Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 05-10-2020 17:41:01

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Je trouve qu'on parle trop de jeu vidéo, et pas assez des à-côtés. Les jeux de société ont leur topic dédié, mais le reste ? Faisons justice à cette petite rubrique de fin d'émission qui a motivé plein de découvertes de mon côté depuis tant d'années (comme la playlist de podcasts d'Erwan), et parlons (ou pas) de choses qui n'ont pas nécessairement le mot "jeu" dans leur nom.


Emission du 2020-10-02

  • Jérémie Kletzkine regarde le Tour de France (à vélo) qu'il a "suivi avec très grande assiduité" (même si c'est biaisé professionnellement parlant). Ce sport est extraordinaire avec des poupées russes à tous les niveaux. Il regardera probablement l'an prochain.

  • Julie Le Baron lit des nouvelles d'Haruki Murakami, Sommeil (l'histoire d'une femme qui n'a pas dormi depuis 17 nuits et qui découvre qu'elle a du temps pour faire des trucs mais remet en cause sa condition au passage) et L'Etrange Bibliothèque (l'histoire d'un garçon qui va à la bibliothèque pour se documenter sur des sujets pointus et improbables, et se retrouve contraint de lire un gros bouquin en un mois).

  • Patrick Hellio en bon adepte du "c'était mieux avant" nous parle d'un prochain remake de Rocky IV (prévu pour novembre 2020) par Sylvester Stallone qui va ressortir des rushes d'époque pour l'occasion, mais qui va supprimer tout ce qui concerne le robot (que Marius trouvait gênant) au grand désarroi de Patrick...

  • Marius Chapuis se prépare à relire en français Rusty Brown de Chris Ware, qui sort chez Delcourt le 4 novembre... Ca serait la meilleure BD de ces 30 dernières années.

  • Erwan Cario lit Saga, par Brian K. Vaughan (scénario) et Fiona Staples (dessin), une série de comic books dans le genre du space opera, qui raconte l'histoire d'un couple d'amoureux et leur petite fille issus de deux espèces en guerre galactique depuis des décennies. Incroyable roadtrip bourré de rebondissements et au lore riche et poétique.




Tout ça juste pour commenter Saga à la base... big_smile Je suis à jour sur cette série, qui est à mi-parcours (9 volumes, que je lis en anglais dans l'édition compilée en livres regroupant 3 volumes chacun, ça pèse son poids !) et en pause depuis plus d'un an (suite à une série de rebondissements qui n'ont pas arrêté de me faire bouillir depuis que j'ai lu le dernier volume en date). Excellent scénario, personnages amis et ennemis bien développés, quelques excellentes idées pour le lore (comme ces monstres bouffeurs d'étoiles...), mise en image splendide, avec en plus un réel travail sur la dynamique de lecture, qui est grandement fluidifiée par le positionnement des bulles et l'orientation des regards des personnages (lire une page, c'est suivre une courbe continue, l'oeil n'a pas besoin de dévier, on capte toutes les informations naturellement et sans effort, un réel respect du temps du lecteur, rarement vu dans une BD).

Pour Rusty Brown, Marius pique ma curiosité, je croyais que le déjà excellent Jimmy Corrigan - The Smartest Kid On Earth était la meilleure production de Chris Ware, ça me fait donc deux de ses romans graphiques sur ma to-do, avec Building Stories.

Rocky IV, j'ai pas vu les trois premiers, j'ai peur de ne pas comprendre. Par curiosité je lirai certainement une des nouvelles citées par Julie. Et puis bon, le Tour de France, pour moi c'est un bruit de fond pour faire la sieste pendant l'été, je dois être un peu trop terre à terre quand il s'agit de sport à la TV.


Autres émissions :
2020-10-09
2020-10-17
2020-10-30
2020-11-06
2020-11-13
2020-11-20
2020-11-27
2020-12-04
2020-12-11
2020-12-18 (Cyberpunk 2077)
2020-12-24 (bilan 2020)
2021-01-08
2021-01-15
2021-01-22
2021-01-29

Dernière modification par Yaourt (01-02-2021 16:52:41)

Hors ligne

#2 05-10-2020 17:55:01

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

"des poupées russes d'enjeux", parce que ce sont surtout les Slovenes qui sont les épouvantails en ce moment smile

Hors ligne

#3 05-10-2020 20:04:50

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Oh et j'étais tellement absorbé par la transcription des occupations des chroniqueurs que j'en ai oublié l'essentiel:
1. Je fais ce topic pour référence, car j'ai par le passé beaucoup ragé de ne pas avoir noté les recommandations culturelles (ou de smoothies, je m'en souviens c'était à peu près en 2013/2014, et je crois que c'était Maria Kalash) de fin d'émission, et replonger dans les 5 derniers podcasts et les tirades interminables de Patrick sur les années 80, merci.
2. Je ne ferai pas une transcription aussi détaillée chaque semaine (je me suis un peu emporté pour la première)
3. Bien sûr, c'est aussi le lieu pour NOUS simples auditeurs, de dire ce qu'on fait en dehors des jeux (et du boulot)


Du coup je me lance ! (faut bien montrer l'exemple)

Quand je ne joue pas, que je ne bosse pas et que je ne pouponne pas, je lis Beastars par Paru Itagaki, un manga qui reprend les bases de Zootopia (Disney) avec une société d'animaux anthropomorphes (mais pas façon Trondheim, Spiegelman, ça ressemble déjà un peu plus à du Blacksad en beaucoup moins édulcoré), qui ont conscience d'être des animaux d'espèces différentes, avec tout ce que ça implique. L'action se déroule principalement dans un lycée privé où sont envoyés les gosses de riche, et s'ouvre sur le meurtre d'un étudiant herbivore, dévoré par un carnivore non identifié. Ce meurtre ravive des tensions pré-établies entre ces deux grands groupes d'espèces, un fort climat de suspiscion s'installe. On suit l'histoire de Legoshi, loup gris (au design inspiré par le visage de Mathieu Amalric) doux comme un agneau, élève de première, qui va s'éprendre de Haru, une lapine de terminale à la réputation de fille facile (les relations inter-espèces sont décriées, et herbivore-carnivore carrément taboues), et rivaliser à divers niveaux avec Louis, un cerf très élégant, qu'il admire par ailleurs.
Si de prime abord je me disais "OK encore un manga pour grands ados qui va parler de fesses", je suis vite redescendu, on nous parle de discrimination (positive et négative), d'esclavage, d'un marché noir dans un quartier mal famé de la ville où les carnivores consomment de la viande (ce qui est illégal) voire où des herbivores sans le sou vendent des bouts de leur corps pour gagner leur pitance, un peu de fesses aussi je l'admets, etc. C'est surprenant, plutôt bien raconté malgré certains éléments un peu WTF par moments (ceux qui ont atteint le volume 8 et ce que je nommerai "l'entraînement" savent de quoi je parle), et je recommande donc chaudement.
13 tomes déjà parus en français (je suis en train de finir le 9e), toujours en cours de publication au Japon avec 21 tomes.
Il y a aussi une adaptation en série animée qui me fait bien de l’œil sur Netflix, que je pense regarder à l'occasion (12 épisodes qui couvrent les 6 premiers volumes grosso-modo, sans rajouter de contenu inutile).


