aura peut-être dans le futur un jeu Rockstar ou autre dans lequel les protagonistes seront des femmes et dans lesquels les hommes seront relégués au second plan, et si le jeu est bon et que l’histoire est bonne tant mieux.

Hors ligne

#12 05-11-2018 15:00:20

shanghaimax
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 414

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Je vis la meme experience que Patrick. L’histoire me dirige totalement. Le monde est grandiose et demande a etre explore, mais l’histoire et les personnages sont plus forts.
Le jeu pose le “groupe”. Un meute de loups amochee, sure de rien, plus dans l’air du temps, mais solidaire malgre tout. Une vraie reussite.
J’ai rarement fini un jeu a monde ouvert par le passe, l’effet du festin indigeste sans doute. Ici, j’ai la certitude que le jeu va me porter jusqu a sa fin.
La plus anodine des experiences (partie de peche avec un enfant), va avoir des repercussions sur la construction des personnages et la trame principale. Mais l’avancee est aussi austere, du coup on se concentre plus sur l’essentiel.

Cote immersion, il ne manque en effet plus que l’odeur du crottin de cheval.


J’ai un avis different sur le topic des femmes dans le jeu.
L’une d’elles organise et tient le camp, l’autre a brise le coeur de Morgan, l’autre encore est une gunslinger de premier ordre et je ne fais que commencer le jeu.

Je suis le premier a defendre l’egalite femme/homme, mais je trouve injuste de reprocher a Rockstar le fait de ne pas “assez” inclure de femmes ou qu’elles ne soient pas jouables.  Le principe de creer librement doit l’emporter.
Je n’ai pas joue a Assassins O, mais est ce que le fait de pouvoir choisir une femme des le debut en fait un jeu plus acceptable? Un meilleur jeu?

RDR2 est un aboutissement technique et narratif tout en etant un vrai jeu video peu flatteur pour le joueur (il est lent, il n’y a pas de recompenses a outrance, on dechiffre a peine le systeme de progression de Morgan), je ne pense pas qu’on peut lui en demander beaucoup plus.

Hors ligne

#13 05-11-2018 15:51:41

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 707
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

stonga9 a écrit :

Je ne comprends  pas ce genre de remarques qui font écho au discours préambule de Camille sur RDR2.

Tu n'es pas une fille, c'est peut-être pour ça smile Le sujet n'est pas qu'il faille absolument pouvoir jouer une femme (quoi que cela soit appréciable pour l'immersion de certaines) ou que les femmes de l'ouest, à cette époque, ne sont pas assez libérées. Les personnages féminins manquent de charisme et leur écriture de profondeur par rapport aux persos masculins, c'est tout.

stonga9 a écrit :

Si le discours du jeu était manifestement sexiste, il y aurait bien sûr à redire, mais je ne crois pas que ce soit le cas (...) je n’y ai pas joué, je n’ai pas de console)

Même si jouer au jeu est toujours mieux pour se faire une idée, tu as raison : il n'est pas sexiste. Il aborde même certains sujets comme le droit de vote des femmes ou des personnages féminins puissants comme Adie Sadler, histoire d'être inattaquable... ce qu'il ne parvient pas à réaliser totalement malgré ces efforts.

stonga9 a écrit :

Il y aura peut-être dans le futur un jeu Rockstar ou autre dans lequel les protagonistes seront des femmes et dans lesquels les hommes seront relégués au second plan

C'est à dire que, concernant Rockstar, ça fait déjà 21 ans et 51 jeux qu'on attend une telle option... À ce niveau, ce n'est plus un parti pris, c'est une posture.

shanghaimax a écrit :

Je suis le premier a defendre l’egalite femme/homme, mais je trouve injuste de reprocher a Rockstar le fait de ne pas “assez” inclure de femmes ou qu’elles ne soient pas jouables.  Le principe de creer librement doit l’emporter.
Je n’ai pas joue a Assassins O, mais est ce que le fait de pouvoir choisir une femme des le debut en fait un jeu plus acceptable? Un meilleur jeu?

Vous parlez encore d'un auquel vous ne jouez pas ? wink D'après les femmes joueuses qui m'entourent, c'est pourtant une évidence : même si jouer Lara, Céleste ou Bayonetta pour un garçon n'est évidemment pas vain, le choix est plus que plaisant. Ça ne fait pas si longtemps qu'on trouve plus souvent un caractère féminin principal dans un jeu. Mais j'ose à peine imaginer le bazar que ça serait si le personnage principal obligatoire de GTA VI était une femme. C'est ce type d'habitude et de facilité industrielle et culturelle qui est, selon moi, à critiquer. AO est un exemple (pas forcement le meilleur ni celui à suivre obligatoirement) qu'un scénario peut s'adapter aux genres sans réel problème. Et sans forcement aller jusque là, l'écriture des persos femmes de RDR2 n'est juste pas la meilleure du jeu.

