Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#801 13-01-2016 16:30:22

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 701
Site Web

Re : "Sexisme chez les geeks"

D'où le fait de ne pas s'emballer avant de savoir ce qui sera refusé. Tu réponds à ta propre question de départ. Le terme du projet de loi (qui emploie en plus le conditionnel) ne parle pas de sexisme mais d'"image dégradante pour l'image de la femme".

Cite nous sinon des jeux qui correspondent à cette caractéristique et qui ont été développé au Canada pour étayer ton angoisse avant de crier au loup. Parcequ'en l'état, ce que tu critiques à juste l'air de faire preuve de bon sens.

Dernière modification par Red (13-01-2016 16:51:43)

Hors ligne

#802 13-01-2016 17:04:57

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 932

Re : "Sexisme chez les geeks"

Mouais, je me méfie justement des mesures de bon sens qui ne sont pas suffisamment cadrées et sont sujettes à interprétation. C'est tellement plus facile de justifier la censure quand le cadre est élastique.

Pour répondre à ta question, non je ne trouve pas d'exemple dans la liste des jeux Ubisoft mais je ne les connais pas tous.

Par contre quand il s'agit de la loi et de la liberté créatrice je ne pense pas que ce soit crier au loup que d'avertir de dérives potentielles.

Hors ligne

#803 13-01-2016 17:14:40

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 701
Site Web

Re : "Sexisme chez les geeks"

Pardon de m'inscrire en faux, mais sans exemple ou devant la difficulté d'en trouver, alors j'appelle ça de la paranoïa. Il ne s'agit pas d'interdire des jeux qui correspondraient à cette "liberté créatrice" mais de ne pas les encourager par une aide de l'État. Il y a quand même une nuance simple à comprendre.

J'ai pas trop envie que l'argent de mes impôts serve à financer un Dead or Alive Extreme 12. À mon avis, y a mieux à faire de la part d'un gouvernement, quand bien même le jeu aurait un public.

Et pour rappel, le Canada ne se résume pas à Ubisoft (qui est aussi à Montreuil ou Casablanca). C'est aussi Square Enix, EA, Klei, 2K, Bioware, Capcom, Frontier, Propaganda, Rockstar...

Dernière modification par Red (13-01-2016 17:17:03)

Hors ligne

#804 13-01-2016 17:40:59

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 932

Re : "Sexisme chez les geeks"

Mais je t'en prie.

Cependant la loi renseignement a été très critiquée (à juste titre selon moi) car justement elle introduisait des éléments potentiellement sujets à dérive car mal cadrés. Je conviens avec toi que l'enjeu est moindre pour le jeu video, mais comment puis-je te donner des exemples précis d'une loi qui n'est pas encore ratifiée?
D'ailleurs, puisque tu veux un exemple, la quadrature du net et les autres associations qui mettaient en garde contre la loi renseignement étaient taxés de paranoïaques wink

Et pour ma part je ne trouverai choquant que mes impôts servent à financer un french GTA (trop violent et sexiste, qui ne serait donc pourtant pas aidé).

Hors ligne

#805 13-01-2016 18:11:38

Sinek
Habitué
Inscription : 09-02-2012
Messages : 537

Re : "Sexisme chez les geeks"

stonga9 a écrit :

Je pose ça là :
http://pro.clubic.com/actualite-e-busin … video.html

Outre le fait que la frontière être un jeu sexiste et non sexiste va être parfois compliquée à définir, on peut s'émouvoir que le jeu video est mis à part des autres medias / formes d'art.
Pourquoi seulement les jeux video et pas les films, les séries, les livres ?

Tout ça me paraît relever du bon sens, ça met le sexisme (sur le plan légal) à un niveau similaire du racisme, de l'homophobie ou de l'antisémitisme. D'ailleurs j'imagine mal l'état financer un film antisémite ou un livre homophobe.

J'ai vu passer l'exemple d'un récent Assassin's Creed, mais ce jeu n'aurait aucun problème à être financé même avec cette législation. Ce qui était reproché à ce jeu, c'était de ne pas proposer de personnage féminin en multijoueur - et que la justification donnée par Ubi était complètement crétine, pour rester aimable. Le texte prévoit de cibler les (je cite) "représentations « dégradantes à l'encontre des femmes »." Jusqu'à preuve du contraire, l'absence de représentation, quoi que dommageable, n'est pas dégradante.

Pour être honnête, j'ai l'impression que les personnages type "DOA Xtreme Volleyball" se font de plus en plus rares (heureusement). Aujourd'hui, quand il y'a du débat autour du sexisme d'un jeu, c'est plus par manque de personnages féminins (Assassin's Creed) ou de scènes pouvant apparaître voyeuristes (Tomb Raider). La plupart des éditeurs réussissent à éviter les clichés - parfois en évitant les personnages féminins, tout court. Je suis pas sûr que Quiet dans le dernier MGS ne compte non plus, malgré l'explication digne de celle d'Ubisoft de Kojima sur la tenue qu'elle porte.

Mais on n'est jamais tout à fait à l'abri d'un jeu où tous les personnages féminins seraient soit des nymphomanes, soit des ex psychotiques, soit des femmes au foyer soumises. Grâce à cette loi, si un studio français se lance dans un tel projet, il devra se tourner vers d'autres contributeurs (ils peuvent se faire kickstarter, hein, je suis sûr que les soutiens à une telle idée ne manquent pas sur le net).