A vous ! (pourvu que quelqu'un réponde, pourvu que quelqu'un réponde, pourvu que quelqu'un réponde...)
GIF rigolo

Dernière modification par Yaourt (05-10-2020 21:52:46)

Hors ligne

#4 05-10-2020 21:57:17

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 622
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Super! Je suis aussi au taquet sur Saga mais n'avais pas noté ce détail ds la compo des pages. C'est génial mais la pause tombe mal et on les attend avec impatience...

Je prends bonne note pour Chris Ware, connais pas. 30 dernières années c bcp et mon podium est intouchable.


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#5 05-10-2020 22:40:56

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

jenesuispasunrobot a écrit :

30 dernières années c bcp et mon podium est intouchable.

Allez! Donne ton podium! smile

Hors ligne

#6 06-10-2020 05:49:51

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 622
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Je me fais prier wink


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#7 06-10-2020 05:54:47

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 622
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Alors mince, Akira a plus de 30 ans, le temps passe!

Du coup mon podium c'est 20th Century Boys, les Julius Corentin Acquefacques, et les Calvin & Hobbes. Intouchable!


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#8 06-10-2020 07:13:30

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Ok! Pas matière a se mettre sur la gueule donc, moi c'est plutôt les univers de Jodorowsky et de Moebius, et en dessin du Altuna.

Hors ligne

#9 07-10-2020 12:27:28

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 140

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Yaourt a écrit :

A vous ! (pourvu que quelqu'un réponde...)

Boah, au pire, un sujet qui fait un bide, on n'en meurt pas...

Je suis allé voir Blood machines au ciné il y a quelques semaines. Une séance un peu inhabituelle, puisque le film est un moyen-métrage de 50 mn, suivi d'un making of à peu près aussi long. C'est un film de SF français de Seth Ickerman (pseudo) avec une musique quasi-omniprésente de Carpenter Brut. Les deux réalisateurs avaient fait un clip d'un de ses morceaux auparavant, Turbo killer (sic). Il y a un côté film amateur qui se sent malheureusement dans les premières scènes, et les influences des réalisateurs se voient énormément (Métal hurlant, Sergio Leone) et ne sont pas forcément très bien digérées (notamment sur le féminisme, central dans le film mais très typé années 60-70, donc très... décalé par rapport au féminisme actuel). Mais après ces premières minutes, le film décolle et assume sa drôle d'identité mi-film mi-clip, et ça donne un trip visuel assez cool sur grand écran. Je ne sais pas quel effet ça fait sur une télé normale, du coup je ne le conseille pas forcément (il ne passe plus en salles), par contre le making of est scotchant : on n'imagine pas forcément bien ce que c'est de faire un film de SF avec des vaisseaux spatiaux en France, et là on voit, et ça implique beaucoup de récup, de menuiserie et d'effets spéciaux faits à la main (et par ailleurs 'y a plein de 3D aussi, quand même). Je garderai un œil sur ce que font ces gens.

Dernière modification par Manche_à_balai (07-10-2020 12:34:21)

Hors ligne

#10 07-10-2020 13:34:13

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Manche_à_balai a écrit :

Boah, au pire, un sujet qui fait un bide, on n'en meurt pas...

Moi si, je suis déjà mort un bon paquet de fois. big_smile


Bref sur les BD. Calvin & Hobbes, très bon mais pas dans le top pour moi. 20th Century Boys j'ai jamais passé la page 2, mais j'avais bien aimé Monster, et j'accroche pas mal à Billy Bat du même auteur, donc à voir. Connais pas la 3e de jenesuispasunrobot.
Côté Jeremisrael, oui Jodorowsky et Moebius bien (et Moebius hein ? Pas Jean Giraud, j'aime pas Blueberry), mais le combo des 2 c'est L'Incal que je trouve mignon mais sans plus... Altuna connais pas.

Je ne me suis jamais vraiment posé la question de la meilleure BD, mais pèle même je mettrais (pas forcément dans cet ordre) Ayako d'Osamu Tezuka, The Arrival de Shaun Tan, Akira de Katsuhiro Otomo, The Frank Book de Jim Woodring (un sacré OVNI celui-là), Ranma 1/2 de Rumiko Takahashi, et Gaston de Franquin.


J'ai lu un article sur Blood Machines au moment de sa sortie, à peine biaisé en mode chauvin façon "la SF française n'a rien à envier à la SF hollywoodienne". J'avoue être très intrigué, d'autant que le clip Turbo Killer est pas mal. Mais 3 minutes c'est OK pour ce genre de délire, je me demande si ça tient vraiment la longueur.

Dernière modification par Yaourt (08-10-2020 13:39:53)

Hors ligne

#11 08-10-2020 07:25:10

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Yaourt a écrit :

oui Jodorowsky et Moebius bien (et Moebius hein ? Pas Jean Giraud, j'aime pas Bluberry), mais le combo des 2 c'est L'Incal que je trouve mignon mais sans plus...