Hors ligne

#14 05-11-2018 15:58:51

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 266

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

soyphrenn a écrit :

Mais c'est justement ça le désapprentissage ! Le jeu rend certaines tâches "pénibles" (je dirais plutôt "longue") pour éviter que tu fasses le tour de TOUS les cadavres. Un peu comme tu le ferais en réalité. Jamais tu irais fouiller tous les cadavres. Dans cette logique, évidemment qu'il n'y a pas de bouton "tout ramasser". Ce n'est pas fini avec les pieds, c'est juste une logique de gameplay. Et si tu vas à l'encontre de cette logique, le jeu risque de t'être très pénible, en effet. C'est bien pour ça qu'on parle de désapprentissage, car tes réflexes de joueurs sont bousculés. C'est en cela aussi que ce jeu est une proposition d'auteur.


J’adhérerais à cette avis si le jeu n’incitait pas constamment à looter, que ce soit dans les dialogues ou dans la récompense. Ça me paraît à tout le moins hautement contradictoire. C’est précisément pour ça que je crois que vous fantasmez : vous voyez de l’auteur là où je vois du chaos. Idem pour ramasser les objets, ce serait sûrement valide si les points d’interaction avec les objets n’étaient pas à ce point aléatoires, associés à des animations trop précises et trop nombreuses, et aux mouvements trop lourds du personnage, rendant parfois la simple fouille d’un coffre rageante, a fortiori quand c’est dans le cadre obligatoire d’une mission. Je ne demande qu'à être bousculé, mais ça ne peut pas être un prétexte à ce qui tient manifestement de l'erreur de conception et qui me paraît symptomatique d'un processus de développement compliqué. La mine de bug que constitue par ailleurs ce jeu me semble aller en ce sens également.


Vraiment, je ne suis pas d'accord avec beaucoup de choses qui sont dites ici : les récompenses pleuvent en tout sens, le personnage s'upgrade à tout allure et de façon très régulière, j'ai beaucoup plus d'argent que je ne pourrai en utiliser dans le jeu, j'ai débloqué toutes les améliorations du camp au quart de la progression, je me retrouve à faire des courses de chevaux ou du tir au pigeon entre deux missions cruciales, la majeur partie des personnages féminins (qu'on croise tout de même très rarement) est aux fourneaux ou s'est tordue une cheville sur le bord du chemin et est exclue de l'histoire héroïque des hommes, le jeu refuse que j'explore à ma guise et que je profite du paysage puisqu'il m'arrose de quêtes annexes à chaque pas que je fais (quand il ne m'affiche pas un écran d'échec tout court parce que je suis allé là où je n'aurais pas dû aller), je vois un développeur en burn out derrière chaque tronc d'arbre que je traverse par magie et NON, une expérience en VR serait vraiment la dernière des mauvaises idées pour ce jeu...

Bref. Je lui trouve beaucoup d'idées qui ne sont pas allées au bout, de volontés contrariées, et de nombreuses qualités malheureusement empêchées par de tout aussi nombreux défauts grossiers.

Dernière modification par Palmer (05-11-2018 16:00:44)

Hors ligne

#15 05-11-2018 16:18:00

shanghaimax
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 414

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

J’ai l’impression qu’on joue tous a un jeu different smile c est peut etre ca qui en fait sa force.
Donc, il FAUT une heroine dans TOUS les jeux a partir de maintenant?

Hors ligne

#16 05-11-2018 17:25:53

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 245

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

shanghaimax a écrit :

Donc, il FAUT une heroine dans TOUS les jeux a partir de maintenant?

Déjà... Pourquoi pas ? smile

Ensuite, le sujet de l'absence d'un personnage féminin jouable est d'autant plus importante qu'il s'agit de Rockstar.

C'est quand même ouf d'avoir le studio qui fait les plus gros jeux au monde ignorer complètement ce sujet.

Alors oui, s'il n'y a pas de perso féminin dans GTA VI, on reviendra sur le sujet, et encore sur GTA VII, sur RDR3, et sur tous les autres, tant que ça n'arrivera pas. Parce qu'à force, c'est bien gentil de parler de la liberté de création, mais ça ressemble quand même beaucoup à du sexisme pur et dur.


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#17 05-11-2018 17:36:14

soyphrenn
Habitué
Inscription : 23-10-2008
Messages : 57

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Ca aurait été de la balle de jouer une Calamity Jane smile Mais chez Rockstar, le choix me parait compliqué tant l'histoire, scénaristiquement parlant, tient un place dominante. Autant dans un ACOd on peut facilement interchanger le personnage, autant chez rockstar, on en attendrait plus que simplement jouer un Arthur Morgan au féminin. Je veux dire par là, que l'histoire ne pourrait pas être la même par les enjeux qu'engendraient d'incarner une femme dans ce monde et époque là.

Hors ligne

#18 05-11-2018 18:23:46

shanghaimax
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 414

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Je suis pas contre hein. Je posais une question.
Je comprends tout fait le point de vue.
D’ou je vis, je ne me rends absolument pas compte si Rockstar est un studio “sexiste”.
Donc je ne comprends pas pourquoi on lui demande absolument de designer le jeu d’un point de vue feminin.
J’ai plutot l’impression que le jeu est moins “bourrin” que GTAV.
Ca fait 15 ans que je suis sur ce forum, donc je pense partager des valeurs en commun.

