Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 13-12-2019 18:39:29

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 252

Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Cette semaine, Silence on joue ! revient après une absence beaucoup trop longue (on retiendra surtout le verre à moitié plein), mais avec une émission un peu hors-série consacrée à la question de la place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma. Cet entretien s’est déroulé le 28 septembre dans le cadre de la journée Forum du jeu vidéo du festival Press Start de la BPI.

https://next.liberation.fr/culture/2019 … ma_1769128


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#2 13-12-2019 19:26:54

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 433
Site Web

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Coool! smile Une date prévue pour l'épisode suivant?


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#3 14-12-2019 10:53:10

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 252

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

La semaine prochaine si tout va bien. Mais c'est un peu chaotique, en ce moment. On habite tous très loin de Libé, du coup, sans transports, c'est compliqué...


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#4 14-12-2019 14:56:21

henn
Habitué
Inscription : 13-12-2007
Messages : 65

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Discussion fort sympathique même si ce n'est pas ce que j'attends de la part de mon podcast de jeux vidéos préféré.
Le problème est toujours le même ce genre de débats parlent de tout sauf de cinéma et de jeu vidéo...
Pour parler du cinéma, domaine que je maîtrise, le deuxième plus grand film de l'année après le Scorcese est évidemment l'affaire Dreyfus, même s'il est réalisé par un immonde violeur. Sciamma est une réalisatrice très médiatique mais assez médiocre. Dire aux gens d'aller voir "Portrait de la jeune fille en feu" plutôt que l'affaire Dreyfus, c'est évidemment les tromper, et d'ailleurs le public n'est pas idiot et n'a pas suivi ces injonctions.
Pour le pendant jeu vidéo, c'est pareil : je ne joue pas à Horizon Zéro Dawn et à Assassin's Creed parce que ce sont des gros blockbusters qui tachent, pas parce qu'il s'agit d'œuvres vaguement féministes.
Les bonnes intentions font rarement des chef-d'œuvres (en général c'est plutôt l'inverse : les grandes œuvres se nourrissent de personnages ambigus) et à la fin, c'est quand même ce qui nous intéresse...

Hors ligne

#5 14-12-2019 15:09:17

henn
Habitué
Inscription : 13-12-2007
Messages : 65

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Et pour ajouter des contre-exemples, si on se souvient aujourd'hui de Nathalie Sarraute et de Marguerite Duras,c'est d'abord parce qu'il s'agit de grandes écrivains, pas parce que c'était des femmes. Puisqu'on est chez Libération, je ne suis pas sûr que le texte sur Christine Villemin soit un grand modèle de féminisme...
Si les femmes doivent s'imposer, c'est uniquement par les œuvres qu'elles y parviendront.

Hors ligne

#6 15-12-2019 21:11:14

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 134

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

henn a écrit :

Discussion fort sympathique même si ce n'est pas ce que j'attends de la part de mon podcast de jeux vidéos préféré.
Le problème est toujours le même ce genre de débats parlent de tout sauf de cinéma et de jeu vidéo...
Pour parler du cinéma, domaine que je maîtrise, le deuxième plus grand film de l'année après le Scorcese est évidemment l'affaire Dreyfus, même s'il est réalisé par un immonde violeur. Sciamma est une réalisatrice très médiatique mais assez médiocre. Dire aux gens d'aller voir "Portrait de la jeune fille en feu" plutôt que l'affaire Dreyfus, c'est évidemment les tromper, et d'ailleurs le public n'est pas idiot et n'a pas suivi ces injonctions.
Pour le pendant jeu vidéo, c'est pareil : je ne joue pas à Horizon Zéro Dawn et à Assassin's Creed parce que ce sont des gros blockbusters qui tachent, pas parce qu'il s'agit d'œuvres vaguement féministes.
Les bonnes intentions font rarement des chef-d'œuvres (en général c'est plutôt l'inverse : les grandes œuvres se nourrissent de personnages ambigus) et à la fin, c'est quand même ce qui nous intéresse...


Tu mélanges un peu des choses là. Des réalisatrices pour les films et des personnages féminins pour des jeux. D'un coté on parle d'artistes, et de l'autre de représentation. Coté artiste, le JV n'est pas vraiment un domaine dont les artisans sont aussi iconisés que le ciné, et pour cause, on parle beaucoup plus de studios que de créateurs, sauf pour les indés et quelques rares stars (genre Kojima).

Coté représentation, bon ben là, je pense que tu es à coté: la représentation des femmes est indépendante de la qualité d'un jeu, et les 2 peuvent cohabiter sans problème comme tu le démontres par tes exemples, ou bien être complètement dissociés: pas de personnage féminin remarquable dans Sekiro par exemple.