Si! Jean Giraud et Moebius sont les deux reverts de la meme médaille, et j'aime autant les deux aspects de sa carrière. L'étape Blueberry c'est un peu la période bleue de Picasso big_smile

Je pèse mes mots: L'Incal c'est un pilier de l'histoire du monde moderne, rien que ca. C'est au début l'univers de The Long Tomorrow - Histoire épisodique de 1976 des premieres parutions du magazine Metal Hurlant que Moebius a co-fondé (j'ai tous les premiers exemplaires a porte de bras sur mon étagère). Dégoûté du cinema après son aventure avec Jodorowsky et l'échec du projet Dune qui devait être le plus grand budget de l'histoire du cinéma, Moebius a recommandé et mis en avant un jeune de son équipe, un certain Giger, quand Ridley Scott est venu lui proposer une collaboration sur ce qui est devenu Alien, meme s'il a lui aussi travaillé sur le film. C'est toujours principalement ce The Long Tomorrow, avec aussi un zest d'Exterminateur 17 (Dionnet/Bilal) et d'autres BDs de "Heavy Metal", qui ont ensuite inspirés Ridley Scott pour un film d'auteur collateral oublié, un certain Blade Runner. J'ai bien dit et l'insiste sur le mot "principalement", oui: Je t'invite a lire cette BD, tu vas halluciner. Jodorowsky, le script de Dune, et les illustrations de Moebius sont devenus une bible du cinéma de science fiction depuis: De Flash Gordon a Matrix, en passant par Terminator et forcement Starwars, Mad Max.. les story boards de Dune, les dialogues et les plans sont furieusement pompés par tous les metteurs en scenes. Je recommande le documentaire de 2013 "Jodorowsky's Dune"  qui décrit en détail le processus d'inspirations, images et témoignages a l'appui.

L'Incal c'est donc un effort parallèle (et sans doute tacite) a Blade Runner pour donner vie l'histoire de ce détective, de ces hommes de synthèse, et de ce "mal" quasi-mystique qui s'introduit et corrompt le monde en tordant la réalité - L'univers de l'Incal s'étendra ensuite pour devenir celui des Méta-Barons puis des Technopères. J'ai les intégrales de toutes ces séries. La BD originale de l'Incal n'est pas sainement structurée je te l'accorde, mais c'est comme les films et les livres de Jodorowsky: Il faut être fou ou lui-meme pour arriver a le suivre. S'il avait eu ce talent, il aurait été le plus grand créateur de l'histoire de l'humanité. Mais Moebius n'a pas abandonné l'espoir de donner vie a "The Long Tomorrow", et c'est un certain Luc Besson qui lui en donnera l'opportunité et mettant en scene les memes villes verticales dans le "Cinquième Element", Moebius étant le directeur artistique du film, l'Incal offrant une nouvelle fois le canevas de l'histoire principale: Une énorme "boule de mal", comme une planète vivante, se rapprochant de l'humanité, et se nourrissant de la haine pour la contrôler. Le Cinquième element, c'est l'aboutissement de l'Incal et du rêve de Moebius au cinema.

Je passe sur tous les aspects cabbalistique du travail de Jorodowski (et ma connaissance de l'Hebreu qui m'a aide a en comprendre certains aspects), et sur l'étude du Tarot de Marseille - j'ai lu ses livres et utilise sa version du jeu de carte qui trône sur cette meme étagere - qui sont a la base de toute sa pensée.

L'incal est bien plus que simplement mignon big_smile

Hors ligne

#12 08-10-2020 08:44:30

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 321

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Jeremisrael a écrit :

Dune qui devait être le plus grand budget de l'histoire du cinéma

(Disons "un film très cher pour l'époque et pour une production française". Le budget était de 15M, mais le Cléopâtre de Mankiewicz de 1963 c'est 44M et le Superman de Richard Donner de 1978, c'est 55M)

Sinon je suis complètement d'accord sur l'ensemble du travail de Jodorowsky, sans oublier ses films perchés comme El Topo, fondateur de la mode des midnight movies qui ont littéralement créés David Lynch et infusés dans toute la culture pop. Et les illustrations de Moebius ont révolutionné l'imaginaire SF mondial.

Hors ligne

#13 08-10-2020 10:22:55

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Jeremisrael a écrit :

L'incal est bien plus que simplement mignon big_smile

Oh non c'est toi qui es mignon, grand fou va !:D
Un câlin parce qu'on aime les mêmes choses en fait ^^




Ton post ne m'a pas appris grand chose, mais j'aime bien les piqûres de rappel malgré tout.^^ Et de toute façon tu essaies de convaincre un aficionado, j'ai l'intégrale de Moebius dans ma wishlist au Père Noël/anniversaire depuis un petit moment, je sens que je vais craquer et aller me la chercher tout seul avec mes petits bras musclés (je sais pas lequel de mes frangins a embarqué les albums de Moebius quand on a quitté le nid, je le maudirais si je savais). C'est juste que la bibliothèque déborde un peu et je ne sais pas où mettre un tel pavé !

Pour ce qui concerne Jean Giraud et plus précisément Blueberry, je ne reproche rien au dessin, qui est très bon (je trouve Blueberry et les personnages globalement moches mais d'autant plus crédibles, c'est donc pas un point négatif pour moi), mais à l'histoire. Donc en fait je ne reproche rien de spécifique à Giraud (y a pas de quoi manger son slip non plus) si ce n'est de s'être embarqué dans une aventure avec une histoire sans grand intérêt de mon point de vue.
Le collègue qui a voulu m'y initier m'a prêté les 10 premiers volumes (pas tous à la fois), me promettant après chaque volume que l'histoire allait décoller. Perso j'ai lu 9 fois la même histoire, et ça fait un an que le volume 10 attend dans ma bibliothèque que je daigne trouver 30 minutes pour le lire...

Dernière modification par Yaourt (08-10-2020 13:40:26)

Hors ligne

#14 10-10-2020 14:52:07

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Emission du 2020-10-09

Corentin Benoit-Gonin a regardé la seconde saison de Family Business sur Netflix, série humoristique française sur la culture du cannabis par une famille qui pensait qu'il allait être légalisé. Il avait aimé la première saison mais a trouvé la seconde moins intéressante. Erwan est du même avis.

Marius Chapuis a vu le film Calamity, Une Enfance de Martha Jane Cannary, film d'animation sur Calamity Jane qui est pour lui une claque esthétique qui parle à tous les âges. Ça sort le 14 octobre 2020 en France.

