Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 08-02-2020 15:16:51

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 252

Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Cette semaine, on s’intéresse à des histoires, et surtout à la façon dont le jeu vidéo peut les raconter et les faire vivre. On commence avec la conclusion tant attendue de Kentucky Route Zero avec son cinquième acte sorti il y a quelques jours. Le jeu qui a débuté en 2013 a réussi le tour de force d’ouvrir le potentiel narratif du jeu vidéo avec une utilisation plus poétique de l’interactivité. On continue avec Not for Broadcast, qui nous embarque dans une régie de télévision. Un jeu sur les conséquences à mi-chemin entre Papers Please et Monthy Python. Oui, c’est spécial. On enchaîne avec la petite perle Wide Ocean Big Jacket et sa virée en camping et en adolescence. On termine ce programme bien chargé avec deux visual novels très différentes : le bien calme Coffee Talk et le survolté 428 Shibuya Scramble.

Jérémie Kletzkine, dans sa chronique jeux de société, nous parle de Final Fantasy XIV Gold Saucer Cactpot Party.

https://next.liberation.fr/culture/2020 … et_1777625


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#2 09-02-2020 01:14:09

Albatar
Membre
Lieu : Toulouse
Inscription : 13-02-2012
Messages : 44

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Pour Patrick : Bartender VR Simulator.

Voilà.


================
Steam : jipax  //  PSN : AlbatarJP  //  BattleNet : Albatar#2398  //  Clash Royale : albatar  //  Insta : canard_jovial

Hors ligne

#3 09-02-2020 14:53:27

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

A l'heure où on parle des ravages du crunch dans les studios de développement, Albatar crée un jeu en moins de deux jours pour réaliser les fantasmes de Patrick. Pas raisonnable.
Il y a un petit quiproquo à un moment : à propos de Wide ocean big jacket, Marius pose la question « est-ce qu'il y a du gameplay » comme une blague et laisse entendre que la question du gameplay peut être écartée dans le cas des jeux narratifs ; Erwan et Camille répondent au premier degré, à raison il me semble.
Dans 80 days, chaque variable (temps, argent, matériel, information) est susceptible de jouer dans le choix de l'itinéraire, les choix produisent quelque chose en-dehors des choix d'embranchements eux-mêmes. Dans Edith Finch on est surpris par les interactions au moment où on les fait. Dans Analogue : a hate story on doit régulièrement montrer au jeu qu'on se repère dans le récit (compliqué et plein de noms coréens) avant de passer à la suite. Oxenfree c'est du jeu vidéo mais je ne comprends pas pourquoi. J'ai l'impression qu'on me jette des miettes, qu'on me fait interagir dans le vent. L'idée que les interactions insignifiantes produisent de l'engagement n'est pas évidente du tout, pour moi. Peut-être que ça va très bien à Kentucky Route Zero en raison de son ton particulier (je n'ai pas écouté cette partie de l'émission parce que KRZ m'intéresse) et à Wide ocean big jacket (j'ai pas été convaincu mais pkoi pas) ? à mon avis, dans Oxenfree, c'est de la coquetterie. Il me semble que ça doit être interrogé au cas par cas de toute façon ; je ne suis pas convaincu par la beauté intrinsèque de l'interaction insignifiante.
Et à l'inverse, dans le cas de Valhalla ou Butterfly soup, des visual novels, je suis parfaitement à l'aise avec l'idée de me lancer dans une session de lecture et de cliquage pendant une heure ou deux ; je ne sais pas si c'est du JV, je m'en fiche, je sais que c'est uniquement de la lecture et ça me va.
Je crois que vous n'en avez pas parlé dans SOJ mais il y a Heaven's vault qui a fait des trucs assez ébouriffants autour du récit à embranchements l'année dernière (du studio Inkle, cf. 80 days).
Sinon ça a l'air cool, Not for broadcast ; le terme FMV me laisse un peu froid, mais les Monty Pythons, ça, ça me parle.

Dernière modification par Manche_à_balai (09-02-2020 15:14:17)

Hors ligne

#4 09-02-2020 19:41:44

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 252

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Manche_à_balai a écrit :

Dans 80 days, chaque variable (temps, argent, matériel, information) est susceptible de jouer dans le choix de l'itinéraire, les choix produisent quelque chose en-dehors des choix d'embranchements eux-mêmes. Dans Edith Finch on est surpris par les interactions au moment où on les fait.

Damn ! J'oublie toujours trop vite 80 days, qui, c'est vrai, était passionnant en terme de construction narrative. Il faudrait que je m'y replonge...


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#5 10-02-2020 06:26:03

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 417
Site Web

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Sinon y'a aussi la pléiade sortie sur Kindle et Kobo.
Nan mais si vous aimez vous taper des pavés bien linéaires sur un écran, le choix est tout de suite très large.

