Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 22-02-2020 09:55:36

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 252

Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Cette semaine, on commence par une vision très administrative du boulot de faucheuse, avec Death and Taxes, très inspiré par Papers Please de Lucas Pope. On continue avec (enfin ?) les impressions de Patrick sur le retour de Ryo et de la franchise Shenmue pour enchaîner avec le «point & click» dessiné The Blind Prophet et sa proposition graphique originale qui n’arrive pas à faire oublier un gameplay poussiéreux et des choix narratifs difficilement justifiables. On termine avec Kunai, qui a un peu de mal à se démarquer dans la jungle des «metroidvanias», et Puppy Cross, le premier jeu commercial de la Développeuse du dimanche.

Jérémie Kletzkine, dans sa chronique jeux de société, nous parle de Cairn.

https://next.liberation.fr/culture/2020 … ss_1779208


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#2 23-02-2020 07:17:21

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 417
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

J'avais backé Shenmue - Je n'ai jamais été un énorme fan, mais personne ne peut nier ce que ce jeu et Yu Suzuki ont apporté a l'histoire du jeu vidéo, je me suis senti obligé de poser moi aussi ma petite pierre.
Sauf qu'après quelques heures sur ma PS4, j'ai quitté le jeu, brutalement, en plein milieu d'une phrase - Quel paradoxe temporel, on croit jouer le remaster d'un jeu jamais sorti!
C'est rigide, les dialogues, meme si sans doutes fidèles a la franchise, ne collent plus du tout au temps. Je trouve ca injouable.
En fait, ce jeu c'est complètement l'inverse de ce qu'un vrai Shenmue aurait du être: Shenmue I inventait tout en intégrant les 20 ans d'experience de Yu Suzuki, Shenmue III n'invente rien tout en niant 20 ans d'évolution du jeu video.

Hors ligne

#3 23-02-2020 12:30:47

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Je regrette que Camille doive partir. Je ne sais si c'est une question de temps ou si sa nouvelle rédaction ne veut pas qu'elle continue, mais c'est dommage. Les voix féminines dans SOJ sont importantes. Merci et le meilleur pour la suite de tes projets smile

Hors ligne

#4 24-02-2020 19:17:22

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Yu Suzuki aurait dû prévoir que des gens allaient se gâcher une partie du jeu à céder à leur passion pour l'ouverture de tiroirs. Il aurait fallu que la jauge d'endurance s'applique aussi à ça pour régler le problème. Au bout d'un moment, Ryo épuisé se mettrait à ouvrir les tiroirs super lentement, par à-coups, en laissant échapper des grognements d'effort ; le plus acharné des ouvreurs de tiroirs se dirait qu'il est temps de passer à autre chose.
Mark Brown avait fait une vidéo sur ce sujet ; pas les tiroirs, mais les trucs des game designers pour empêcher les joueurs de « mal » jouer et de se gâcher le jeu (mettre une limite de temps sur les missions d'XCOM pour pousser les joueurs à faire de grands mouvements risqués plutôt que de laisser tous les agents groupés, ce genre de choses).

Sinon, j'entends régulièrement des critiques qui valorisent l'ennui dans les JV, dernièrement, mais sans qu'ils expliquent pourquoi. Est-ce que quelqu'un a déjà aimé s'ennuyer dans un JV, a trouvé que ça apportait quelque chose à son expérience ?
Je pense à Proteus, un petit monde ouvert où le but est de comprendre ce qu'il y a à y faire : on s'ennuie un peu mais dans le fond ça reste intéressant parce que tout est une énigme (les petites bêtes, les groupes de lumières qui bougent, les rochers disposés d'une certaine façon), tout est susceptible d'ouvrir sur une piste pour comprendre ce qu'est ce drôle de jeu – et puis ça ne dure pas des dizaines d'heures. A part ce cas bien particulier, je me suis pas mal ennuyé dans des jeux en monde ouvert l'année dernière et je ne peux pas dire que j'aie trouvé ça très positif.

Hors ligne

#5 24-02-2020 23:48:09

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

C'est un bon sujet de dissertation pour les élèves en game design. Néanmoins, l'ennui et le jeu restent selon moi antinomiques. Proteus n'est pas ennuyeux car il donne l'envie de résoudre des énigmes. Tout comme Myst, The Witness ou Everything qui agissent de façon identique tout en proposant leur propre approche. Ou Breath of The Wild qui offre la liberté d'aller là où on veut dans un monde à découvrir, si on s'en donne la peine. Ou, évidement, Death Stranding, qui réussit l'exploit de retranscrire certains plaisirs d'une randonnée dans une activité virtuelle.