Patrick Hellio lit Lights, Camera, Game Over!: How Video Game Movies Get Made, livre écrit par Luke Owen, portant, comme son nom l'indique aux anglophones, sur les adaptations cinématographiques de jeux vidéo. Il se régale.

Erwan Cario est allé au TURFU Festival de Caen, qui dure jusqu'à ce soir (donc si vous voulez y aller, faut vous activer !), où il a participé à un atelier sur la possibilité de créer un jeu vidéo destiné à aider la recherche biologique.


Je n'ai pas grand chose à dire sur ces activités, la bande-annonce de Family Business (saison 1) était rigolote mais pas suffisamment pour me convaincre de regarder (compte tenu de la qualité globalement discutable des productions Netflix, et à plus forte raison françaises), et le commentaire sur la saison 2 a fini de m'en dissuader. Calamity a l'air cool. Le bouquin proposé par Patrick est préfacé par Paul WS Anderson, réalisateur tristement célèbre pour avoir porté Mortal Kombat, Resident Evil, Alien vs Predator, et j'en passe. Un expert du nanard à gros budget, ça promet ! Et j'ai pas le temps d'aller à Caen là...



En ce moment, quand je ne joue pas, je joue quand même, mais du violon, à ma fille de 5 mois (Ponyo, Le Roi et l'Oiseau, etc.). Mais ça ne lui plaît pas trop, c'est un peu fort. Faut que je retrouve ma sourdine.

Dernière modification par Yaourt (10-10-2020 20:45:22)

Hors ligne

#15 16-10-2020 13:51:13

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 140

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Calamity, c'est très bien. C'est surtout d'une beauté invraisemblable. Le précédent film de Rémi Chayé n'a pas très bien marché, et apparemment l'animation traditionnelle en général perd de plus en plus de terrain par rapport à la 3D ces dernières années. J'étais seul dans la salle quand je suis allé voir Calamity. Allez voir Calamity !
Anecdote : La dernière fois que je suis allé voir un film d'animation tout public, c'était Mon ninja et moi, avec mon neveu, qui avait quelques mois de moins que l'âge conseillé (8 ans), et dans les premières minutes on voyait un type tuer un enfant à coups de bâton dans une usine thaïlandaise. Calamity est plus safe (sauf pour les partisans de la manif pour tous).

J'ai découvert un podcast par lequel sont passés pas mal de membres de l'équipe du film.
Rémi Chayé, réalisateur
Maïlys Vallade, storyboardeuse
Patrice Suau, directeur artistique
Liane-Cho Han, animateur

Hors ligne

#16 25-11-2020 17:25:54

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Emission du 2020-10-17

  • Julie Le Baron fait des puzzles. En particulier un puzzle de l'équipage d'Apollo 11, de seulement 500 pièces.

  • Corentin Benoit-Gonin a regardé Great Pretender sur Netflix, série d'animation sur le thème du cambriolage un peu partout dans le monde. Le générique de fin est chanté par des petits chats, et rien que pour ça, ça vaut la peine. Bon rythme, bons dialogues, personnages sympas, qui font oublier le côté caricatural des plans des uns qui anticipent les plans des autres...

  • Marius Chapuis recommande le coffret intégral des romans gravés muets de Lynd Ward (L'Eclaireur), sublime, pour simplifier l'ancêtre du roman graphique. Pour les non bobos, il recommande les Actual Play, le streaming vidéo du jeu de rôle.

  • Erwan Cario est content car les Lakers ont gagné. Il recommande la chaîne Youtube Trash Talk, dont les animateurs les plus représentatifs sont Bastien et Alex. Il aime beaucoup ces talks, que ces deux animateurs rendent très intéressant par leur érudition et leur bonne humeur. Bonne chaîne pour ceux qui suivent la NBA, très agréable à écouter.




Lynd Ward ça a l'air bien intéressant. Je note ça pour plus tard.



------------------

Emission du 2020-10-30

  • Julie Le Baron, à part les puzzles, regarde des films d'horreur, et passe du temps sur le subreddit LetsNotMeet où les gens se partagent des anecdotes creepy mais véridiques. Notamment l'homme dans le ciré jaune (inspiration du film The Chaser). C'est très divertissant mais aussi terrifiant.

  • Corentin Benoit-Gonin est allé au cinéma voir Adieu les Cons, d'Albert Dupontel. L'histoire d'une femme partant à la recherche d'un enfant qu'elle a été obligée d'abandonner, qui se fait aider par un inspecteur des affaires internes de la DDASS, les deux se faisant pourchasser par les flics. Ca tourne en dérision l'administration, une sorte de film gilet jaune, assimilable à du Jean-Pierre Jeunet en moins cul-cul. Il recommande malgré le confinement qui arrive le jour de la diffusion du podcast.

  • Patrick Hellio est aussi allé au cinéma voir Drunk, film avec Mads Mikkelsen (l'occasion de nous placer une parenthèse sur James Bond). Chouette histoire de quatre potes qui se lancent dans le pari de jouer avec leur taux d'alcoolémie en vue d'enjoliver leur vie. Il a bien apprécié le côté non manichéen du film, qui montre le positif comme le négatif de la boisson.

  • Marius Chapuis conseille les adaptations en manga de Lovecraft par Gou Tanabe. Et il a aussi vu le film La Couleur Tombée du Ciel, et après s'être endormi la première fois, il a fini par l'apprécier en le voyant sur Amazon Prime.

  • Erwan Cario lit Die, comics écrit par Kieron Gillen (qui n'est pas le chorégraphe des 2Be3, mais un ancien journaliste JV qui a été une grande source d'inspiration pour Erwan, notamment par son article The New Games Journalism) et illustré par Stéphanie Hans. Absolument incroyable. L'histoire d'ados qui font une partie de jeu de rôle, qui se déroule sur un dé à 20 faces, disparaissent, réapparaissent (moins un), et redisparaissent quelques années plus tard. L'histoire est folle, et les dessins ne sont pas en reste.




