Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#26 04-10-2020 15:30:38

Jipé
Membre
Inscription : 16-05-2020
Messages : 11

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Palmer a écrit :

Oui, sans vouloir être désagréable c'est prêter beaucoup d'importance aux média JV que de penser qu'ils influencent le milieu à ce point là. Ce sont les studios et les éditeurs qui décident de mettre en avant un auteur, parce que c'est une stratégie marketting. Je connais pas beaucoup de média jeux vidéo qui aurait l'envergure de "faire" une réputation aujourd'hui.

Complètement, il ne faut pas se tromper : ce sont les financeurs qui choisissent de mettre des personnalités en avant, aussi bien auprès des médias que dans leur entreprise, c'est une stratégie de gestion et de communication. Et puis, comme le dit très bien Jérémie, si cette personnalité est un auteur, c'est quand même un peu normal de s'intéresser à lui, à ses idées, à sa conception du projet. C'est la même chose au cinéma : on va interroger Spielberg ou Malick ou Nolan  au sujet de son dernier film, alors que c'est son chef-op, invisible pour le grand public, qui est responsable de la beauté des images. Personne n'est pour autant assez naïf pour croire que l'oeuvre est le résultat du travail d'une seule personne.

Hors ligne

#27 05-10-2020 08:44:54

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 94

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Hé bin ! On peut dire qu'il y a de l'animosité l'animation ici, on se croirait presque sur JV.com, pile quand je me décide enfin à participer plus activement à ce forum après plus de 9 ans d'écoute de ce magnifique podcast... Évitez de trop chauffer le modérateur les loulous :-)

Je ne vais pas épiloguer sur la légitimité de Jérémisrael à s'exprimer sur le sujet, qu'il soit VP d'une grosse ONG ou stagiaire photocopieuse, son angle est juste différent et intéressant.
L'enquête en elle-même est salutaire, et m'a fait comprendre des choses sur mon propre management également. Pour tracer le parallèle, suis devenu "star" (c'est un gros mot) dans mon équipe à force d'expérimentations et à toujours vouloir ajouter le petit truc qu'on ne m'avait pas demandé mais qui fait la différence (je suis autodidacte là où les autres ont le diplôme qui va bien avec le métier, j'ai donc des choses à prouver constamment, dans ma tête du moins). "Excellent, confions-lui une équipe" (j'allais pas refuser), mais gérer des humains c'est différent, si je me mets à les piloter comme moi je me pilote ils vont devenir fous ! C'est un peu ce qui s'est passé avec Ancel j'ai l'impression : on a donné plus et toujours plus de responsabilités et de pouvoir (et une "totale liberté créative") à quelqu'un qui n'a peut-être pas été formé correctement pour ça et à chaque étape de sa progression...
Se gérer soi-même c'est une chose, gérer 5 personnes en est une autre, gérer des managers qui eux-même gèrent des gens est encore différent, etc. Et si on ne met pas à jour son logiciel régulièrement, on se retrouve à traiter le travail de 50 personnes comme le petit coup de crayon qu'on gomme sur son cahier quand on était seul sur son projet, et là on fait de vrais dégâts autour de soi..


Et sinon, merci, un grand MERCI à Marius (et aux autres aussi) pour cette découverte de My Exercise ! Jeu parfait quand on a un bébé qui dort dans un bras. Bien WTF, mais pas assez je dirais, car j'ai atteint tous les achievements (autres que finir n séries) à ma cinquième partie, et je n'ai donc plus de petit easter egg à trouver a priori, ne reste que le plaisir (sur-intellectualisé par Marius) de se frotter la tête sur un toutou placide... C'est déjà pas mal.