Ce dont on entend pas mal parler en ce moment, c'est la faculté de retranscire l'ennui dans des gameplays divertissants ou interessants, mais ce n'est pas de l'ennui pour autant wink

Hors ligne

#6 25-02-2020 11:15:42

RogerHanin
Habitué
Inscription : 15-04-2013
Messages : 229

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

On dit souvent qu'un enfant qui s'ennuie... ça n'est pas un problème, au contraire. Parce qu'il peut juste s'abandonner à des choses non prévues: observer le monde, développer sa créativité, s'intéresser à des choses par lui-même.

Si on transpose ça dans le jeu vidéo il pourrait être bénéfique de s'ennuyer ponctuellement, pour s'adonner à des activités in-game non prévues pouvant générer... du jeu. Zelda: Breath of the Wild ou Minecraft fonctionnent principalement comme ça d'ailleurs, mais il faut un équilibre subtil pour laisser champs libre au joueur, tout en ne l'inondant pas d'activité (ce que font la plupart des open worlds).

Après simuler l'ennui dans un jeu, si ce n'est pour avoir un discours spécifique ou faire rire, euh.....

Dernière modification par RogerHanin (25-02-2020 11:16:55)

Hors ligne

#7 25-02-2020 12:14:53

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 841

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Bonne continuation Camille, c'était un plaisir de t'écouter.

Alors que je finissais d'écouter votre dézingage en règle de "A blind prophet" (pour des raisons auxquelles j'adhère complètement), je découvre les retours assassins de "The suicide of Rachel Foster", notamment cette review https://www.gamecrate.com/indiewatch-su … able/25254, qui cite des éléments qui filent la nausée.

Hors ligne

#8 25-02-2020 20:10:17

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 134

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Regrets éternels pour Camille.

Ceci dit, emission étrange ou on a l'impression qu'aucun des jeux ne vous a convaincu. Vu l'année dernière qu'on a eu, ça fait bizarre de revenir à des mois ou il ne se passe pas grand chose.

Hors ligne

#9 25-02-2020 23:54:29

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Red a écrit :

Ce dont on entend pas mal parler en ce moment, c'est la faculté de retranscire l'ennui dans des gameplays divertissants ou interessants, mais ce n'est pas de l'ennui pour autant

Je ne sais pas... Patrick dit bien qu'il s'est ennuyé, que Shenmue est un jeu ennuyeux mais que justement pour cette raison, ça lui donne un supplément d'âme, une dimension existentielle. Je prends l'exemple du traitement de Death Stranding un peu plus loin, aussi.
(rq: un débat entre des gens qui s'appellent Red et Manche_à_balai, c'est mal barré ; vus nos pseudos, on manque peut-être de la souplesse nécessaire à un débat constructif ^^)


RogerHanin a écrit :

Si on transpose ça dans le jeu vidéo il pourrait être bénéfique de s'ennuyer ponctuellement, pour s'adonner à des activités in-game non prévues pouvant générer... du jeu. Zelda: Breath of the Wild ou Minecraft fonctionnent principalement comme ça d'ailleurs, mais il faut un équilibre subtil pour laisser champs libre au joueur, tout en ne l'inondant pas d'activité (ce que font la plupart des open worlds).