Je ne comprends pas le délire de Julie, mais bon...
J'aime pas Dupontel, le seul film que j'ai vu avec lui c'est Chrysalis, et c'était vraiment pas terrible, au point de me faire sortir de la salle de cinéma au bout de 30 minutes (la seule fois de ma vie que j'ai fait ça, c'est dire). Faudrait peut-être que je lui laisse une seconde chance.
Drunk ça a l'air tellement glauque, j'en ai mal partout (et surtout au crâne) rien qu'à lire le pitch...
Marius toujours excellent dans ses choix, j'ai Les Montagnes Hallucinées sur mon étagère qui attendent que j'aie le temps de les ouvrir. ^^
Die a l'air vraiment super cool.




------------------

Emission du 2020-11-06

  • Marius Chapuis a regardé Les Malheurs de Sophie de Christophe Honoré (qu'il déteste), avec ses enfants. Il a trouvé le film super, et il y a des martinets et autres outils de sévices corporels, et ça permet aussi à ses enfants de voir ce que sont des conneries et trouver des idées car ils sont trop sages

  • Julie Le Baron n'a pas terminé son puzzle Spielberg (qui lui avait été recommandé ici), mais continue de regarder des films d'horreur, notamment The Lodge de Veronica Franz et Séverin Fiala (autrichiens respectivement tante et neveu), l'histoire de deux enfants coincés dans un chalet avec leur future marâtre. Bon thriller psychologique, ambiance réussie.

  • Patrick Hellio pleure la mort de Sean Connery, et donc s'est refait Météore et La Grande Attaque du Train d'Or, deux films des "années 1979".

  • Erwan Cario lit un livre intitulé La science de la résurrection de Stéphane Charpier, livre très sérieux, parlant du rapport de la science à la notion de vivant (comment on le définit), des expériences sur les cadavres qui ont permis de comprendre le rôle de l'électricité dans nos mouvements, de comment on a découvert la défibrillation, etc.




Ca me donne envie de regarder Zardoz, le film avec Sean Connery en slip rouge. Et je ne savais pas qu'il y avait LES annéeS 1979...




------------------

Emission du 2020-11-13

  • Corentin Benoit-Gonin regarde Brooklyn 99 (sitcom américaine se déroulant dans un commissariat de police) et trouve ça super. Très bien pendant le petit déjeuner.

  • Patrick Hellio regarde Cobra Kai série servant de suite à Karate Kid (1984, et sa suite 1986, "des films fondateurs des années 80", sic). Série qui respecte les personnages originaux tout en questionnant leur évolution 35 ans après. Ca marche très bien, bonne surprise.

  • Marius Chapuis conseille Le Discours de la Panthère par Jérémie Maureau, série de petits comptes philosophiques et moraux mettant en scène des animaux sur le thème de l'origine du monde. Très inventif, très beau.

  • Erwan Cario a lu La Lumière Révélée de Serge Haroche, livre de vulgarisation "niveau 2" (pour initiés) sur la physique quantique. L'auteur y raconte comment il s'y est mis, et va dans le détail sans trop en faire.




Perso, je n'avais pas trop accroché à Brooklyn 99 (qui avait déjà été recommandé par Erwan, je crois, il y a quelques années). Il y a quelques trucs rigolos mais j'irais pas jusqu'à "vachement bien".
On est difficilement fondateur des années 80 quand on est publié en 1984 et 1986... big_smile




------------------

Emission du 2020-11-20

  • Julie Le Baron regarde Les Sopranos accompagnée du Soprano Family Cook Book, histoire de manger la même chose que les personnages, et The Soprano Sessions, série d'essais analysant les épisodes sans spoil (utilisant uniquement les éléments scénaristiques à date), très chouette livre.

  • Marius Chapuis conseille Long Story Short de Simon Hanselmann, compilation de ses fanzines, intéressant car il change beaucoup de style d'un fanzine à l'autre.

  • Patrick Hellio regarde des épisodes d'Halloween, par exemple celui de K-2000, de Startsky & Hutch, etc. Et tout le monde est plié de rire en fond sonore. big_smile

  • Erwan Cario a commencé à regarder The Queen Gambit sur Netflix, série sur les échecs qui fait un carton, y compris dans la communauté des échecs. Très agréable à regarder, narration superbe, très bien joué. Sinon Patrick recommande au passage Face à Face avec Christophe Lambert.




Pour une fois que Patrick me donne envie de voir un film... Christophe Lambert jouant aux échecs... Miam !








Woooooooohooooooooooo ! J'en peux plus ! J'essaierai de moins me laisser bouffer par le temps, parce que c'est pas une mince affaire de retranscrire tout ça !




En ce moment, quand je ne joue pas, que j'ai posé poupon chez l'assistante maternelle, que je suis en congé, et que je ne suis pas en train de bosser la déco de l'appart que je suis en train d'acheter (bel alignement de planètes), je regarde un film (le premier depuis plus de 6 mois) : The Muppets (Les Muppets : Le Retour en français), film de 2011.
Alors comment j'en suis arrivé là ? J'aime beaucoup (euphémisme) la chanteuse américaine Joanna Newsom (au passage l'épouse de l'acteur star de Brooklyn 99, la boucle est bouclée). Je regarde si elle a sorti quelque chose récemment (elle fait un nouveau disque environ tous les cinq ans, et ça fait justement cinq ans que son dernier en date est sorti, une petite merveille soit dit en passant), et je tombe sur un morceau daté de 2011 que je ne connaissais pas, l'ouverture du Muppet Show dans le film de 2011 (elle y fait en réalité un cameo vocal de 2 secondes, qui est un gag assez efficace dans le film vu qu'elle double un clodo barbu qui a par ailleurs une voix bien rauque quand il ne chante pas), bref j'écoute, je trouve ça marrant, je regarde un peu le reste du disque, c'est joyeux et entraînant. J'en fais écouter au bébé qui se met à danser naturellement sur certains morceaux (à son niveau, "danser", ça veut dire secouer les bras en phase avec le tempo de la musique).
J'ai jamais regardé les Muppets (mais j'aime beaucoup le Cookie Monster de Sésame Street tout de même), mon épouse non plus, on se dit qu'on va regarder le film pour voir. Et on a passé 1h40 au top ! C'est bourré de bonnes idées, des gags visuels à foison, beaucoup de second degré... Et ça a réussi à me faire replonger en enfance, non par nostalgie d'un show que je n'avais jamais vu avant, mais parce que ça a une forme de légèreté (mais pas innocente) et un recul (assez intelligent) sur ce que représentent les Muppets qui font beaucoup de bien, surtout en cette période de chacun chez soi.
Et en plus le film a eu un Oscar en 2012 pour une de ses chansons (et franchement pas la meilleure de la BO, ce qui a fortement surpris son compositeur, qui avait fait exprès de créer un truc à la fois touchant et ridicule, pour bien s'aligner avec le ton du film).
Je recommande chaudement ! Je l'ai vu il y a deux jours, j'ai déjà envie de le voir une seconde fois. Du coup je passe mon temps sur Youtube à regarder leurs anciens sketches.