Hors ligne

#19 05-11-2018 18:54:40

darksol
Nouveau membre
Inscription : 07-02-2017
Messages : 5

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Dans Assassins Creed et même Mass effect, le choix de choisir entre personnage féminin et masculin est anecdotique. C'est juste un changement de skin, il n'y a pas de differences de caractères entre les deux personnages.

Je pense pas que Rockstar agit comme ca. Leurs personnages sont uniques. Le fait d'avoir le choix du sexe aurait obligé Rockstar à creer deux personnages différents. C'est quelque chose d'assez complexe et qui demande beaucoup de ressources. Pour qu'au final une très grande majorité des joueurs ne jouent qu'avec un seul perso et fassent l'impasse sur tout le travail de creation de l'autre perso.
Je ne pense pas que ce soit un problème sexiste mais plus un problème logistique.

Après dans GTA V, on jouait trois personnages, tous masculins. Là je vous rejoint, c'est dommage de ne pas avoir profité de l'ocasion pour mettre un perso féminin dans le lot.
Peut-être dans GTA VI ?

Dernière modification par darksol (05-11-2018 18:57:42)

Hors ligne

#20 05-11-2018 21:32:28

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 707
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

shanghaimax a écrit :

Donc je ne comprends pas pourquoi on lui demande absolument de designer le jeu d’un point de vue féminin.

En fait on lui demande pas absolument. On lui demande, c'est tout. Et on a déjà avancé pas mal d'arguments pour tenter de le convaincre. Et en premier lieu que le plus magnifique des open world ayant jamais existé ne soit pas seulement jouable que du point de vue d'un homme.

Hors ligne

#21 05-11-2018 21:55:02

mcjc
Nouveau membre
Inscription : 05-11-2018
Messages : 2

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Merci Jérémie,

ta rubrique est toujours attendue,
surtout la dernière où tu nous ouvres de nouvelles pistes (ou plateaux) de jeux...
(PS: j'arrive pas à retrouver le titre d'un jeu de deck building que tu avais conseillé récemment, c'était quoi déjà ...? ca serait bien d'avoir la liste des suggestions)

parce-que bon... une émission complète faisant l'apologie d'un jeu violent, sanglant, sexiste, déboguant les lois du travail... c'est vraiment limite !
Enfin, j'ai bien ris quant une féministe végétarienne nous explique qu'elle a pu y jouer 20h (> <)'

Dernière modification par mcjc (05-11-2018 22:11:07)

Hors ligne

#22 05-11-2018 22:41:37

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 266

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Red a écrit :

Et en premier lieu que le plus magnifique des open world ayant jamais existé ne soit pas seulement jouable que du point de vue d'un homme.

Oh c'est déjà le cas, ça s'appelle Horizon : Zero Down wink

Hors ligne

#23 06-11-2018 01:52:04

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 403
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

mcjc a écrit :

Merci Jérémie,
ta rubrique est toujours attendue,
surtout la dernière où tu nous ouvres de nouvelles pistes (ou plateaux) de jeux...
(PS: j'arrive pas à retrouver le titre d'un jeu de deck building que tu avais conseillé récemment, c'était quoi déjà ...? ca serait bien d'avoir la liste des suggestions)

Merci a toi pour ton feedback!
Je pense qu'Erwan cite toujours le jeu dans la description du Podcast.
Tu veux sans doute parler de Mystic Vale. Il n'est pas localisé en français mais trouvable en France sur Tric Trac, Philibert, Amazon...
Et puis je peux te faire des recommandations personnelles ici si tu me dit ce que tu cherches ou aime smile

Hors ligne

#24 06-11-2018 14:00:13

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 429
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

soyphrenn a écrit :

Mais c'est justement ça le désapprentissage ! Le jeu rend certaines tâches "pénibles" (je dirais plutôt "longue") pour éviter que tu fasses le tour de TOUS les cadavres. Un peu comme tu le ferais en réalité. Jamais tu irais fouiller tous les cadavres. Dans cette logique, évidemment qu'il n'y a pas de bouton "tout ramasser".

Sur cet argument, tu me le vends! A voir si Ubi aura le culot sur son prochain AC de rendre le mode exploration obligatoire.
Je vais qd même vérifier les trophées du jeu pour m’assurer qu’il n’y en a aucun pour complétioniste, sinon ce ne serait pas cohérent avec cette théorie de “jeu d’auteur”...

...

Dommage Rockstar...

Zoologist
Study every animal across all states in Story Mode.

Best in the West
Attain 100% completion

Dernière modification par jenesuispasunrobot (06-11-2018 14:04:11)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#25 06-11-2018 14:10:46

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 429
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Red Dead Redemption 2»

Si vous cherchez un jeu avec de l’exploration, des nuits froides autour d’un feu de camp, des journées passées sur son cheval, .de la chasse,... Jetez-vous sur Kingdom New Lands!! Dispo sur ttes les plateformes mais en promo à moins de 5€ sur le PSN en ce moment. Un des meilleurs jeux que j’ai joué cette année!


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

Pied de page des forums