Oui, c'est bien exprimé, c'est ça que j'ai ressenti dans Proteus : comme je m'embêtais un peu à chercher des choses de JV classiques à faire, je me suis mis à regarder des choses qui ne m'avaient pas intéressées au début : les lumières, les petits animaux, des choses qui ne seraient que du décor dans un jeu « normal ».
Ce que je ne comprends pas dans ce que j'ai entendu dernièrement, disons sur Death Stranding, c'est cette valorisation de l'ennui pour lui-même, ou comme dit Marius Chapuis, « une poétique de l'ennui » (dans sa critique de Libé) ou « le travail sur l'ennui, comment rendre l'ennui heureux ».(dans l'émission). « J'ai apprécié m'ennuyer », renchérit Camille.
Je suis à peu près sûr d'avoir vu passer un tweet du même ordre de Mathieu Triclot (sur le même jeu).
Un auditeur de SoJ, RogerMort, va encore plus loin en disant que l'expression de Marius « pourrait mettre une étiquette à toute une niche de jeux vidéo, avec leur gestion du temps long, qui arrivent à créer un monde sur la durée, et le sentiment existentiel du « qu'est-ce que je fous là » (dans le sujet sur l'émission du bilan 2019).
Donc c'est un intérêt qui commence à être partagé par certains critiques, mais on est plusieurs à ne pas comprendre, apparemment. Là où Marius Chapuis voit de l'ennui heureux dans Death Stranding, moi je ressens surtout la frustration d'avoir un excellent gameplay mais un terrain de jeu pas à la hauteur (dans le sens où il ne demande d'utiliser qu'une petite partie de cet excellent GP) ; donc je regrette de m'ennuyer parce que je ressens un manque, une faute, plus que quelque chose de constructif qui ouvrirait sur un sentiment, une compréhension plus profonde.

MàJ : je ne sais pas où ça nous emmène mais on a identifié deux types d'ennuis complètement différents : celui dont tu parles RogerHanin, et celui dont parlent Marius et les autres. La théorie de l'ennui selon RogerHanin (huhu!) ne concerne a priori que des jeux bac à sable où tout est présenté à plat, la théorie de l'ennui de Marius sert plutôt à approfondir le récit, à se rapprocher des personnages, à se sentir bien dans l'univers du jeu ?

Dernière modification par Manche_à_balai (26-02-2020 14:05:49)

Hors ligne

#10 26-02-2020 09:13:11

slobman
Habitué
Inscription : 13-11-2012
Messages : 121

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Hum...

Va falloir que je re-tente proteus, alors, parce que moi, j'avais pas compris...
Je m'y étais promené une heure, mais je n'y avais rien vu... Ou si, j'avais "vu" des choses, mais je n'avais pas trouvé d'interaction.


Twitter : @slobman_PLM - PSN : slobman

Hors ligne

#11 26-02-2020 12:02:43

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Manche_à_balai a écrit :

un débat entre des gens qui s'appellent Red et Manche_à_balai, c'est mal barré ; vus nos pseudos, on manque peut-être de la souplesse nécessaire à un débat constructif ^^

smile

Manche_à_balai a écrit :

dans Death Stranding, moi je ressens surtout la frustration d'avoir un excellent gameplay mais un terrain de jeu pas à la hauteur (dans le sens où il ne demande d'utiliser qu'une petite partie de cet excellent GP) ; donc je regrette de m'ennuyer parce que je ressens un manque, une faute, plus que quelque chose de constructif qui ouvrirait sur un sentiment, une compréhension plus profonde.

Qu'on l'apprécie ou non, Death Stranding raconte une histoire et n'est pas un simulateur de randonnée. Très clairement, le but de Kojima n'a pas été de renforcer la le GP avec le LD (qui est excellent au demeurant). On aurait certes pu avoir une map plus grande, encore plus de possibilités, mais est-ce pour autant qu'on aurait eu plus d'émotions et moins d'ennui, ça reste à prouver. Peut-être dans un DLC à venir d'ailleurs.

Hors ligne

#12 26-02-2020 13:52:09

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

slobman a écrit :

Hum...

Va falloir que je re-tente proteus, alors, parce que moi, j'avais pas compris...
Je m'y étais promené une heure, mais je n'y avais rien vu... Ou si, j'avais "vu" des choses, mais je n'avais pas trouvé d'interaction.

Oh mais moi non plus j'ai rien compris. La différence, c'est que ça m'a plu quand même et que je l'ai relancé 2-3 fois ces dernières années (la dernière fois assez récemment d'ailleurs). Je serais incapable de dire si c'est un bon jeu et je ne le conseille pas particulièrement, mais il me plaît tel qu'il est : bizarre et hermétique. C'est comme un monolithe noir venu de l'espace, mais sympa. Des fois je vais le voir, je le titille, je le secoue, je l'écoute ; il y a des choses qui réagissent à ce que je fais, peut-être qu'un jour je comprendrai quelque chose. ça me paraissait intéressant de le mentionner dans cette discussion sur l'ennui parce que c'est le seul exemple de jeu qui me vienne en tête qui m'aie fait cet effet.