Dernière modification par Yaourt (26-11-2020 14:28:35)

Hors ligne

#17 26-11-2020 12:21:11

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 321

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Zut, j'espérais que Corentin ait enfin résilié son abonnement Netflix sad

Hors ligne

#18 26-11-2020 13:17:22

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 140

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Vous n'aimez pas les petits chats, Palmer ?! Écoutez la chanson des petits chats avant de faire du mauvais esprit.


Yaourt a écrit :

On est difficilement fondateur des années 80 quand on est publié en 1984 et 1986...

Pour quelqu'un qui estime qu'il y a des années 1979, la chronologie c'est relatif.
Mais en fait je pense qu'il faut comprendre que c'est fondateur pour Patrick, que c'est aux fondations de sa personnalité. Et dans ce sens-là, tous les films des années 80 sont fondateurs.
Ou alors il a voulu dire "fondamental" et il s'est planté.

Je vais regarder Zardoz, tiens. La bibli à côté de chez moi l'a en DVD avec commentaire audio de John Boorman. J'espère qu'il explique en détails pourquoi il s'est dit que ce serait une bonne idée de faire un mélange entre Barbarella, Orange mécanique et Superman contre les femmes vampires (d'après la bande annonce c'est à peu près ça).

Hors ligne

#19 28-11-2020 19:19:43

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Manche_à_balai a écrit :

Je vais regarder Zardoz, tiens. La bibli à côté de chez moi l'a en DVD avec commentaire audio de John Boorman. J'espère qu'il explique en détails pourquoi il s'est dit que ce serait une bonne idée de faire un mélange entre Barbarella, Orange mécanique et Superman contre les femmes vampires (d'après la bande annonce c'est à peu près ça).

Tu reviendras nous dire si c'est bien ? Depuis le temps, j'ose pas le regarder ce truc...





Emission du 2020-11-27

  • Corentin Benoit-Gonin regarde la 5e saison du Eric Andre Show sur YouTube, émission déjantée, parodie de lare-show sous la forme d'une grosse caméra cachée, avec moults événements improbables et surréalistes

  • Patrick Hellio regarde Vidéo Club, une émission de Konbini sur YouTube également, où un acteur ou réalisateur est invité dans un video-club et parle des films qui lui tombent sous la main et l'ont influencé.

  • ExServ va aux toilettes. Et sinon il regarde Star Trek Discovery, la meilleure chose qui soit arrivée à Star Trek depuis la nuit des temps, il fait des crêpes et cakes, un bœuf bourguignon, et lit Golden Kamui, manga à la Inglorious Basterds qui met en scène des Ainu (ethnie paria du Nord du Japon) et une histoire de trésor caché à Hokkaido.

  • Erwan Cario lit Et comment...? par Randall Munrow, livre de vulgarisation scientifique qui part de questions triviales et finit par expliquer des choses compliquées et improbables, super intéressant. Munrow est plus connu sous son nom de dessinateur: xkcd




J'aime beaucoup xkcd, et j'avais lu un extrait de son dernier livre quand il avait fait son auto-promo sur son site, très marrant.
Eric Andre, faudra que je regarde.




Quand je ne joue pas, je fais des crêpes (bin tiens, comme ExServe), et je les mange nature, parce que la recette que j'ai est excellente de base. C'est la basique du Marabout sur les crêpes. Voilà voilà...

Dernière modification par Yaourt (23-12-2020 17:29:05)

Hors ligne

#20 29-11-2020 20:46:13

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 140

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

J'apprends l'existence du film grâce à toi donc je le regarde de manière un peu superficielle ; je voulais juste voir un film un peu loufoque de John Boorman avec Sean Connery à contre-emploi, et du coup j'ai bien aimé. En fait c'est peut-être un film ambitieux, mais c'est difficile à dire parce que l'espèce de fable est régulièrement court-circuitée par un esprit trollesque assumé et par des trucs new-age archi-datés. Les scènes qu'on sent importantes ont toutes tendance à tomber à plat et j'arrive pas à savoir si c'est fait exprès ou pas. Par contre, esthétiquement, rien à dire, c'est un super témoin de la SF hippie bricolée de l'époque, j'ai adoré. Soleil vert, sorti quasiment la même année et qui a un peu la même ambition de critique sociale, environnementale, etc. (en plus frontalement politique et moins new-age) a mieux vieilli, mais du coup il a moins ce rôle de témoin de son époque, en tout cas au niveau esthétique (et puis le rôle de Charlton Heston est vachement moins casse-gueule que celui de Sean Connery dans Zardoz).
Finalement, la bibliothèque reste fermée jusqu'à mi-décembre, donc j'ai pas eu le DVD ; les commentaires de Boorman et les clefs de l’œuvre, ce sera pour plus tard, j'ai assez hâte !

Hors ligne

#21 30-11-2020 14:21:19

UNOwenWasHim
Membre
Inscription : 29-11-2020
Messages : 10

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

En attendant, merci beaucoup d'avoir mentionné le livre de Luke Owen sur les films de jeux vidéo, j'étais complètement passé à côté et ça a l'air super intéressant, je vais voir comment je peux me faire livrer ça!

