Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 14-12-2020 10:33:10

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 299

Expérience 2077

Hello !

J'aimerais bien tenter un truc... Si vous avez joué à Cyberpunk 2077 (d'autant plus sur PS4 et Xbox One), j'aimerais bien avoir vos retours d'expérience.

Et vu qu'on est en 2020, j'ai envie de tenter l'expérience du message vocal. Si vous êtes partant, vous pouvez nous laisser un message vocal sur le compte Instagram de Silence on joue (compte qui ne sert à rien en vrai).

J'avoue, je ne sais même pas si il faut configurer quelque chose pour accepter les messages vocaux, mais ça pourrait être marrant si ça fonctionne.

Bref, n'hésitez-pas à nous faire part de vos retours par ce biais-là.

Erwan.


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#2 14-12-2020 11:03:54

Nomisys
Habitué
Lieu : Samaipata
Inscription : 18-03-2010
Messages : 1 119

Re : Expérience 2077

Oh mon dieu! On peut épingler des topics sur le forum !
Tu as upgradé le forum ou quoi? C'est fou ...

Sinon, bon courage pour l'épisode 2077, il à l'air complexe à chroniquer ce jeu.

Des bisous

Hors ligne

#3 14-12-2020 11:39:46

Cytoplasm
Habitué
Inscription : 05-12-2009
Messages : 763

Re : Expérience 2077

Il faut être journaliste, beta-testeur dans l'âme ou masochiste pour jouer aujourd'hui à ce jeu.
Moi j'y jouerai à la sortie de la release stable, dans 6 mois ou un an ;-P

Hors ligne

#4 14-12-2020 12:34:55

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Expérience 2077

Bon bah je commence!

J'ai déposé une semaine de vacances (que j'ai donc du reporter aussi) juste pour jouer a Cyberpunk 2077 - J'ai pu me le procurer en avance auprès d'un distributeur.
Pour l'instant j'ai plus de 50h de jeux au compteur, avec l'intention de le platiner smile
Précision: J'ai recommencé le jeu 4 fois pour comparer les destins jusqu'au tronc commun, et je me suis finalement lancé dans un destin corpo.

1/ Polémiques autour des bugs

Je joue sur une PS5 a la version PS4, et meme si sur le papier ca n'est pas la pire des configs, je souffre du bug qui fait systématiquement et indéniablement crasher le jeu toutes les heures, en plein milieu. Oui, ca fait plus de 50 crashs, et j'en ai eu d'autres plus chelous.
Les bugs a gogo: Tombé sous la map, des personnages régulièrement coincés dans les murs (et donc pas lootables), des affichages qui manquent, des voitures qui tombent du ciel, des dialogues de ventriloques, je suis meme devenu invulnérable (!), etc. Mais rien qui bloque la progression ou impose de reprendre une sauvegarde précédente (sauf les crashs évidemment)
Mais je vais rapidement m'arrêter sur ce sujet parce que JE M'EN FOU. Je joue et apprécie le jeu quand meme. Ils auraient pu le sortir un peu plus tard, ca ne m'aurais pas dérangé mais je comprend les raisons qui imposent de ne pas rater les fetes de fin l'année.
Je me suis fais une raison en attendant, comme ils l'ont fait samedi dernier, qu'ils patchent le jeu graduellement. J'y joue parce que le plaisir est la, et qu'il surpasse de très très loin les frustrations ponctuelles dues aux nombreux bugs. J'attends quand meme la fin des crashs avec impatience smile
On peut toujours critiquer mais je trouve ca ignoble toute cette haine déversée, et le bad buzz. Les gens sont devenu pourri gâtés - et pas que dans les jeux vidéos. Le monde est malade, et ceux qui pestent tant ne méritent pas qu'on développe ces grands jeux pour eux.
Cyberpunk est titanesque, généreux, le travail accompli est dantesque, et on sait tous que ca va s'améliorer pour ceux qui sont perfectionnistes. Donc vive CD Projekt RED, je suis a fond derriere eux.

2/ L'immensité de l'univers

Ce qui me souffle, ca n'est pas tant la taille de la map, que la richesse et la diversité.. de tout.
La ville est verticale, emmêlée, complexe, pas repetitive, c'est grandiose, je n'ai pas fait UN SEUL FAST TRAVEL... je fais tout en variant les véhicules, ou meme a pied, parce que c'est un plaisir fou de se balader dans Night City...
On a pas l'impression de constamment revoir les memes patterns ou assets comme dans les Mass Effets, Fallouts, ACs, Elder Scrolls etc. Tout est vraiment très réaliste dans les agencements et les renouvellements.
Y'a en effet des templates de missions mais elles sont toutes très scenarisées et on a rarement l'impression d'être deja venu quelque part. La mode, les musiques, l'architecture, les vices, - tout donne cette impression de puits sans fond.
Les dialogues et les textes ne sont sans doute pas au niveau d'un The Witcher, mais y'a un festin a boire et a manger, moi ca me va!