Et parlant de la beauté du net, Zoe Quinn (celle par laquelle le fabuleux Gamergate a commencé je rappelle) a écrit une petite note sur sa vie actuelle, c'est assez intéressant).

Hors ligne

#806 13-01-2016 19:38:31

stonga9
Habitué
Inscription : 16-01-2009
Messages : 932

Re : "Sexisme chez les geeks"

Le sexisme n'est pas illégal, le racisme est un délit. Ce n'est donc pas sur un même plan au niveau de la loi.
Un film homophobe ou antisémite serait interdit. Tout autre film peut prétendre aux aides du cnc.

Je ne défends pas tel ou tel jeu sexiste, mais je pense que contrairement à ce que tu penses un jeu comme MGSV serait considéré comme un jeu dégradant pour l'image de la femme (entendons nous bien, Quiet en treillis et le jeu aurait été meilleur, Kojima n'a pu éviter de faire sa grotesque gaminerie pour énerver les féministes qu'il déteste).

Il y a des gens qui pensent que Bayonetta est un jeu sexiste de par son accoutrement, d'autres pensent que c'est un jeu féministe.
Comme quoi décider que tel jeu est sexiste ou non est parfois purement subjectif, et ça me dérange qu'on puisse censurer (en sapant la compétitivité vs autres studios bénéficiant d'une aide financière) de manière subjective par on ne sait quel cercle sur des critères purement moraux.

Hors ligne

#807 13-01-2016 21:19:26

Sinek
Habitué
Inscription : 09-02-2012
Messages : 537

Re : "Sexisme chez les geeks"

Même si j'aime pas la tenue de Quiet, je pense pas qu'on puisse résumer MGSV à ça, contrairement à DOA qui illustre l'article de Clubic, qui est juste fait pour présenter des corps féminins comme des jambons sur un étalage. Honnêtement, je pense pas que ce genre de loi "réduise la liberté d'expression", parce que si tu commences à te demander si ton jeu sera ou ne sera pas qualifié comme sexiste, c'est qu'il y'a un souci quelque part. J'aimerais honnêtement connaître le nom d'une oeuvre d'art dont le sexisme soit une partie intégrante, et dont la suppression des éléments sexistes diminuerait la qualité.

Et le souci est peut-être, justement, le fait que le sexisme ne soit pas pénalement répréhensible.

Il y'a aussi des débats pour savoir que telle ou telle chose relève du racisme ou de l'antisémitisme (genre, le Toydarien dans Star Wars 1 ou Jar-Jar Binks, pour parler d'exemples "célèbres") ou non. C'était même le sujet d'un grand nombre des procès concernant JM Le Pen. Donc la subjectivité n'est pas réservée au sexisme.

Honnêtement, je vois pas le problème si les devs savent que, s'ils écrivent un jeu de gros machos, y'a moyen qu'ils soient pas financés. Histoire de les inciter à se demander si leur jeu aurait un souci s'il cessait, justement, d'être un jeu de gros machos.

Hors ligne

#808 26-01-2016 14:55:59

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 701
Site Web

Re : "Sexisme chez les geeks"

Lara Croft a occupé 20 ans de discussions sur les héroïnes de jeux vidéo. Pour diversifier un peu les échanges, le Guardian a proposé à trois conceptrices de jeux de choisir 30 «exemples intéressants et complexes, qui ont plus à offrir que leur plastique dans un bikini en armure ou leur stéréotypé "caractère de femme forte"». Au bout du compte, ça donne notamment : Midna dans Zelda, Wynne dans Dragon Age ou Amaterasu dans Okami. (Source: Liberation)

Hors ligne

#809 01-04-2016 08:43:42

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 836

Re : "Sexisme chez les geeks"

Le sexisme dans le milieu se porte toujours aussi bien, surtout lorsque les géants du secteurs donnent un satisfecit à une campagne de harcèlement misogyne.
http://www.thejimquisition.com/nintendo … e-culture/
http://gamasutra.com/blogs/BrandonSheff … U_game.php

Dernière modification par oyoyo (01-04-2016 10:23:21)

Hors ligne

#810 01-04-2016 12:51:23

Sinek
Habitué
Inscription : 09-02-2012
Messages : 537

Re : "Sexisme chez les geeks"

Je vais avoir assez peu de scrupules à chercher une version "PC" de Fire Emblem ou des prochains Pokemon.

Hors ligne

#811 04-04-2016 08:48:29

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 836

Re : "Sexisme chez les geeks"

Pour ceux qui préfèrent une source en français : http://www.gamekult.com/actu/nintendo-u … 61691.html

Hors ligne

#812 11-02-2019 00:04:29

Utopix
Habitué
Inscription : 06-01-2010
Messages : 283
Site Web

Re : "Sexisme chez les geeks"

Tiens c'est "rigolo" ça, à l'époque y avait des journalistes de Libé qui jouaient aux trolls sur les réseaux!...
La Ligue du LOL
Vous les connaissez, non?

Hors ligne

#813 11-02-2019 12:54:36

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 701
Site Web

Re : "Sexisme chez les geeks"

La réponse est dans la question.

Hors ligne

Pied de page des forums