Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 07-02-2020 20:06:47

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 433
Site Web

Nos jeux de la décennie

Tous les dix ans, le sujet ressort, cette décennie n'est pas encore terminée, non monsieur! Et le 21e siècle a débuté en 2001, oui monsieur!
http://www.slate.fr/story/185822/2020-n … es-decades

Il nous reste toute cette année pour tranquillement choisir les jeux de cette décennie, pas un top 10 métacritic, non, les jeux, trois ou trente, qui nous ont le plus marqué, qui nous ont accompagné au cours de ces années dix!

Dernière modification par jenesuispasunrobot (07-02-2020 20:18:27)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#2 07-02-2020 20:13:07

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 433
Site Web

Re : Nos jeux de la décennie

Post en construction smile

Human after all (ps4)

Nintendoland (wiiu)

Supertimeforce ultra (vita)

Salt and Sanctuary (vita)

Yakuza Zero (ps4)

Persona4 Golden (vita)

Red Dead Redemption (xbox360)

Split/Second Velocity (xbox360)

Dreams (ps4)

Super Mario Maker (wiiu)

Fez (xbox360)

Catherine (xbox360)

Kinect Party (xbox360)

Clash Royale (android)

Angry Words (android)

Dernière modification par jenesuispasunrobot (07-02-2020 20:17:37)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#3 08-02-2020 18:23:05

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Nos jeux de la décennie

C'est très diversifié, comme sélection (il y a même un jeu qui… qui n'existe pas ? → Human after all). Énorme respect pour STFU, un jeu hyper carré et complètement idiot, brillamment idiot. J'ai eu cette impression que le jeu permettait une approche rigoureuse, stratégique et tout, mais si on décide de faire absolument n'importe quoi c'est génial aussi. C'est un des rares jeux d'action où on peut surmonter un obstacle non pas en étant plus malin ou plus habile que les ennemis mais en les écrasant sous le nombre. Le niveau du Moyen-âge est un chef-d’œuvre ! La logique de ma liste c'est plutôt la grande aventure et les guns. Comme quoi le JV évolue, moi pas trop. D'ailleurs j'ai fait un bête top10.
Alpha Protocol – Quantic Dream chez les nanars. Il y a des agents secrets caustiques, des punchlines, et surtout un récit à embranchements qui répond de plein de façons aux choix qu'on fait.
Dead Space 2 – la déflagration qu'a été Uncharted 2 pour tout le monde, pour moi ç'a été Dead Space 2 (probablement parce que j'y ai joué avant).
Analogue : a hate story – la bouffée d'air frais qu'a été Her story pour tout le monde, pour moi ç'a été Analogue. Même impression de dévoiler une histoire petit à petit. La comparaison s'arrête là, en fait : Her story est basé sur un système plus brillant et on y fait vraiment une enquête, alors que Analogue guide le joueur et triche en permanence avec lui. Mais il triche très bien. L'idée de génie, c'est d'avoir placé le récit dans un contexte complètement étranger (tous les noms sont Coréens), qui nous oblige à avoir recours à des notes pour comprendre ce qui se passe, qui accentue l'impression de s'approprier le récit. Résultat, quand j'ai joué à Her story, j'ai eu les mêmes sensations que dans Analogue, et le scénario m'a moins plu.
XCOM enemy unknown – c'est Alec Meer de RPS qui a le mieux rendu hommage à XCOM avec ses diaries. Extraordinaire jeu tactique et générateur d'histoires. Comprends pas pourquoi ce jeu n'est pas plus considéré comme une révolution. C'en a été une pour moi.
MGS V – un peu comme XCOM, c'est une évidence : le meilleur jeu d'infiltration du monde, et un scénario sous forme de ruine (moitié parce que le jeu n'est pas fini, moitié parce que Kojima est sous influence Valhalla rising de Winding Refn) où il n'y a plus qu'à se baisser pour ramasser les trucs qui ont inspiré Kojima, sans les emberlificotements habituels. Un jeu dans lequel l'open world ne sert qu'à créer un contraste entre le vide des grands espaces et la densité des bases ennemies, et ainsi accentue la sensation d'intimité de l'infiltration.
80 days – en surface, une version retapée de partout du classique de Jules Verne, le colonialisme en moins et le choix de l'itinéraire en plus : à vous la Russie si l'Inde ne vous parle pas. Plus profondément, c'est un vrai jeu qui arrive à exprimer la notion de voyage avec grande économie : choix de l'itinéraire, contrainte de temps et d'argent, tentation de faire un détour pour récupérer un objet utile, et évidemment plein de texte et de choix à faire. Malgré son approche en largeur plutôt qu'en profondeur, c'est un jeu qui pourrait tenir en équilibre sur la pointe du doigt comme un couteau bien équilibré.
Invisible, inc. – une variation intimiste sur XCOM, et un game design d'une virtuosité ébouriffante. Ma troisième partie d'Invisible inc. reste un des meilleurs moments de JV de ma vie.
Zelda Breath of the wild ne mérite ni des analyses ni des critiques mais un carnet de voyage.
Gravity Rush 2 – il faudrait que je sois Erwan Higuinen pour dire le plaisir que j'ai eu à bondir, chuter et chercher des trucs dans GR2. Le jeu est plein de défauts, mais il a compris à quoi sert un monde ouvert : à chercher des trucs. Kat, super-héroïne de l'inertie, est mon modèle dans la vie.
Bloodborne – la révélation qu'a été Dark Souls pour tout le monde, pour moi ç'a été Bloodborne. Et pour une fois, j'avais bien joué à DS avant, mais j'avais trouvé ça intolérablement chiant. Il me fallait le gameplay de Bloodborne pour profiter du level design fabuleux de FromS.
Resi2 – « Resi ! Prouve que tu existes ! » c'est ce que je me suis dit pendant une douzaine d'années, je n'avais pas touché à la série depuis RE4 et enfin RE2 remake répond à l'appel. C'est la première fois dans un jeu d'action qu'on me demande de cohabiter avec mes ennemis ; c'est une logique que je voudrais voir exploitée plus souvent.
Un peu triste de ne pas intégrer The last guardian à cette liste ; Ueda était le champion de la décennie précédente et son dernier jeu était plein de chouettes choses, mais très loin de la limpidité des deux premiers.