Hors ligne

#6 10-02-2020 13:56:38

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Erwan a écrit :

Damn ! J'oublie toujours trop vite 80 days, qui, c'est vrai, était passionnant en terme de construction narrative. Il faudrait que je m'y replonge...

Normal que les auditeurs renvoient l'ascenseur à un moment : c'est dans SoJ que j'ai entendu parler de 80 days la première fois et c'est un de mes jeux préférés, je l'ai offert à des gens et tout (accessoirement RPS l'a mis dans sa liste de jeux de la décennie). 'Pour ça que j'ai été chagriné par votre façon de parler du récit à embranchements comme d'un vieux truc usé.
Heaven's vault réinvente la fiction interactive non plus comme récit à embranchements mais comme matière qui se déroule et se structure sous les pieds du joueur (voir l'intervention de Jon Ingold à la GDC). Heaven's vault : PC, PS4, sortie sur Switch dans le courant de l'année si ça vous intéresse.
Les récits qui envisagent les interactions comme instruments de mise en scène m'intéressent aussi, encore faut-il qu'elles aient quelque chose d'évocateur, de troublant, pas juste de mimétique, et c'est le cas trop peu souvent (Edith Finch oui, Oxenfree bof).

Dernière modification par Manche_à_balai (10-02-2020 14:12:07)

Hors ligne

#7 13-02-2020 20:40:28

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 134

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Moi, Kentucky Route Zéro (j'ai pas fini), comme ambiance, ça m'a évoqué Haruki Murakami, dans ce coté extrêmement terre à terre qui glisse imperceptiblement vers l'étrange et ça n'a l'air de surprendre personne. C'est ce décalage qui fait fait la poésie, je trouve.

Hors ligne

#8 24-02-2020 10:03:02

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Finalement, joué à Wide Ocean Big Jacket (paske bon, les bonnes critiques se sont accumulées depuis celle de SoJ et ça coûte pas cher, quoi). C'est cool ! C'est excessivement joli. C'est agréable, c'est rigolo, c'est juste assez long pour ce que c'est. Parce que c'est… pas grand-chose, quand même. C'est une petite curiosité, j'aime bien la façon de traiter les interactions, elles participent à l'humour et à l'esprit nonchalant du récit, elles sont surprenantes, un peu comme si Edith Finch avait décidé d'être léger, rigolo et fait à l'arrache. Interactions minimalistes mais pas insignifiantes, donc.
Mais vraiment, la plus grande réussite c'est le style visuel, économe et joli. La 3D est jolie, l'interface dessinée est jolie, c'est idéal. Si Cyberpunk et The last of us sortaient avec cette tronche-là, je les aimerais autant (ou aussi peu dans le cas de Cyberpunk, qui n'a strictement rien montré d'intéressant jusqu'ici à part un acteur hollywoodien à la retraite et un monde cyberpunk beauf).
Je cite de mémoire une punchline du Masque (et la plume) : il n'y a pas vraiment de raison d'y aller, mais une fois qu'on y est, il n'y a pas de quoi sortir de la salle non plus.

Hors ligne

#9 24-02-2020 15:40:26

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Manche_à_balai a écrit :

Je cite de mémoire une punchline du Masque (et la plume) : il n'y a pas vraiment de raison d'y aller, mais une fois qu'on y est, il n'y a pas de quoi sortir de la salle non plus.

J'aime bcp ta citation que je note de ce pas smile
Y'a un topic Silence, on finit son jeu mais malgré mes participations, et n'en déplaise à son auteur initial, je préfère et touve plus utile quand les avis sont regroupés dans le thread du podcast correspondant, comme tu l'as fait.

Hors ligne

#10 24-02-2020 18:59:45

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 25

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Merci, j'utiliserai sûrement l'autre sujet pour parler d'un jeu plus ancien ; là c'était à portée de main, ça m'a paru être le plus simple.
Ça va être difficile de retrouver la citation exacte, je ne me rappelle pas de quel film il était question... Par contre, maintenant que j'y pense, je suis à peu près sûr que c'est d'Eric Neuhoff, critique au Figaro. No offense !
Mise à jour : j'ai retrouvé du premier coup, je suis un nerd du Masque... émission du 26 juin 2016, sur Dans les forêts de Sibérie de Safy Nebbou : "Il n'y a aucune d'y aller mais si on y va 'y a aucune raison de partir." [réaction outrée et ravie de l'assistance]

Dernière modification par Manche_à_balai (24-02-2020 20:48:44)

Hors ligne

#11 24-02-2020 23:21:32

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 725
Site Web

Re : Silence on joue ! «Kentucky Route Zero», «Not for Broadcast», ...

Yes. Très juste critique sur ce film d'ailleurs qui fonctionne bien pour pas mal de pépite indés smile

Hors ligne

Pied de page des forums