EDIT : La longueur du podcast ne m'a pas dérangé, il y avait beaucoup à traiter, mais prenez garde à ne pas devenir aussi longs que ZQSD big_smile

Dernière modification par Yaourt (05-10-2020 20:16:05)

Hors ligne

#28 05-10-2020 08:49:47

AlphaBlueLight
Nouveau membre
Inscription : 14-07-2020
Messages : 7

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Palmer a écrit :
stonga9 a écrit :

une grande méconnaissance du monde entrepreneurial

Sérieux les gens, arrêtez de vous draper dans je sais pas quoi là. En vrai ça touche Michel Ancel et Ubisoft, sur un sujet pas aussi flagrant que le harcèlement sexuel, c'est ça qui vous fait chier. C'est quoi cet argument genre "y a des gens qui souffrent partout, donc osef" ? "une grande méconnaissance du monde entrepreneurial" ? Sérieusement ??? Un jeu en projet depuis 13 ans ? Sur lequel bossent activement 250 personnes depuis 7 ans ? Qui est entrée officiellement en production seulement l'année dernière ? C'est la vie normale d'un jeu vidéo ça ? Y a pas de problème ? Tout va bien ? Là, vous faites preuve d'une vraie connaissance du monde entrepreneurial ? Non, y a des problèmes, et les problèmes c'est la gestion de projet complètement pétée d'Ubisoft, qui créé de la souffrance chez les gens qui travaillent là bas. Et oui c'est important de produire une enquête qui démontre comment de façon systémique une organisation (que ce soit une entreprise, un état, une association) crée du malheur chez les gens. Vous êtes fumés si vous pensez que c'est normal de créer du malheur, désolé.

Je ne peux pas être plus d'accord avec ça.
Pour remettre le débat dans le contexte, il est quand même question de harcèlement sexuel, de harcèlement moral, de drogue, d'alcool et de management toxique.
Michel Ancel inclus, en ce qui concerne le dernier point.
Le tout sur fond d'égocentrisme exacerbé, avec une bénédiction hiérarchique tout à fait discutable.
Quand c'est ça l'entreprise à laquelle il faudrait épargner de prochains articles dans la presse, ça laisse songeur.
Les difficultés dans le monde du travail ça existe, en effet, mais tout les cadres ne sont pas des décérébrés imbus de leur personne et beaucoup de patrons ne supporteraient pas qu'on cherche à se frotter contre la secrétaire.

Hors ligne

#29 05-10-2020 10:31:39

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 988

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Le problème avec l'article de Libé est justement comme tu l'écris qu'il laisse à penser que c'est un "feuilletonnage" de l'enquête sur les questions de harcèlement sexuel et moral. Et tu fais toi même l'amalgame en balançant les mots harcèlement sexuel et moral, drogues... Alors qu'avec le cas Ancel pas du tout.
On est ici "simplement" sur un problème de management et de gestion de projet comme il y en a tous les jours dans plein d'entreprises, avec certes un mauvais manager, mais rien de pénalement répréhensible comme lors de la première très bonne enquête.

L'article sort, si j'ai bien compris la chronologie, alors que le problème de management est en passe d'être réglé avec la démission de Michel Ancel. Il n'est donc pas publié pour faire changer les choses et interpeller la direction d'UBI, mais on pourrait penser pour faire une suite d'un coup éditorial et enterrer un mauvais manager qui a de toute façon poser les armes.
Ce que je ne sais pas c'est si Michel Ancel a accepté la demande d'interview parce qu'il quittait son poste ou si il était au courant qu'une enquête était en train d'être écrite et que son témoignage ressemblait plus à un recoupement qu'à une interview uniquement corrélée à sa démission.

Je ne remets pas en cause la volonté de bien faire et la probité d'Erwan et Marius quant à l'article, mais il est impossible de ne pas penser à de la malveillance (interne) envers UBI permise par la vague à surfer suite à l'enquête sur le harcèlement sexuel et moral. Tout est trop confus.

Hors ligne

#30 05-10-2020 10:55:48

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 911
Site Web

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Yaourt a écrit :

Evitez de trop chauffer le modérateur les loulous :-)

Tkt, je surveille pour qu'à la fin, ce soient les bisous qui gagnent wink

Hors ligne

#31 05-10-2020 13:35:55

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 307

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

stonga9 a écrit :

Je ne remets pas en cause la volonté de bien faire et la probité d'Erwan et Marius quant à l'article, mais il est impossible de ne pas penser à de la malveillance (interne) envers UBI permise par la vague à surfer suite à l'enquête sur le harcèlement sexuel et moral. Tout est trop confus.