Mais quand même: un jeu (ou un film) peut aussi être grand par ses intentions ou son discours, et là ses représentations entrent en premier lieu dans sa qualité. On ne parle bien sur ici pas de blockbusters.

Hors ligne

#7 16-12-2019 06:42:15

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 417
Site Web

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Depuis Street of Rage et Golden Axe, jusqu'aux Mass Effect, Skyrim et compagnie, en passant par Q3 Urban Terror, WoW et les F2P sur mobile - j'ai absolument toujours choisi et joué des personnages féminins quand c'était possible.
Il n'y a jamais eu de dimension "féministe" a cela, c'est peut-etre le contraire...  je trouve beaucoup plus agréable de passer mes heures en compagnie d'une dame - pas forcement hyper sexualisée d'ailleurs, meme si j'admets parfois apprécié jouer a la poupée, l'esthétique des fringues, les armures et forcement les rondeurs feminines associées.. Et puis le "role play" me parait plus amusant quand on incarne le sexe opposé. Je suis aussi constamment témoin de l'influence que cela a sur le comportement des autres dans les jeux en ligne, ou on te spam de "ASL?" et ou on se fait parfois coller par des relous.
En tous cas voila, j'ai reçu une éducation ou le respect mutuel et l'égalité de sexes est totale, je m'efforce toujours a ne pas couper la parole aux femmes en réunion, et a regarder les femmes autant que les hommes dans le public quand je donne des presentations -
Mais quand il s'agit de jeux videos, et donc de me détendre, j'avoue souvent préférer la présence de femmes. Pas certain donc que la feminisation des jeux ai l'effet escompté sur moi...

Hors ligne

#8 16-12-2019 14:45:30

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 433
Site Web

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Pareil! Ds les salles d'arcade, je prenais toujours Chun-Li ds SF2, juste pour le plaisir des yeux... Dès qu'il y avait la possibilité de choisir une femme, je la sélectionnais souvent... Merci pour ce spinoff! Sans cette mise en valeur, je n'aurais pas écouté cette table ronde.

Dernière modification par jenesuispasunrobot (19-12-2019 09:03:26)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#9 16-12-2019 20:54:28

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 134

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Sinon, après avoir écouter l'épisode, c'est intéressant mais je reste un peu sur ma faim sur la partie JV. J'ai l'impression que la réflexion est quand même plus avancée dans le monde du cinéma (c'est sans doute logique).

Hors ligne

#10 17-12-2019 03:13:19

Fransbuche
Habitué
Inscription : 02-09-2010
Messages : 168

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

UN

ᕕ( ⁰ ▽ ⁰ )ᕗ

NOUVEAU

♪~ ᕕ( ᐛ )ᕗ

SILENCE

┗(^0^)┓

ON

┐(・。・┐) ♪

JOUE

ᕕ( ◔3◔)ᕗ

Hors ligne

#11 17-12-2019 03:22:00

Fransbuche
Habitué
Inscription : 02-09-2010
Messages : 168

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Sinon, pour parler plus sérieusement du sujet, la table ronde était sympa mais manquait peut-être d'un troisième intervenant pour dynamiser un peu les échanges ou apporter un regard plus extérieur (peut-être sociologue hors des deux domaines spécifiques des jeux vidéo et cinéma ou au contraire historien des jeux vidéo qui aurait eu des références très précises).

Les chiffres avancés au début sont désespérants mais peu surprenants. C'est pas parce qu'il y a une prise de conscience du problème que les réalités changent du jour au lendemain. Un producteur de cinéma qui aurait eu une épiphanie suite à l'affaire Weinstein ne va pas trouver du jour au lendemain 12 réalisatrices réputées à qui confier des films ambitieux, tout simplement parce qu'une carrière de cinéaste ça prend 10 ans, 15 ans à monter. C'est pareil pour les jeux vidéo, un studio va peut-être essayer de promouvoir en interne des game designeuses, mais l'offre pour l'instant ne permet pas de faire monter les chiffres rapidement. La solution c'est bien sûr d'agir sur toute la chaîne, de l'enfance à la formation initiale et ensuite aux processus de sélection.

Du coup, même si c'est insatisfaisant, je serais pas opposé à des quotas, mais à deux conditions : que ce soit pas du 50/50 pur parce que c'est idiot de ne pas laisser une marge de sélection (un quota du type "au moins 40% de réalisatrices dans telle boîte de production" pourrait avoir du sens par exemple) et que ça soit envisagé uniquement comme mesure transitoire, le temps de créer des réputations pour les femmes de ces domaines, mais qu'une fois qu'on se rend compte qu'on dépasse naturellement les quotas, qu'on retire la règle. Ca permettrait d'éviter sur le long terme cette suspicion de "elle a eu son poste parce que c'est une femme et pas parce qu'elle est compétente". Mais c'est difficile politiquement de créer des quotas temporaires...

