Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#26 26-07-2011 10:08:30

Borges
Habitué
Inscription : 17-12-2009
Messages : 131
Site Web

Re : Jouer n'est pas tuer

TZ a écrit :

Je savais bien que l'on aurait droit aux sempiternels "arguments" des défenseurs de jeux vidéo violents. Sachez que je suis moi-même un ex-joueur d'Unreal, jusqu'à la version "Tournament" de 2003.

cool-story-bro-house-Cool-Story-Bro.jpg?1283216613


Le concept de chien n'aboie pas.

Hors ligne

#27 26-07-2011 10:30:33

virgilius
Nouveau membre
Inscription : 26-07-2011
Messages : 2

Re : Jouer n'est pas tuer

Une étude, réalisée aux USA par des scientifiques, montre que certaines personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité, sont influencées par ces jeux. Ils déconnectent le sentiment de culpabilité que nous avons à tirer sur quelqu'un. Ils ne font plus la différence.

Hors ligne

#28 26-07-2011 10:33:17

wilnock
Membre
Inscription : 28-08-2010
Messages : 43

Re : Jouer n'est pas tuer

Plutot que de chercher l'explication dans les jeux videos, mieux vaux regarder plutot dans le cercle d'influence et de parentalite de la personne.
Quoi qu'on en dise le jeu video reste une experience desincarnee, tout comme un film ou la lecture, en particulier la temporalite d'un evenement dans un jeu/livre/film est completement irreelle.
La plus grande influence provient certainement des cercles d'amis/parents. Surtout pour une personne aussi jeune.


Be ReadWrite, not ReadOnly

Hors ligne

#29 26-07-2011 10:42:03

Guiligui
Habitué
Inscription : 20-07-2007
Messages : 100

Re : Jouer n'est pas tuer

Allons allons, bcp d'encre (virtuelle) pour ce qui est une tentative, qui ne marche plus au demeurant, de detourner la plebe des vraies questions, qui sont celles du fanatisme religieux, et des themes nauseabonds d'extreme droite.

'Famille de France' et autre cathos intégristes ont besoin de rejeter la faute et de détourner l'opinion sur un sujet extérieur à leurs thématiques, ne serait ce que pour se trouver une justification morale, une necessité pour continuer leurs saintes croisades.

Rappelons que l'un des franges non négligeables du parti gouvernemental tire son pouvoir de ce vivier (cf 'Droite Populaire', et même l'affaire Fillon-Joly). A ce titre la lever de bouclier observée chez certains caciques de droite ces dernières jours, si elle est légitime dans le fond (poser le débat, et ne pas dresser de conclusions hatives), a quelque chose de légèrement puant dans leur bouche ...

Bref il ne s'agit pas vraiment d'une polémique sur le jeux vidéo en tant que tel, il s'agit de trouver un bouc-émissaire qui biaise voir tue le débat autant que possible.

Hors ligne

#30 26-07-2011 10:46:34

Borges
Habitué
Inscription : 17-12-2009
Messages : 131
Site Web

Re : Jouer n'est pas tuer

virgilius a écrit :

Une étude, réalisée aux USA par des scientifiques, montre que certaines personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité, sont influencées par ces jeux. Ils déconnectent le sentiment de culpabilité que nous avons à tirer sur quelqu'un. Ils ne font plus la différence.

Une étude?! Réalisée par des scientifiques en plus!! Et au USA qui plus est...

Me voilà convaincu.

Sérieusement, c'est du même tonneau que la condamnation des Fleurs du mal, des écrits de Sade, ou des films de Pasolini. Je ne comprends même pas qu'on puisse continuer à en débattre.

Hors ligne

#31 26-07-2011 10:48:20

Oliv Soares
Habitué
Inscription : 09-12-2010
Messages : 334

Re : Jouer n'est pas tuer

virgilius a écrit :

Une étude, réalisée aux USA par des scientifiques, montre que certaines personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité, sont influencées par ces jeux. Ils déconnectent le sentiment de culpabilité que nous avons à tirer sur quelqu'un. Ils ne font plus la différence.

Si ce sont déjà des personnes qui ont des problèmes à la base, évidement c'est pas très surprenant... a-t-on étudié l'influence sur ces personnes des livres ou des films ?