Je vais pas trop participer à la discussion ici car, comme l'a dit Marius dans l'émission, on a toujours peur de griller involontairement une source en s'épanchant a posteriori sur l'enquête alors qu'on a été extrêmement prudents en l'écrivant.

Juste trois points :

- Il n'y a aucune malveillance interne envers Ubi, en tout cas dans nos enquêtes et dans les propos qu'on rapporte. Au contraire, la loyauté envers la structure, et même son patron, est assez impressionnante à tous les niveaux. Si nous avons hésité à nous lancer dans cette enquête, c'est qu'on voulait justement être sûr de ne pas nous faire balader par les frustrations et les ressentiments personnels des uns et des autres. Ce n'est qu'une fois sûrs d'être face à des éléments factuels recoupés qu'on s'est vraiment lancé.

- Sur cette enquête comme sur les autres, tous les retours de la part des salariés d'Ubisoft sont positifs. A chaque fois, c'est parce qu'ils veulent une évolution dans leur environnement de travail. Ils aiment leur boulot, ils aiment leur boîte, et ils apprécient notre travail. Alors, de l'extérieur, je comprends que certains puissent avoir un doute (encore que je crois qu'à la lecture des papiers, c'est assez clair), mais ceux qui sont à l'intérieur, et je ne parle pas seulement des "petites mains exploitées", savent qu'on est loin de l'acharnement.

- La concomitance entre les différentes enquêtes et le fait que, par capillarité, on puisse penser que Michel Ancel soit impliqué dans des affaires plus "grave", alors que ce n'est pas le cas, on n'y peut rien. On n'allait pas refuser de parler d'un sujet à cause d'écrits précédents. Ce qui nous a été rapporté justifie amplement l'existence de notre enquête. Il n'y a aucune disproportion ici.

Voilà. Merci à tou·te·s pour ces échanges qui restent civilisés malgré les désaccords. C'est pour ça que je chéris ce forum. smile

Erwan.


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#32 05-10-2020 15:07:47

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 886

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Heureux de vous retrouver.
J'aurai bien aimé un petit retour sur les déclarations de Michel Ancel sur son compte Instagram suite à la publication de l'enquête. J'ai trouvé cette dernière vraiment intéressante. Elle a le mérite de désigner les modes d'organisation comme responsables plus que tel ou tel individu. Je n'ai pas eu l'impression qu'il fallait jeter Michel Ancel et tout ce qu'il avait fait aux orties.

Hors ligne

#33 05-10-2020 15:16:48

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 886

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Sur Fall Guy, je me suis bien amusé. Il est très accessible, il n'est pas compliqué de passer régulièrement les premières épreuves, et la satisfaction est immédiate.
J'ai réussi à atteindre 6 ou 7 finales, pas de couronne. Je n'ai JAMAIS réussi à terminer l'ascension poisseuse. Mais là, je suis passé sur Hadès, Fall Guy ne manque pas du tout. Vite joué, vite oublié.

Hors ligne

#34 05-10-2020 17:59:48

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 520
Site Web

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Red a écrit :

Tkt, je surveille pour qu'à la fin, ce soient les bisous qui gagnent wink

C'est moi qui te surveille, pour que tu n'abuses pas de ton pouvoir, Mr le rouge. smile

Hors ligne

#35 05-10-2020 22:05:20

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 624
Site Web

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

There is no politics


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#36 05-10-2020 22:23:30

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 624
Site Web

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Je trouve ça super d'avoir des enquêtes sur les coulisses de production de JV, continuez! Sur cette dernière enquête, vous n'avez pas précisé combien de témoignages concommitants vous avez reçu, sur ces mésaventures beyond good and evil?

Au-dela de l'ego éclaboussé de Michel Ancel -qui ferait mieux de réfléchir au lieu de parler, sur ces derniers jours - l'article montre bien les faillites de l'organisation managériale de Ubisoft.

Dommage pour les employées et pour BGE2 qui, dans ces conditions, risque de se transformer en un Starlink 2 sans les jouets, joli mais fade.