3/ Le gameplay

On est a un croisement entre Deus Ex et Fallout 4, mais beaucoup beaucoup plus travaillé et complet (meme si pas totalement finalisé, hein). On passe énormément de temps dans les menus, mais c'est pas chiant du tout.
Moi j'ai bien aime la conduite, elle n'est pas "molle" mais "très accessible", ce qui permet de fluidifier les déplacements dans une ville sinueuse et complexe.
Les combats évoluent en fonction de nos builds, armes, et upgrades, et très rapidement j'ai pu "tuner" l'experience comme j'aime. C'est pas un shooter, mais j'ai jamais vu mieux en FPS monde ouvert.
Sinon tout prend une autre dimension si on upgrade le double-saut! Ca coute très cher, mais faite-le des que possible et toutes les missions s'en verront complément transformées, le jeu permettant une verticalité des approches qui est dingue, c'est dommage de passer a coté.

4/ Conclusion

Objectivement, ce jeu ne pourra pas détrôner RDR2 pour mon jeu préféré de tous les temps. Mais bizarrement et paradoxalement, Cyberpunk c'est sans doute le jeu qui me correspond le plus.
"V" n'est pas une coquille vide, mais n'est pas le centre de tout comme l'était Gerald: Les jeux écrits avec des personnages prédéfinis comme RDR2 et les Witchers aussi, seront toujours plus profonds et touchants que les pures RPGs a création de personnage.
Mais au fond, vraiment, moi je préfère quand l'univers est plus important que la narration ou les personnages principaux, et le spectre des ambiances de chaque quartier de la ville, et meme de chaque coin de rue, c'est hallucinant d'immersion et de vérité.
J'ai grandi dans un village de Picardie, mais de ma fenêtre je vois aujourd'hui un skyline de Tel-Aviv, je suis un rat des villes, et Night City est presque un fantasme pour moi.

Cyberpunk 2077 propose un monde adulte que seul un studio européen, détaché des éthiques nippones et américaines, pouvait nous offrir. Merci les polonais!
Il etait mon jeu le plus attendu de tous les temps, mais maintenant c'est Cyberpunk II que j'attends avec une impatience peu raisonnable big_smile

Hors ligne

#5 14-12-2020 15:02:35

RogerHanin
Habitué
Inscription : 15-04-2013
Messages : 248

Re : Expérience 2077

Merci Jeremi, quel plaisir que de lire ton premier paragraphe.
Il me tarde de jouer à ce jeu, mais je connais CD Project et je sais que j'ai beaucoup à gagner d'attendre. Et attendre d'avoir du matos adapté aussi.

Les accouchements dans la douleur ne sont pas une nouveauté. On a enregistré un podcast sur "Sorcerer" le mois dernier, après avoir évoqué Clouzot dans celui d'avant. On parle de réalisateurs qui giflaient leurs stars ou les mettaient dans un frigo pour obtenir ce qu'ils cherchaient. Est-ce qu'il faut encourager ces pratiques? Non. Est-ce que c'étaient de bonnes conditions de travail? Bien sûr que non. Est-ce que les participants regrettent de faire partie de cette histoire? En réalité peu n'ont de bons souvenirs de la production, ils n'y retourneraient probablement pas, mais sont conscients de la page qu'ils écrivent.
Est-ce qu'on doit bouder ces films après toutes ces années ? Est-ce que s'émerveiller devant ces films, c'est encourager ces pratiques?
Je vous laisse y répondre, pour ma part: bien sûr que non.

Je pense que CD Project RED a voulu au travers de cette superproduction hyper ambitieuse marquer l'histoire. Je vois pour autant un gros soucis dans la démarche: l'audience attendant le jeu est bien plus large que celle qui attendait Witcher 3 fiévreusement. Elargissant la base, c'est autant de gens qui ne se rendent pas compte du colosse et de l'héritage qu'il traîne.

Vivement 2021 du coup. Et si Cyberpunk2077 est le Witcher 1 de sa saga, je donnerai cher pour jouer à Cyberpunk 2079.

Dernière modification par RogerHanin (14-12-2020 15:06:48)

Hors ligne

#6 16-12-2020 12:14:27

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 987

Re : Expérience 2077

J'ai désormais 30 heures de jeu (1er run) sur Cyberpunk 2077, je prends mon temps, je fais toutes les missions secondaires, et je pense que j'en suis à un peu plus de la moitié de l'histoire principale, je peux donc dresser un bilan objectif sur le jeu.
Mon expérience de jeu concerne uniquement la plateforme PC - RTX On.