Hors ligne

#32 26-07-2011 11:34:33

Guiligui
Habitué
Inscription : 20-07-2007
Messages : 100

Hors ligne

#33 26-07-2011 11:35:01

Tanuki
Habitué
Inscription : 01-04-2009
Messages : 258

Re : Jouer n'est pas tuer

virgilius a écrit :

Une étude, réalisée aux USA par des scientifiques, montre que certaines personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité, sont influencées par ces jeux. Ils déconnectent le sentiment de culpabilité que nous avons à tirer sur quelqu'un. Ils ne font plus la différence.

Ouais, et si tu mets ces "personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité" devant la télé, elles feront les même conneries après avoir regardé un Die Hard.
Et si tu mets ces "personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité" devant un bouquin de Tom Clancy, elles iront dézinguer du terroriste dans la rue.
Et si tu cibles précisément ton étude scientifique, en étudiant par exemple des "personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité", tes conclusions seront vraies pour cette cible, mais tu biaises grandement l'interprétation que le grand public va en avoir, parce qu'il a du mal à comprendre le concept de spécificité de ton étude.
Tout le mensonge et l'amalgame viennent de l'interprétation volontairement erronée qui est présentée par un média en mal d'audience. Le sensationnalisme et la courte vue sont toujours plus vendeurs que l'analyse critique. Parce que forcer à utiliser le cerveau de son audience, c'est autant d'espace en moins pour Coca.


Un seul Ecrans vous manque, et le Net est dépeuplé.

Hors ligne

#34 26-07-2011 11:49:00

II
Nouveau membre
Inscription : 26-07-2011
Messages : 1

Re : Jouer n'est pas tuer

Je suis un hardcore gamer sur Call Of Duty et en aucun cas j'ai envie de tuer qui que ce soit, par contre!, interdire les gamins de 6 à 14 ans sur ces jeux pourraient fortement réduire les prémices de "pétage de plombs", mais que voulez-vous, nous sommes dans un cirque géant et je ne pense pas que les iniateurs de ces jeux peuvent se passer de cette clientèle, money, money!!!

Avec une identification pour une connection sur ces jeux via les nouvelles cartes d'identité biométrique réduirait considérablement le nombre de gosses s'exitant 2 à 3 heures par jour face à l'écran, et que dire des cybercafés où, quelque soit le lieu, vous n'y trouvez que des gosses de moins de 15 ans, il est là, le putain de problème.

Quant à l'autre taré "A B B", tiens cela me rappelle étrangement quelque chose!!!, il n'est ni de droite ni de gauche ni rien, d'ailleurs. Car en matière de terrorisme, il n'y a pas de parti politique mais seulement des lampistes.

Hors ligne

#35 26-07-2011 11:58:23

volfoni
Nouveau membre
Inscription : 26-07-2011
Messages : 1

Re : Jouer n'est pas tuer

lomki a écrit :
TZ a écrit :

Le cerveau marche, se construit à travers l'entraînement. S'entraîner à la violence régulièrement, que ce soit au travers des jeux vidéos, de films, musiques ou littérature, ne peut qu'aboutir à un comportement plus violent

La confusion est là.
Je pense que le cerveau sait très bien faire la distinction entre réalité et fiction. Et notamment, le sentiment clé dans les jeux, c'est celui de succès. Doubler une caisse dans un dérapage, enchainer des tetris ou faire un beau head-shot, ça procure la même sensation. Celle de bien jouer. Rien de plus.

La violence, la vraie, celle de la confrontation directe à d'autres individus, met en place d'autres méchanismes biologiques, et ça m'étonnerait que ça soit comparable avec ce que déclenche quelconque fiction. Sinon on aurait depuis longtemps vissé les jeunes recrues de l'armée devant des FPS...

Je suis assez d'accord sur le fait que le cerveau fait la distinction entre réalité et virtuel.
On focalise sur le fait ce gars jouait aux jeux vidéo, par contre cela ne gène personne de le montrer avec un fusil. La réalité dépasse de loin le virtuel.