Dernière modification par jenesuispasunrobot (06-10-2020 05:49:13)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#37 06-10-2020 17:05:42

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 156

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Erwan a écrit :

La concomitance entre les différentes enquêtes et le fait que, par capillarité, on puisse penser que Michel Ancel soit impliqué dans des affaires plus "grave", alors que ce n'est pas le cas, on n'y peut rien.

Ben quand même, vous avez illustré l'article avec deux images de vieux cochons. Des vieux cochons ! (un en une du journal, un en première page de l'article). ça a orienté toute ma lecture de l'article alors que l'enquête interne qui vise Michel Ancel à Ubisoft y a une place plutôt secondaire. Super enquête, sinon. Après, pour ce qui est de se discréditer, Ancel fait ça très bien tout seul depuis la parution de l'article. Mais vraiment, les cochons m'ont paru superflus.

Il y a quelques mois, j'ai lu Happycratie d'Eva Illouz et Edgar Cabanas ; il y a un chapitre sur la vie en entreprise que j'ai trouvé très intéressant à mettre en relation avec toutes les histoires de crunch et de gestion calamiteuse dans les studios de JV.

Chouette petit truc, My exercise. Toujours content de trouver des jeux que mon ordi croulant est capable de faire fonctionner. J'ai pas encore trouvé Roland Barthes, je vais continuer un peu.

Hors ligne

#38 07-10-2020 05:59:10

ravidelacreche
Nouveau membre
Inscription : 30-01-2019
Messages : 3

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Comme le disait Jérémie, autant la premiere enquete etait importante, la deuxieme ressemble à un acharnement. Toutes les boites, tous les projets, tous les creatifs, ou n'importe qui investi dans le developpement d'un projet fait face aux frustrations, TRAVAIL, pression, retards, déceptions, craquage, engueulades... faut vraiment etre un fonctionnaire hardcore (ou éternel etudiant) pour etre outré d'entendre quelqu'un se plaindre d'avoir bossé 2 samedis d'affilés ou d'avoir fait un burn-out. Meme à La Poste des gens font des burn-outs et sont en arret maladie pendant 8 mois. Ce n'est pas la charge de travails qui fait ca, mais l'esprit victimaire que vous entretenez et surtout la fainéantise de ces gens qui veulent faire une "travail-passion" mais aux meme rythme qu'ils vivent cette passion; sans pression, et 2-3h par jour.

Bienvenue dans le monde du travail.

Dernière modification par ravidelacreche (07-10-2020 06:12:41)

Hors ligne

#39 07-10-2020 07:07:22

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 988

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Erwan a répondu quant à l'acharnement et contredit cela en évoquant une simple concomitance. Bien sûr il faut le croire.

Quant aux burn out, il s'agit d'un véritable problème dans le monde du travail et personne n'est à l'abri, il serait arrogant de le croire.
Je n'ai pas aimé la seconde enquête car, comme l'écrit Erwan, il y avait à mon sens une trop grande porosité avec la première (excellente) et cela portait à confusion sur le comportement de Ancel alors qu'on était à des lieues d'accusations pénalement répréhensible. Mais il ne s'agit en rien de dire que le management de Michel Ancel n'est pas problématique, mais méritait il plus qu'un encart ou qu'une brève?

Je ne crois pas que les employés d'Ubi sont des feignasses, ni ceux de la poste d'ailleurs. Ils aspirent légitimement à un management de qualité. De là à s'épancher dans la presse...
D'ailleurs si Erwan et Marius ne veulent pas que qui que ce soit sur identifié c'est parce que ces employés seraient jugés déloyaux (code du travail) et certainement licenciés.

Hors ligne

#40 07-10-2020 09:37:05

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 324

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

ravidelacreche a écrit :

blablablibloblu

lol

Hors ligne

#41 07-10-2020 10:58:12

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 94

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Palmer a écrit :
ravidelacreche a écrit :

blablablibloblu

lol

Brillant ! J'aime big_smile

Hors ligne

#42 07-10-2020 11:30:59

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 156

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

ravidelacreche a écrit :

Ce n'est pas la charge de travails qui fait ca, mais l'esprit victimaire que vous entretenez et surtout la fainéantise de ces gens qui veulent faire une "travail-passion" mais aux meme rythme qu'ils vivent cette passion; sans pression, et 2-3h par jour.