Bref, content de vous réentendre et à vendredi !

Hors ligne

#12 17-12-2019 09:34:11

darkchris
Nouveau membre
Inscription : 17-12-2019
Messages : 2

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Bonjour heureux de pouvoir vous réécouter à nouveau!

Je me suis enfin inscrit sur le forum, pour tout d'abord remercier Erwan pour tout les podcasts que j’écoute depuis maintenant plus de 10 ans! j'en ai aussi vu sur NOLIFE, le format vidéo était aussi très cool! tout comme 56kast, qui est malheureusement partie avec la chaine! d’ailleurs que devient Camille Gévaudan?

Je trouve toutefois dommage que peu de gens connaisse Silence on joue! Malheureusement beaucoup de gens préfère suivre des youtubeurs, avec souvent du contenue vide et sans recherche approfondit.

Aller je vais m’écouter ce petit hors série, qui m'a l'air très intéressant, et je ne manquerais pas de le partager sur notre site web de rétrogaming.
Merci Erwan, merci a toute l’équipe de Silence on joue! Et j’espère encoure pouvoir écouter de longue saisons du podcast.
Et j’espère un jour pouvoir vous rencontre pour discuter un peu avec vous Erwan;)

Hors ligne

#13 17-12-2019 16:33:29

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

darkchris a écrit :

Je trouve toutefois dommage que peu de gens connaisse Silence on joue! Malheureusement beaucoup de gens préfère suivre des youtubeurs, avec souvent du contenue vide et sans recherche approfondit.

N'exagérons pas. SOJ est le podcast de référence. Il mériterait encore d'être plus écouté, c'est certain. Mais au niveau de la notoriété, c'est l'un des plus suivi dans son genre. Dans ce cas, c'est plus le media "podcast" qui est en cause.
Le passage en vidéo s'était, certes, plutôt bien passé mais la différence d'audience avec les Youtubers est le revers connue de la médaille lorsqu'on est adorateur du format radio.

Pardon, et d'abord bienvenue darkchros, toujours super content d'avoir un nouveau membre parmi nous smile

henn a écrit :

Si les femmes doivent s'imposer, c'est uniquement par les œuvres qu'elles y parviendront.

Encore faut-il, justement, qu'on leur donne les mêmes droits et les même chances d'y arriver, de les valoriser et de les promouvoir.

Hors ligne

#14 17-12-2019 18:16:14

RogerHanin
Habitué
Inscription : 15-04-2013
Messages : 229

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Red a écrit :

Le passage en vidéo s'était, certes, plutôt bien passé mais la différence d'audience avec les Youtubers est le revers connue de la médaille lorsqu'on est adorateur du format radio.

Je suis un grand amateur du format audio, dès l'âge de 6 ans on faisait des fausses radios sur K7 avec les copains, avec des jingles et tout. Actuellement je produis deux-trois trucs, j'écoute énormément de podcasts qui est pour moi le format parfait. Où tu veux quand tu veux.
J'ai toujours pensé que les vidéos ne pouvaient pas durablement prendre le pas sur le format audio. C'est très simple d'écouter la radio/les podcasts. On peut vraiment faire 2 choses à la fois, il y a des milliards d'occasions d'écouter quelque-chose.

Alors pourquoi les audiences sont autant en retrait par rapport aux formats vidéos? Il y a vraiment autant de gens qui peuvent monopoliser l'ouïe ET la vue pendant autant de temps? La forme peut-elle atteint cette maturité qui la rendrait universelle (j'ai le sentiment qu'on a gagné sur beaucoup d'aspects avec les podcasts, mais pas en convivialité)?

Dernière modification par RogerHanin (17-12-2019 18:18:08)

Hors ligne

#15 17-12-2019 19:43:09

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

La différence d'audiences entre radios et télé a toujours avoisiné les 10% (pour la radio). Pour se faire croiser les sujets et revenir sur l'épisode SOJ de la semaine, les podcasts JV ont aussi le même problème sur la représentativité féminine que dans le reste de l'industrie.

Un dernier truc, y'avait peu de monde à la BPi alors que les intervenants et les sujets étaient chouettes (y'a aussi CHristophe Héral qui est venu). C'est fort dommage. Le festival Press Start est très interessant, résistant, et ne mérite qu'à se faire plus connaitre.

Hors ligne

#16 20-12-2019 12:45:31

darkchris
Nouveau membre
Inscription : 17-12-2019
Messages : 2

Re : Silence on joue ! La place des femmes dans le jeu vidéo et le cinéma

Oui tout a fait! le podcast c'est un format que j'ai commencer a écouter dans ma voiture lorsque que j'avais 1 h de route pour aller au taf, avec justement silence on joue!

Aujourd'hui je les écoute au  taf et en même temps je prépare mes commandes.

Hors ligne

Pied de page des forums