Dernière modification par Manche_à_balai (08-02-2020 18:30:37)

Hors ligne

#4 08-02-2020 18:28:28

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Nos jeux de la décennie

Dark Souls (2011)
Red Dead Redemption (2010)
The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017)
Journey (2012)
The Walking Dead : Saison 1 (2012)
The Witness (2016)
Portal 2 (2011)
Grand Theft Auto V (2013)
Death Stranding (2019)
Outer Wilds (2019)
Inside (2016)
Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre (2014)
Sunset (2015)

Une bonne base smile

Hors ligne

#5 11-02-2020 14:35:37

allensan
Habitué
Inscription : 03-02-2011
Messages : 828

Re : Nos jeux de la décennie

The Walking Dead : Saison 1 (2012)
Outer Wilds (2019)
Dark Souls (2011)
Persona 5 (2016)
The witcher 3 (2015)
Nier automata (2018)
Starbound (2016)
Batman arkam city(2011)
Bioshock infinite (2013)
God of war(2018)

Je retiendrais surtout pas de noveau bioshock ou d'équivalent depuis 7 an.

Hors ligne

#6 13-02-2020 14:28:30

RogerHanin
Habitué
Inscription : 15-04-2013
Messages : 229

Re : Nos jeux de la décennie

The Witcher 3: Wild Hunt (2015) de loin mon jeu de la décennie.
Portal 2 (2011)
Zelda: Breath of the Wild (2017)
FTL: Faster than Light (2012)
Shadow Tactics: Blades of the Shogun (2016)
Doom (2016)
Infinifactory (2015)
The Witness (2016)
The Talos Principle (2014)
Rayman Origins (2011)
Batman Arkham Origins & Co (2013)  // Je sais qu'il est défoncé par tout le monde, mais Origins est mon préféré (ville la plus cohérente, chouette scénario...) La série est un grand kiff de cette décennie globalement.


J'ai écarté dans la douleur:
Walking Dead S1 (2012), Fallout New Vegas (2011), Mario Galaxy 2 (2010), Mario Kart 7 (2012), Just Cause 2 (2011), Doom3: Resurrection of Evil (2012), VVVVVV(2012), Tomb Raider (2013), Hearthstone (2014), Elite Dangerous (2014), Spec Ops: The line (2012), Life is Strange (2015), Shovel Knight (2014), Amnesia: the Dark Descent (2010), The Witcher 2: Assassins of Kings (2012), Rocket League (2015), GTA5 (2015), Mario Kart 8: Deluxe (2018), Assassin's creed Origins (2017), Subnautica (2018), Mario vs Lapins Crétins: Kingdom Battle (2018), Celeste (2018), Silent Hill: Shattered Memories (2010)

Dernière modification par RogerHanin (13-02-2020 15:50:22)

Hors ligne

#7 13-02-2020 20:44:23

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 134

Re : Nos jeux de la décennie

Red a écrit :

Dark Souls (2011)
Red Dead Redemption (2010)
The Legend of Zelda : Breath of the Wild (2017)
Journey (2012)
The Walking Dead : Saison 1 (2012)
The Witness (2016)
Portal 2 (2011)
Grand Theft Auto V (2013)
Death Stranding (2019)
Outer Wilds (2019)
Inside (2016)
Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre (2014)
Sunset (2015)

Une bonne base smile

Tain, j'ai pas vu cité une seule fois The Witness dans tous ces top de la décennie, alors que merdre, quoi, quand même!

Hors ligne

#8 14-02-2020 18:13:00

Cytoplasm
Habitué
Inscription : 05-12-2009
Messages : 744

Re : Nos jeux de la décennie

Dark Souls (2011)
Persona 4 the golden (2012)
Zelda Breath of the wild (2017)
FTL (2012)
Dead cells (2018)
Outer Wilds (2019)

Dernière modification par Cytoplasm (15-02-2020 16:20:01)

Hors ligne

#9 23-02-2020 19:45:15

CTJ
Membre
Inscription : 03-11-2019
Messages : 12

Re : Nos jeux de la décennie

jenesuispasunrobot a écrit :

Split/Second Velocity (xbox360)

La période est propice à tout un tas de tops et je dois dire que je suis agréablement surpris de voir ce jeu cité ! Je l'aurai mis aussi smile
Qu'as tu pensé de Driver San Francisco ?

Je trouve globalement que les jeux les plus mis en avants ces dernières années sont surtout des jeux avec un concept/une narration au détriment de jeux funs, arcades, classiques ... mais archi maîtrisés. Très peu de jeux de plateformes, de bagnoles, de rails shooters, de Beat'm up ...

Hors ligne

Pied de page des forums