Comment ça se passe quand tu fais un métier-passion mais qu'on te traite comme un rouage ? "Face à un directeur créatif qui ne souffre pas la contradiction, un témoin nous dit avoir tenu le coup parce qu'il ne mettait plus d'affect dans son travail." (extrait de l'article de Libé) ça illustre bien la perversité de cette idée de métier-passion. Peut-être que les feignants dont tu parles essaient juste de tracer une limite claire entre leur métier et le reste de leur vie. C'est pas la même chose de faire ce que tu aimes tout seul et de le faire au sein d'une grosse machine, sous la direction de gens avec qui tu es plus ou moins d'accord (cf. l'excellent post de Yaourt un peu plus haut). Un métier, c'est d'abord un métier.

« La culture d'entreprise encourage à considérer le lieu de travail comme un lieu privilégié, un lieu propice à l'épanouissement personnel, et les lexiques et techniques de la psychologie positive comme de véritables outils. La notion de capital psychologique est à cet égard déterminante puisqu'elle met l'accent sur l'idée selon laquelle les salariés ne doivent pas envisager leur travail comme une nécessité ou un devoir, mais comme une chance. Dans Positive Psychology, Robert Biswas-Diener et Ben Dean prétendent que le travail est si important pour notre identité que nous affirmons avec fierté qu'il est pour ainsi dire ce que nous sommes, ce qui nous permet d'exprimer nos talents, nos besoins profonds et nos centres d'intérêt fondamentaux. Les personnes se montrent bien plus épanouies, affirment-ils, lorsque leur rapport au travail est de l'ordre de la vocation et non de l'obligation. » « Le lieu de travail serait le théâtre où donner sa pleine mesure en éprouvant et en améliorant, de manière flexible et autonome, ses aptitudes authentiques. »
[…]
« Que les entreprises demandent à leurs salariés et collaborateurs d'être productifs n'a bien évidemment rien d'anormal. Mais qu'elles manipulent et déforment le langage dans l'intention de les persuader que tout cela est mis en œuvre dans leur intérêt et non pour leur profit à elles est un véritable problème.
Présenter l'autonomie du salarié ou du collaborateur de l'entreprise comme étroitement liée à son bonheur et à son épanouissement n'est qu'une manière de dissimuler le véritable objectif poursuivi : il s'agit en effet de faire en sorte que le salarié intériorise la responsabilité des échecs ou des difficultés de son organisation. On l'a dit, le fardeau des risques inhérents à l'économie contemporaine pèse désormais sur les épaules du salarié, lequel est tenu et se sent responsable des difficultés rencontrées par son employeur.
[…]
Il n'est même plus nécessaire pour l'entreprise, dans bien des cas, d'exercer un réel contrôle sur ses salariés et collaborateurs : nombre d'entre eux finissent en effet par se convaincre eux-mêmes que leur bonheur et leur valeur professionnelle et personnelle dépendent presque entièrement de leurs résultats. » (Happycratie, p. 145-147)

Hors ligne

#43 07-10-2020 17:15:28

sebdwa
Habitué
Inscription : 13-09-2013
Messages : 289

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Ca fait un moment que ça me démange de m'exprimer sur les sujets de harcèlement et de l'attitude d'Erwan Cario et des chroniqueurs sur le sujet UBI.
Je précise que je prendrai des pincettes géantes car je n'ai ni lu les articles évoqués, ni eu d'informations précises quant aux affaires de harcèlement chez UBI ou Michel Ancel.
MAIS, à la simple écoute des podcasts, je suis toujours très mal à l'aise avec ce qui est dit sur le harcèlement et comment les entreprises devraient le gérer. Pour être au coeur du sujet de par mon métier, j'ai été choqué de la façon dont l'affaire de harcèlement a été présentée.