Hors ligne

#36 26-07-2011 12:03:05

Javouraitout
Nouveau membre
Inscription : 26-07-2011
Messages : 1

Re : Jouer n'est pas tuer

TF1 excelle dans l'art d'aborder les sujets d'actualité sous l'angle du cliché, de l'évidence, du moins l'évidence qui parle au français moyen non informé, qui justement vient au JT pour s'informer. On l'informe qu'il est tout à fait intelligent et bien informé en lui donnant raison et en faisant un reportage qui le démontre.
Or, l'idée est répandue chez les français peu ou mal informés que les jeux violents ont des conséquences sur les comportements de leurs utilisateurs excessifs. Donc, TF1 abonde dans ce sens dans leur médiocre et fumiste reportage.

Moi, quand je regarde TF1 de manière excessive, ça me donne envie de tuer. Alors je me mets à jouer à Call Of Duty et je bute un max de monde. C'est là que je suis le meilleur. Grâce à TF1.

Hors ligne

#37 26-07-2011 12:26:53

Tanuki
Habitué
Inscription : 01-04-2009
Messages : 258

Re : Jouer n'est pas tuer

De toute façon, c'est lié, non ? C'est un intégriste chrétien? Normal qu'il joue à un MMO. Pensez-y : quelle est la première forme de raid massivement multijoueur que l'on a pu rencontrer dans l'histoire ? Les Croisades, voyons!! La JCGuild en instance sur Jerusalem ou Constantinople, ça avait de la gueule.
Je suis presque sur qu'on peut trouver une étude qui prouve que certaines personnes commettent des meurtres sous l'emprise de la religion...


Un seul Ecrans vous manque, et le Net est dépeuplé.

Hors ligne

#38 26-07-2011 12:31:13

wlof
Habitué
Inscription : 19-03-2008
Messages : 353

Re : Jouer n'est pas tuer

Tanuki a écrit :

Je suis presque sur qu'on peut trouver une étude qui prouve que certaines personnes commettent des meurtres sous l'emprise de la religion...

Au pire, tu peux toujours en commander une à Scientists of America.

Hors ligne

#39 26-07-2011 12:51:06

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 781
Site Web

Re : Jouer n'est pas tuer

virgilius a écrit :

Une étude, réalisée aux USA par des scientifiques, montre que certaines personnes, ayant du mal à séparer la fiction de la réalité, sont influencées par ces jeux. Ils déconnectent le sentiment de culpabilité que nous avons à tirer sur quelqu'un. Ils ne font plus la différence.

Dommage que tu ne puisses pas donner les références ou les liens de cette étude pour appuyer sa véracité. Pour être le plus ouvert possible, peut-être la dangerosité d'un excès de certains jeux video envers certaines personnes pourrait être considérée de façon plus claire, si tant est que nous puissions arriver clairement à l'identifier scientifiquement.

De la même manière qu'il est inscrit sur la boite que certains jeux sont déconseillés aux hépileptiques, on pourrait immaginer que l'utilisation abusive et excessive d'un certain genre de jeux puisse provoquer des complications sur une personne déjà fragile ou victime d'une maladie qui recommanderait pourtant une attention particulière à l'égard de sa sociabilité par exemple, ou de trouble psychologiques. Un peu comme l'alcool peut engendrer plus de conséquences négatives chez une personne dépressive que chez une autre.

Mais encore une fois, malgré ses spécificités, le jeu video ne diffère en rien des films, des livres ou de la télévision en étant pratiqué dans des circonstances abusives et addictives. Quand on s'endort avec les images du jeu défilant les yeux, on sait tous qu'on est allé un peu trop loin, on est un peu sur les nerfs. Peu importe qu'on ait fait du Unreal ou du Mario toute la nuit, ça ne nous transforme pas en froids criminels.

Bon, rendez-vous à la sortie de GTA V pour la suite de la discussion...

Dernière modification par Red (26-07-2011 12:58:47)

Hors ligne

#40 26-07-2011 14:13:31

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : Jouer n'est pas tuer

Mais encore une fois, malgré ses spécificités, le jeu video ne diffère en rien des films, des livres ou de la télévision en étant pratiqué dans des circonstances abusives et addictives. Quand on s'endort avec les images du jeu défilant les yeux, on sait tous qu'on est allé un peu trop loin, on est un peu sur les nerfs. Peu importe qu'on ait fait du Unreal ou du Mario toute la nuit, ça ne nous transforme pas en froids criminels.