1/ La Technique

Quelle claque! Le premier jeu next gen sur PC (allez peut-être Flight Sim 2020 auparavant)!
Après moults tests, et après avoir suivi les conseils de Digital Foundry le jeu est magnifique et tourne à 60 FPS mini (je suis un acharné du plus de 80 FPS, mais là le jeu avec Ray Tracing est tellement gourmand...). Bien sûr une carte NVidia est obligatoire pour profiter du Ray Tracing, d'une part pour pouvoir l'activer, d'autre part car sans DLSS (propriété NVidia) la chute de FPS est trop importante.
Pour revenir aux graphismes, c'est tout simplement la plus belle ville en monde ouvert jamais créée. Comme l'a écrit Jérémie la verticalité est impressionnante, la projection des ombres en temps réel de gratte-ciel donne un sentiment de réalisme jamais atteint. Jamais on ne remarque de redondance dans la construction de la ville, chaque quartier à ses spécificités, ses langues, ses tags sur les murs, son architecture, quel travail impressionnant.
Par dessus celà vient s'ajouter un Ray Tracing bluffant, les néons omniprésents se reflètent sur les carrosseries, sur les routes quand il pleut. L'effet Waouh est obligatoire et quel plaisir de se promener en voiture / à moto / à pied dans Night City.

Concernant la modélisation des personnages je distinguerai deux catégories.
1/ les quidams qui sont très bien modélisés, le seul reproche que l'on pourrait trouver est que parfois on a tendace dans certains quartiers à croiser quelques clones, mais comment faire autrement, impossible de modéliser des milliers de personne individuellement.
2/ les pnj uniques ; là encore le travail de CDProject Red n'offre pas de comparaison dans aucun autre jeu existant. Les dégaines sont propres à chaque PNJ et bluffantes de réalisme, les visages sont parmi les mieux modélisés (regard, grain de peau, cheveux, vêtements) avec une telle précision que l'immersion n'est jamais gâchée par un effet "uncanny valley". Enfin la synchronisation labiale est parfaite ; un bug (corrigé depuis) m'a obligé à lancer le jeu en français. J'y suis resté car non seulement le doublage intégral et les traductions sont exemplaires, mais le mouvement des lèvres correspond à la perfection aux paroles prononcées.


2/ Le gameplay
Je rejoins ce qu'a écrit Jérémie, les sensations shoot FPS sont très bonnes (assez proches d'un borderlands j'ai trouvé), le feeling des armes excellent, si je devais trouver un bémol sur PC c'est qu'il n'y a pas l'option d'activer/désactiver la visée comme sur la plupart des FPS modernes (il faut rester appuyer sur le bouton droit souris, je ne suis jamais fan de ça je trouve que cela fait perdre de la précision de shoot, mais bon je chipotte...). La conduite des voitures / motos est plutôt plaisante sans être le gros point fort du jeu, on ressent bien la masse des différents véhicules.
L'aspect RPG est très complet, les possibilités sont innombrables en fonction de la façon dont on souhaite jouer (infiltration, bourrin, pirate informatique, intelligence ...), c'est peut-être même un poil trop complet, on a du mal à se décider dans quelle voie s'orienter.
L'IA décrite comme un point faible du jeu est loin d'être aussi catastrophique qu'annoncée, réaliser les missions en infiltration fonctionne bien, et quand ça foire, tout dézinguer offre quand même du challenge, les ennemis se mettant relativement bien à couvert, et essaye de contourner. Il arrive parfois effectivement qu'un ennemi reste planter à faire feu en plein milieu sans couverture, mais ce n'est pas la règle générale.

3/ Le plus important : l'histoire
Là je souscris encore une fois à ce qu'écrit Jérémie, quel plasir d'incarner un V qui n'est pas une coquille vide, qui a sa personnalité, qui offre des vrais choix avec des décisions fortes. Sa présence et son charisme rendent extrêmement agréable le fait de partager son aventure. Les personnages sont tous très bien écrits, les dialogues frôlent la perfection, les missions secondaires plus intéressantes les unes que les autres, et la trame principale haletante comme une excellente série. Il y a des vraies fulugurances (j'emprunte son expression à Patrick) et on est scotché, dur de lâcher la souris. Chaque mission se vit vraiment comme un épisode d'une excellente série.
Bien sûr Cyberpunk aborde les thèmes du transhumanisme, mais pas que, il questionne le sens de la vie, la famille, la décadence de la société avec le tout tout de suite et l'argent roi, l'échelle des valeurs humaines. Les propos sont très adultes, l'écriture frôle parfois la perfection aidée par une DA magnifique et un jeu d'acteur excellent. Oui ça jure, oui ça empeste, mais ce n'est jamais graveleux. Après 30h de jeu je n'ai pas croisé un seul sextoy sauf à aller dans un sexshop. Les femmes ne sont pas des faire valoir du héros mais de vrais personnages construits. Alors oui il y a du sexe, mais pas de sexisme.


Pour conclure, j'attendais énormément des promesses faites par CDProject Red et je trouve qu'il les tient toutes, au delà même de mes espérances (merci au bad buzz qui m'avait fait m'attendre au pire). Oui il reste quelques petits bugs, mais rien de bloquant (en tout cas sur PC V1.04), rien qui ne brise l'immersion. Cyberpunk 2077 est un grand jeu, un jeu qui fera date dans l'histoire du jeu vidéo, un jeu auquel on pense avant de s'endormir et qui nous hante la journée avant de pouvoir remettre la main dessus, un jeu magnifique, bien joué, bien réalisé, LE jeu qui inscrit brutalement le jeu vidéo dans les années 2020.
Bravo CD Project Red!

Hors ligne

Pied de page des forums