AUCUNE présomption d'innocence au départ dans les propos tenus. Je ne sais pas de quelles information vous disposiez au moment d'enregistrer le podcast, mais l'affaire semblait jugée d'avance. Et un ton extrêmement accusateur envers la direction, qui couvrirait un véritable système de harcèlement organisé, et envers les responsables RH.
Peut-être aviez vous raison, et que vos accusations étaient au final justifiées, mais j'ai trouvé que vous n'aviez pris aucune précaution dans votre discours au préalable, accusant presque le grand capital (les grands méchants patrons) de faire naître ce genre de situation, et tous les services RH d'être responsables...

Le sujet est très loin d'être aussi simpliste. Des accusations de harcèlement, c'est à la mode, et j'en rencontre quotidiennement. Le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est très délicat de démêler le vrai du faux. Je rappelle que le harcèlement est très clairement, défini par la loi, mais beaucoup passent outre et considèrent être harcelés au moindre recadrage de leur hiérarchique.

Concernant Michel Ancel, je n'ai pas tous les tenants et aboutissants, mais j'ai l'impression que l'entreprise, qui d'après vous à mis tout une organisation en place pour protéger les salariés de son contact, a aussi fait, de par ces mesures, une action de prévention pour réduire le risque, ce qui est son obligation d'employeur.

Pour conclure, il me semble intéressant que le sujet soit abordé, et je préfère également que ce soit par vous que par un autre média, mais par pitié, prenez des pincettes vous aussi, ne tirez pas des conclusions trop vite, et évitez d'assimiler l'entreprise et les services RH en général à ce qui se fait chez UBI. Ce n'est pas un sujet facile, on a aussi des personnes également accusées à tort, qui en gardent des traces indélébiles.

Hors ligne

#44 08-10-2020 08:21:53

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 324

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

sebdwa a écrit :

je n'ai ni lu les articles évoqués, ni eu d'informations précises quant aux affaires de harcèlement chez UBI ou Michel Ancel.

Eh bien, c'est l'occasion de lire les articles : tu y découvrirais un foisonnement de témoignages précis, concordants, sur des années.

Hors ligne

#45 08-10-2020 12:32:13

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 886

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

sebdwa a écrit :

AUCUNE présomption d'innocence au départ dans les propos tenus.

La présomption d'innocence est un concept juridique relatif aux personnes mises en examen, qui n'a aucune pertinence dans le cadre d'une investigation journalistique sur des faits ne faisant l'objet d'aucune démarche judiciaire.
Il y a en revanche des standards dans l'investigation journalistique sur le respect du contradictoire. C'est bien exposé par Lenaïg Bredoux de Mediapart dans ce billet : https://blogs.mediapart.fr/lenaig-bredo … -mediapart

Le travail fourni est sérieux, il répond aux exigences éthiques du métier de journaliste, il a vraisemblablement été accueilli favorablement par la grande majorité des salariés d'Ubisoft et il a déclenché une réaction du management d'Ubisoft que d'aucuns considèrent comme allant dans le bon sens, même si la réalité des changements présentés se mesurera dans un temps long.

Hors ligne

#46 08-10-2020 12:37:52

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 94

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Et puis bon, si au début de chaque phrase ils doivent répéter que "peut-être que c'est pas vrai hein ces témoignages recueillis indépendamment à différents niveaux de l'entreprise et à différentes dates et que le doute est permis et qu'il ne faut pas obligatoirement condamner les attitudes des personnes concernées immédiatement mais peut-être laisser place au doute" tout ça tout ça, c'est plus un podcast de 2 heures qu'on a à la fin, mais un enfer de 5 heures.

En fait les journalistes n'ont pas nécessairement à moduler la moindre de leurs affirmations, "selon divers témoignages indépendants recueillis par nos soins" suffit, ça + le droit de réponse, c'est plié. Ce sont des journalistes, pas la PJ.

Hors ligne

#47 08-10-2020 14:09:08

sebdwa
Habitué
Inscription : 13-09-2013
Messages : 289

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

oyoyo a écrit :
sebdwa a écrit :

AUCUNE présomption d'innocence au départ dans les propos tenus.