Imaginez, si les jeux violents rendent violent... Alors toute la génération élevé à Pokemon va remettre les combats de chien au gout du jour?

Hors ligne

#41 26-07-2011 23:13:51

davidvincent
Habitué
Inscription : 24-03-2009
Messages : 183

Re : Jouer n'est pas tuer

C'est toujours la faute à ceci, la faute à cela... Les jeux vidéos, de rôle, le rock, les motos, les beatles, les bitniks, Nirvana, etc etc...
Comme si le fait d’éradiquer cette soit disant cause de tous les maux allait changer quelque chose... Comme si nous ne pouvions pas admettre que certains n'ont pas besoin de chercher l'inspiration ailleurs que dans leur cerveau pour tuer leurs semblables.
Comme si on pouvait rendre l'humanité meilleure en lui trouvant une excuse et en l'eradiquant ; une cause externe, bien que créé par elle même, à tous ses maux.

Dernière modification par davidvincent (26-07-2011 23:15:49)

Hors ligne

#42 27-07-2011 10:23:29

Geoffroy
Habitué
Inscription : 08-04-2010
Messages : 68
Site Web

Re : Jouer n'est pas tuer

L'article a été mis à jour avec la réaction, plus développée, d'Olivier Mauco sur son blog.

Hors ligne

#43 27-07-2011 11:17:52

elparasite
Habitué
Inscription : 03-06-2009
Messages : 76

Re : Jouer n'est pas tuer

Egmorn a écrit :

Imaginez, si les jeux violents rendent violent... Alors toute la génération élevé à Pokemon va remettre les combats de chien au gout du jour?

Enorme ! Mais faudra des grosses Pokeballs, ou des petits chiens.
- Vas y Chiwawa
* Chiiiii wa wa *

Sinon plus sérieusement sur le sujet... 
Ben rien en fait, on aura la même polémique, les mêmes exemples et contre-exemples et les mêmes études à la prochaine tuerie.
Cela dit vous avez raison, faut rien lâcher, à force de dénoncer les malhonnêtetés intellectuelles ça va peut être changer quelque chose.

Comme dit Red : "Bon, rendez-vous à la sortie de GTA V pour la suite de la discussion..."

Hors ligne

#44 29-07-2011 11:28:43

Hiblou
Membre
Inscription : 26-01-2008
Messages : 38

Re : Jouer n'est pas tuer

volfoni a écrit :

On focalise sur le fait ce gars jouait aux jeux vidéo, par contre cela ne gène personne de le montrer avec un fusil.

c'est paradoxal, mais on pourrait défendre le port d'armes à feu au même titre que les jeux video; la plupart des gens inscrits en clubs de tir ne sortent pas régulièrement faire un carnage; et ce réel peut être la meilleure manière de limiter ses actions; quand on manipule le couteau, on en sent directement le tranchant
bon, je n'ai pas vraimenet d'opinion sur cette affaire sinon que les jeux peuvent être un cofacteur, et que le cerveau humain n'est pas câblé pour penser en ces termes d'interaction (on traite plus facilement le "c'est causal ou ça ne l'est pas" que "ça intervient dans le terme d'interaction qui représente 70% de la cause" pour reprendre le formalisme statistique)

Hors ligne

#45 04-08-2011 14:06:10

Borges
Habitué
Inscription : 17-12-2009
Messages : 131
Site Web

Re : Jouer n'est pas tuer

Mais faites le taire, par pitié...

Hors ligne

#46 07-10-2013 17:37:33

elparasite
Habitué
Inscription : 03-06-2009
Messages : 76

Re : Jouer n'est pas tuer

Red a écrit :

Bon, rendez-vous à la sortie de GTA V pour la suite de la discussion...

On reprend ? wink

Hors ligne

#47 08-01-2014 11:31:24

loumy
Nouveau membre
Inscription : 06-12-2013
Messages : 8

Re : Jouer n'est pas tuer

Pour moi c'est trouver un bouc émissaire, rien de plus !


« Ce n'est pas seulement pour duper nos enfants que nous les entretenons dans la croyance au Père Noël: leur ferveur nous réchauffe, nous aide à nous tromper nous-mêmes.  »
Claude Lévi-Strauss

Hors ligne

Pied de page des forums