Hors ligne

#22 04-12-2020 13:27:30

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 140

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Jérémie Moreau était à la radio ce matin pour parler de sa dernière BD Le discours de la panthère - chaleureusement conseillée par Marius il y a quelques semaines.
Entretien grâce auquel vous apprendrez qu'en plus d'être un wunderkind de la bande dessinée (Fauve d'or 2018 tavu), le mec est influencé par rien moins que Gilles Deleuze ou Philippe Descola. Et si vous allez voir la page de l'émission, vous constaterez qu'il est en plus très joli, dans le genre chanteur dans un groupe de rock romantique.
...
Bonus conseil perso : je viens de lire Flipette et Vénère, de Lucrèce Andreae (en couple avec Jérémie Moreau, soit dit en passant). Plutôt réalisatrice de films d'animation, c'est sa première BD et c'est excellent. La seule limite que je trouve, c'est le cadre du récit : deux jeunes femmes, une bobo, une altermondialiste tendance black bloc, et leur opposition par rapport à l'engagement social. C'est hyper schématique, get over it. Après, c'est la BD la plus attachante, vivante, et drôle que j'ai lue depuis un bon moment. Elle tire le meilleur parti de toutes les situations, elle est magistralement construite, sans oublier un dessin du tonnerre de Brest, dans le genre de Mickael Sanlaville ou Merwan Chabane, aussi virtuose mais plus inventif et audacieux - dans le sens où les expressions de ses personnages sont moins "posées" que chez les deux autres, elles prennent le risque d'être légèrement grimaçantes au profit de la variété et de la vie que ça apporte aux personnages.
Elle est sélectionnée au prochain festival d'Angoulême et si c'est un peu trop "safe" pour prétendre au "meilleur album", ça ne m'étonnerait pas qu'on la retrouve au palmarès.

Hors ligne

#23 23-12-2020 17:11:11

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Emission du 2020-12-18

  • Julie Le Baron lit The Lifespan of a Fact (par John D'Agata et Jim Fingal, titré en Français "Que faire de ce corps qui tombe"), récit de l'envoi d'un texte de Jon D'Agata à une revue qui va être fact-checké, avec dialogue entre l'auteur et le fact-checker. 7 ans d'échange avant la publication de l'article, allant jusqu'à l'insulte.

  • Patrick Hellio regarde Columbo sur TV Breizh, et sinon il regarde la série Les Mystères de Londres, série racontant la rencontre entre Harry Houdini et Conan Doyle, qui enquêtent sur des faits "surnaturels", on peut dresser le parallèle avec X-Files et Amicalement Vôtre.

  • Marius Chapuis rattrape la série The Crown, et il aime beaucoup.

  • Erwan Cario regarde Ava, film disponible sur Netflix, probablement la production la plus inutile de ces dernières années, c'est nul, ne regardez pas, économisez 90 minutes de votre vie.


Allez, quand je ne joue pas, je lis la BD Carbone & Silicium de Mathieu Bablet. J'aime bien cet auteur, je trouve ses dessins à tomber, des décors vertigineux qui fourmillent de détails (pas forcément intéressants), et des personnages relativement laids (donc crédibles). Le concept de ce roman graphique est assez sympa, on va suivre deux IA, les deux premières à absorber tout Internet (donc toute la masse de connaissance de l'humanité) à leur mise en marche, et qui vont assez rapidement chercher à fuir le laboratoire dans lequel sont reclus les corps qui leur ont été assignés. L'un des androïdes y arrive et va partir explorer le monde, tandis que l'autre échoue et reste au contact des humains, et on les voit ainsi évoluer sur 250 pages.
Je suis assez partagé, autant je trouve le récit pas trop désagréable, évitant certains clichés (mais ne révolutionnant pas non plus les récits sur l'IA), autant je trouve que l'auteur tourne un peu en rond... De lui j'ai déjà lu : La Belle Mort récit de 3 survivants à une apocalypse causée par des créatures monstrueuses, Adrastée récit d'un héros grec partant à l'aventure (pour je ne sais plus quelle raison) et finissant par revenir attendre tranquillement la mort chez lui, et Shangri-La récit de la chute de la civilisation humaine à bord d'une station spatiale.
Les thèmes sont finalement toujours les mêmes : le monde est pourri, et tout le monde meurt. Ca commence à lasser un peu.



PS : je ferai les émissions précédentes quand j'aurai un peu de temps, je crois qu'il m'en manque 2 ou 3... Spoiler : Oui L'École Emportée c'est excellent, ça part assez loin dans le morbide. Et Marius m'impressionne de culture bédéphile, je sais bien que c'est un peu son boulot, mais tout de même !

Hors ligne

#24 30-12-2020 18:47:49

AnhPhuong
Nouveau membre
Inscription : 03-07-2020
Messages : 8

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Bonjour,

Un message à propos de Detectorists, recommandée par Marius, disponible en accès libre sur arte.tv (3 saisons de 6 épisodes de 28 minutes) jusqu'en octobre 2021.

Bon déjà il y a le directeur adjoint l'adjoint au directeur de The Office, ensuite, l'ayant vu après the Crown où tout sentiment un tant soi peu humain est écrasé sous le poids de la famille, voir une série à petit budget, sur des personnes et des situations ordinaires (même si leur hobby n'est pas commun), a été très rafraîchissant. Beaucoup de pudeur, d'humour, d'émotion, un gros coup de coeur pour cette série où on n'en fait pas des caisses, par exemple on ne se sent pas obligé de placer les running gags à chaque épisode, et où personne n'ira souhaiter une BELLE soirée à quiconque.

En résumé : courez-y (mais pas trop vite quand même, faudrait pas rater les pièces enfouies sous terre).

Deux articles :
La critique de Marius : https://next.liberation.fr/images/2020/ … te_1807730 (dispo pour tout le monde)
Un autre article sur plusieurs séries disponibles sur arte.tv : https://next.liberation.fr/images/2020/ … se_1801949 (réservé aux abonnés)
Je me permets de poster une seconde reco issue du 2e article, Inside n°9, qui a également son charme.

Dernière modification par AnhPhuong (03-01-2021 15:27:46)

Hors ligne

#25 30-12-2020 22:23:34

Yaourt
Habitué
Inscription : 26-11-2013
Messages : 84

Re : Et quand ils ne jouent pas, ils font quoi ?

Allez, c'est pas dans l'ordre mais je m'en fous ! big_smile


Emission du 2020-12-04

  • Corentin Benoît-Gonin recommande The Legend of Zelda - Breath of the Wild: La Création d un Prodige, édité chez Soleil Manga, 500 pages d'artworks et autres éléments préparatoires pour BOTW, avec quelques trucs très intéressants sur la façon dont le monde a été réfléchi avant sa destruction afin que les ruines représentées en jeu racontent vraiment quelque chose.