Red a écrit :

Death Stranding raconte une histoire et n'est pas un simulateur de randonnée. Très clairement, le but de Kojima n'a pas été de renforcer la le GP avec le LD (qui est excellent au demeurant). On aurait certes pu avoir une map plus grande, encore plus de possibilités, mais est-ce pour autant qu'on aurait eu plus d'émotions et moins d'ennui, ça reste à prouver.

DS raconte une histoire, bien sûr : mais entre autres, c'est l'histoire d'un type qui marche, pendant des dizaines d'heures, ça ne me paraît pas absurde de faire en sorte que la marche reste intéressante pendant ces dizaines d'heures (et avec un gameplay aussi élaboré et riche, l'exploiter aussi peu c'est vraiment dommage). Mais si je comprends bien tu ne t'es pas ennuyé du tout devant Death Stranding et tu en es complètement satisfait (et vu que j'en attendais beaucoup, je t'envie !), donc tu ne dois pas du tout voir l'intérêt de ce que disent Marius Chapuis et cie sur l'ennui que procure le jeu.
Je serais ravi de continuer le débat sur DS mais il y a des chances que ça s'éternise ; si tu veux on peut continuer dans le sujet sur le bilan 2019 ? Mais c'est vrai qu'on n'a pas du tout la même façon d'envisager ce jeu puisque le récit m'a beaucoup déçu - même si j'ai trouvé le début très prometteur, et j'aime bien Sam, sa dualité champion d'entreprise/animal de bât dépressif, qui se met à dormir dès que possible.

Hors ligne

#13 27-02-2020 05:35:02

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 417
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

difficulty_curvew.png

Hors ligne

#14 27-02-2020 10:14:04

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

smile

Hors ligne

#15 27-02-2020 10:23:27

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 270

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Manche_à_balai a écrit :

DS raconte une histoire, bien sûr : mais entre autres, c'est l'histoire d'un type qui marche, pendant des dizaines d'heures, ça ne me paraît pas absurde de faire en sorte que la marche reste intéressante pendant ces dizaines d'heures (et avec un gameplay aussi élaboré et riche, l'exploiter aussi peu c'est vraiment dommage). Mais si je comprends bien tu ne t'es pas ennuyé du tout devant Death Stranding et tu en es complètement satisfait (et vu que j'en attendais beaucoup, je t'envie !), donc tu ne dois pas du tout voir l'intérêt de ce que disent Marius Chapuis et cie sur l'ennui que procure le jeu.
Je serais ravi de continuer le débat sur DS mais il y a des chances que ça s'éternise

Je me suis agréablement ennuyé dans DS, tu flânes, tu regardes autour, tu aperçois des formations qui t'intriguent à raison ou à tort, tu te donnes des objectifs que le jeu te propose à aucun moment, tu commences à faire des conneries, ça laisse plein de place à du gameplay émergent, c'est parfait, tu n'es jamais puni pour ça, peu de jeux le permettent vraiment.

Hors ligne

#16 28-02-2020 06:12:46

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 433
Site Web

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

From boring to frustrating, les mêmes initiales pour deux jeux japs que tout oppose?


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#17 02-03-2020 18:15:19

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Death and Taxes», «Shenmue », «The Blind Prophet»

Palmer a écrit :

Je me suis agréablement ennuyé dans DS, tu flânes, tu regardes autour, tu aperçois des formations qui t'intriguent à raison ou à tort, tu te donnes des objectifs que le jeu te propose à aucun moment, tu commences à faire des conneries, ça laisse plein de place à du gameplay émergent, c'est parfait, tu n'es jamais puni pour ça, peu de jeux le permettent vraiment.

Cette façon de jouer, c'est un bel hommage à ce gameplay qui crée comme rarement une intimité entre le personnage et les environnements (c'est le premier jeu post-BotW, sur ce point). J'ai essayé de jouer comme toi, au début, mais j'ai pas tenu : je vois ce que le côté vide et mort des paysages peut apporter à l'univers et au récit – je trouve même assez admirable d'avoir tourné le dos au remplissage et à la joliesse des autres jeux en open world (avec leurs animaux partout et leur lumière dorée), mais dans la perspective d'explorer le monde, c'était trop aride pour moi ; à force de me heurter aux portes fermées des refuges et de ne rien trouver, j'ai fini par laisser tomber.

Hors ligne

Pied de page des forums