La présomption d'innocence est un concept juridique relatif aux personnes mises en examen, qui n'a aucune pertinence dans le cadre d'une investigation journalistique sur des faits ne faisant l'objet d'aucune démarche judiciaire.
Il y a en revanche des standards dans l'investigation journalistique sur le respect du contradictoire. C'est bien exposé par Lenaïg Bredoux de Mediapart dans ce billet : https://blogs.mediapart.fr/lenaig-bredo … -mediapart

Le travail fourni est sérieux, il répond aux exigences éthiques du métier de journaliste, il a vraisemblablement été accueilli favorablement par la grande majorité des salariés d'Ubisoft et il a déclenché une réaction du management d'Ubisoft que d'aucuns considèrent comme allant dans le bon sens, même si la réalité des changements présentés se mesurera dans un temps long.

Je ne remets pas en cause le sérieux du travail journalistique car je n'ai pas lu les textes. Mais de manière orale, dans le podcast que j'ai écouté, il ne faisait aucun doute que les personnes de la direction étaient coupables de ces agissements, alors que comme vous le dites, aucune procédure judiciaire n'étant en cours.
Les personnes accusées sont irrémédiablement grillées, même si parmi eux certains étaient clean (ça je l'ignore).

La question à se poser vis à vis de l'entreprise, c'est de savoir si elle a respecté son obligation de moyens renforcés en terme de prévention du harcèlement, et si elle a tout mis en oeuvre pour le faire cesser (et c'est là à mon avis qu'UBI est en tort).

Ensuite pour ce qui est des précautions à prendre par un journaliste quand il parle, je m'en fous que le podcast dure 5 heures et soit imbitable. Les journalistes doivent justement à mon sens faire preuve de réserves car ils ont une portée bien plus importante que Mme Michu sur un forum. Sinon, c'est ouvrir la porte à toutes les bêtises possibles, ce qui donne au final un public qui préfère s'informer sur Facebook. De grands pouvoirs impliquent une grande responsabilité.

Hors ligne

#48 08-10-2020 14:11:21

sebdwa
Habitué
Inscription : 13-09-2013
Messages : 289

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

oyoyo a écrit :
sebdwa a écrit :

AUCUNE présomption d'innocence au départ dans les propos tenus.

La présomption d'innocence est un concept juridique relatif aux personnes mises en examen, qui n'a aucune pertinence dans le cadre d'une investigation journalistique sur des faits ne faisant l'objet d'aucune démarche judiciaire.
I

Parlons alors de laisser le bénéfice du doute, si c'est plus confortable pour toi...

Hors ligne

#49 08-10-2020 16:10:23

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 886

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

Ils ont à chaque fois expliqué que leurs enquêtes reposaient sur des témoignages dont ils ont vérifiés la concordance et l'absence de concertation et exposé les faits que ces témoignages dénoncent. Et ils n'ont publié que les faits pour lesquels ils n'avaient aucun doute. Libre à toi de douter du travail d'Erwan et Marius.

Dernière modification par oyoyo (08-10-2020 16:12:33)

Hors ligne

#50 08-10-2020 16:58:47

sebdwa
Habitué
Inscription : 13-09-2013
Messages : 289

Re : Silence on joue ! «Fall Guys», «Tell Me Why», «There is no Game», ...

oyoyo a écrit :

Ils ont à chaque fois expliqué que leurs enquêtes reposaient sur des témoignages dont ils ont vérifiés la concordance et l'absence de concertation et exposé les faits que ces témoignages dénoncent. Et ils n'ont publié que les faits pour lesquels ils n'avaient aucun doute. Libre à toi de douter du travail d'Erwan et Marius.

Ne te méprends pas. Je ne doute pas de la qualité de leur travail d'enquête et du fond. Ce qui m'a dérangé, c'est qu'on fasse des généralités telles que :
- les directions d'entreprise et les RH ne font pas bien leur boulot, en laissant penser que UBI fonctionne comme toutes les autres entreprises

et qu'on présente l'affaire comme déjà jugée. Ce n'est pas le travail des journalistes de décider s'il y a harcèlement ou pas. Il y'a une procédure claire, avec consultation du CSE et implication des partenaires sociaux.

Hors ligne

Pied de page des forums