  • Patrick Hellio a peur des araignées, et essaie d'exorciser son arachnophobia en regardant des films sur le thème, tels que Tarantula ! (1955) de Jack Arnold, L'Horrible Invasion (1977) de John "Bud" Cardos, Arac Attack, les monstres à huit pattes (2002) d'Ellory Elkayem, et son chouchou Arachnophobie (1990) de Frank Marshall, avec John Goodman incarnant un exterminateur

  • Erwan Cario fait des recherches pour un article à paraître sur la toxicité du sexisme dans le jeu vidéo, et recommande la lecture de l'essai Play like a feminist de Shira Chess, livre très simple et agréable à lire.


Ce livre d’artworks sur Zelda... on a quand même échappé à un Link en survet vert à fermeture éclair... ouf !



------------------

Emission du 2020-12-11

  • Julie Le Baron lit L'Ecole Emportée, manga d'horreur de Kazuo Umezu, racontant l'histoire d'une école qui disparaît avec tous ses occupants, laissant un cratère à sa place. Le récit suit d'une part les parents des enfants disparus, et d'autre part les occupants de l'école qui se retrouvent avec leur bâtiment au milieu d'un monde hostile mi-désert mi-décharge. Marius en profite pour recommander la lecture de toute l'œuvre de Kazuo Umezu, notamment Baptism, La Maison aux Insectes, La femme-serpent, ses histoires courtes horrifiques ou encore Je suis Shingo

  • Patrick Hellio regarde Spectre (2015) de Sam Mendes, un James Bond qui se bonifie avec le temps, où on retrouve une certaine légèreté, même si on n'est toujours pas revenu au niveau de Roger Moore.

  • Marius Chapuis regarde Detectorists sur arte.tv, série suivant deux personnes équipées de détecteurs à métaux, on est dans la campagne anglaise, très sympa et pas déprimante

  • Erwan Cario recommande le documentaire Petite Fille sur arte.tv qui suit la vie de Sacha qui est une petite fille transgenre. Et ça montre à quel point sa vie est compliquée alors que tout pourrait finalement être simple, la faute à une société d'adultes qui compliquent tout.


J’ai dit le bien que je pensais de L’École Emportée deux messages plus haut.

Je ne suis vraiment pas fan des Bond de Mendes. J’avais adoré Skyfall au cinéma la première fois, puis chaque nouveau visionnage a été source de moqueries supplémentaires au sujet de ce remake de Maman j’ai raté l’avion. Spectre a ressuscité tout ce que je n’aimais pas dans les Bond avec Moore justement (et pourtant il y avait aussi de bonnes choses).



------------------

Emission du 2020-12-24

  • Julie Le Baron regarde des films de Noël, notamment Die Hard, Gremlins et Home Alone. Elle recommande aussi Tokyo Godfathers, film d'animation japonais de Satoshi Kon, racontant l'histoire de trois sans abri qui vont s'occuper d'un bébé qu'ils trouvent au milieu des ordures.

  • Jérémie Kletzkine suit la chaîne Youtube d'Ian McCollum intitulée Forgotten Weapons, où il explique toutes les contraintes économico-industrielles autour de la création des armes à feu.

  • Corentin Benoît-Gonin a regardé Les Enfants du Temps, film d'animation de Makoto Shinkai, qui est un assez mauvais cinéaste, et ça se voit dans ce film, qui est par ailleurs sympathique. L'histoire d'une fille qui arrive à contrôler la météo et va s'en servir pour s'en sortir dans un Japon socialement compliqué.

  • Marius Chapuis a relu Perramus d'Alberto Breccia, livre très important dans l'histoire de la BD, l'histoire d'un révolutionnaire lâche qui est dévoré par le remord d'avoir abandonné ses camarades et cherche à expier sa faute auprès d'une divinité.

  • Patrick Hellio compte se faire un petit festival Mel Brooks, notamment Frankenstein Junior et Spaceballs, mais aussi Dracula, mort et heureux de l'être qui parodie le Dracula de Coppola, et Le Grand Frisson. Corentin en rajoute une couche avec la scène du Mime Marceau dans Silent Movie

  • Erwan Cario n'a rien préparé, et je soupçonne que c'est la cause de son "oubli" (on a failli ne pas avoir de recos, y a failli avoir un trou ! big_smile )


Mel Brooks ! Regardez Mel Brooks les enfants ! C’est grâce à lui que j’ai ce pseudo débile ! C'est pas bien mais voici un lien vers la VF de Spaceballs, film que je connais par coeur (je peux rejouer toutes les scènes). Frankenstein Junior est sans doute l'un des films les plus drôles jamais réalisés. Et n'oublions pas ses autres (moins excellents) To be or not to be (un peu sérieux, remake du film d'Ernst Lubitsch du même nom), Sacré Robin des Bois (dont j'ai très peu de souvenirs, mais le peu que j'ai en tête me fait mourir de rire), Je me l'étais déjà dit il y a quelques années, mais je pense que je pleurerai le jour où il mourra...
D'ailleurs, en parcourant sa filmographie sur Wikipedia, je vois qu'il a produit Elephant Man et La Mouche, ce qui l'élève encore plus haut au sommet de mon estime.


Quand je ne joue pas au JV, je joue avec les jouets de mon poupon de 8 mois, j'en ai notamment qui communiquent entre eux, c'est très rigolo. Ca amuse bien plus les parents que le bébé...



Edit : ce message est mon 42e sur le forum, les vrais savent ce que ça représente, les autres peuvent aller lire Le Guide du Voyageur Galactique, série de 5 bouquins humoristiques écrits par Douglas Adams qui ont été adaptés en un film plutôt réussi avec Martin Freeman dans le rôle principal. Seuls les deux (en poussant un peu, les trois) premiers bouquins valent vraiment le coup (au tiers du 4e, l’auteur prévient que ça va être long et répétitif et propose au lecteur de sauter direct à l’épilogue... et puis le 5e... bah disons qu’il fallait bien écrire une fin quoi...). Les livres sont eux-mêmes l’adaptation d’une pastille humoristique qu’avait Adams à la radio, où il avait ébauché son univers de SF totalement barré et avant tout destiné à faire la satire de notre beau monde moderne.

Dernière modification par Yaourt (02-01-2021 00:23:13)

Hors ligne

Pied de page des forums