Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#676 05-04-2020 06:19:10

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 433
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

Oui j'ai vu les demos de gameplay, mais j'ai pas de PC... et Stadia ca marche pas ici.

En ligne

#677 05-04-2020 21:03:16

CTJ
Membre
Inscription : 03-11-2019
Messages : 14

Re : Silence, on finit son jeu...

Sniper Elite 4 (ONE) - Sniper Elite + Objectifs secondaires

Au début ça m'a emballé et puis j'étais content que ça se termine en fait... Finalement au bout d'un moment on vide la zone et de fait on peut réaliser les objectifs tranquillement. Ca devient mécanique...

C'est quand même très bien fait (et sans doute plus intéressant avec une difficulté supérieure) mais j'aurai préféré voir un ranking en fin de niveau pour m'inciter à "mieux" jouer.

C'est dingue comme les mecs s'emmerdent à mettre des tonnes de contenu aussi ... J'ai fait tout le jeu avec les armes de base, jamais upgradées, j'ai lu aucunes des TRES nombreuses lettres ramassables, j'ai pas l'intention de relancer les missions pour leurs objectifs à la con qui s'ajoutent après et j'ai même zappé la grosse majorité des cinématiques smile

Ca ne me laissera pas un souvenir aussi marqué que le 2.

maxresdefault.jpg

Hors ligne

#678 16-04-2020 10:35:01

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 847

Re : Silence, on finit son jeu...

Terminé Deus Ex Mankind Divided.
Passion conduit d'aération.
J'ai passé un bon moment, l'ambiance est chouette, la mécanique fonctionne bien. Un scénario en revanche inachevé, quand je suis arrivé à la fin, je me suis dit "ah bon, ça s'arrête là-dessus" ?
J'ai beau avoir pris mon temps pour les quêtes annexes dans Prague, qui sont clairement les morceaux les plus intéressants, j'ai l'impression d'être passé à côté de passages importants, c'est un peu décevant. Et pas moyen de revenir en arrière, faudrait relancer une partie et j'ai la flemme.
Je passe à a Plague Tale Innocence.

Hors ligne

#679 20-04-2020 13:43:26

oyoyo
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 847

Re : Silence, on finit son jeu...

Fini a Plague Tale. Ca m'a pris trois bonnes soirées. J'ai vraiment aimé. Rien d'exceptionnel dans le gameplay, mais agréable à jouer. En revanche, une ambiance dingue. C'est beau, c'est prenant, la musique qui s'adapte à l'action génère une implication très forte, on est vraiment impliqué dans le jeu. C'est très dur et violent, j'avais l'impression d'être dans un spin off de Game of Thrones, le cul en moins, jusque dans les archétypes de certains personnages. L'histoire n'est pas incroyable mais se suit avec plaisir grâce à la maitrise artistique du jeu. Et sinon, effectivement, la gestion des rats est une belle prouesse technique.
Je recommande à tout adulte.
Et j'attaque Control

Hors ligne

#680 22-04-2020 16:54:25

RogerHanin
Habitué
Inscription : 15-04-2013
Messages : 232

Re : Silence, on finit son jeu...

J'ai fini Resident Evil 2 Remake
Je n'avais joué qu'à la démo de l'original et il me tardait d'y jouer dans de bonnes conditions sur PC. Quel jeu, quelle ambiance, quel équilibre délicat entre horreur, narration et action! Ce moteur de jeu est vraiment impeccable: il ne bronche pas, charge rapidement, délivre une ambiance bien immersive. Alors oui, j'attendais à un jeu un peu plus "urbain", on arpente finalement 3 rues qui se courrent après. Mais le jeu est étouffant, la gestion des ressources est une course effrénée dans un sentiment de manque, de survie... Et effectivement, si un 2e run avec l'autre personnage est très sympa à faire (BEAUCOUP plus court ce 2e run!), c'est étrange de refaire une partie des mêmes actions sans "croiser l'autre" plutôt qu'avoir un réel parcourt en parallèle. Bref si vous aimez ce genre d'univers, je vous le recommande chaudement (et cette version Remake en fait probablement le meilleur épisode de la série).

J'ai également fini Jedi Fallen Order qui est également très satisfaisant. Oh tout n'est pas parfait, mais nous avons là une dose raisonnable d'aventure et d'action dans un univers étendu bien chouette, avec des mystères, des prouesses, de l'épique, et un système pas vraiment novateur mais très équilibré, qui donne du plaisir. Le meilleur jeu Star Wars depuis peut-être Jedi Knight 2.

Hors ligne

#681 28-04-2020 19:23:13

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 142

Re : Silence, on finit son jeu...

J'ai fini FF7R, et je suis en manque. Je m'attendais pas, comme l'a dit Marius, a "plonger" dedans. Quelques jours après, j'y suis encore, à me demander si je relance un mode hard ou si je refais l'original sur Switch.
Ca reste un excellent jeu, qui se tient tout seul. La frustration de l'épisodique reste théorique, parce qu'après avoir le jeu, on a quand même un sentiment de complétude. La métaphore de la saison d'une série TV tient la route.
Après l'avoir fini, je suis resté un peu sur ma faim par rapport à l'inclusion des serpillères, qui ne se tient pas trop. Mais après y avoir réfléchi et lu quelques trucs, il s'agirait d'un truc complètement méta, qui, s'il laisse à mon sens les nouveaux joueurs sur le carreau, est un excellent exemple d'un jeu capable d'introspection et d'en partager les fruits avec le joueur. Grandiose.

Hors ligne

#682 30-04-2020 20:42:13

Manche_à_balai
Membre
Inscription : 03-02-2020
Messages : 44

Re : Silence, on finit son jeu...

Je continue d'explorer la série Resident Evil et j'ai fini RE7 il y a quelques jours. Je n'ai pas adoré mais il m'a aidé à comprendre ce que j'aimais exactement dans RE2, donc bon, sans rancune RE7.
RogerHanin parle de narration, action et horreur. Ce sont des choses que les deux jeux ont en commun, mais je trouve que RE7 est principalement un jeu d'horreur, et RE2 un jeu d'exploration. Le commissariat de Raccoon est de très loin l'endroit de JV que j'ai eu le plus de plaisir à explorer. RE2 et 7 ont des aspects communs : inventaire limité, rareté des ressources, relative faiblesse des armes de base, exiguïté des lieux,… Mais le fait qu'on soit amené à faire de nombreux aller-retours dans le RPD sans pouvoir le vider de ses indélicats occupants faute de munitions, avec en plus la menace de Mr X qui nous pousse à foncer tête baissée dans leurs bras, c'est vraiment ce qui distingue RE2. Corentin BG était furieux qu'il y ait du « backtracking » dans RE2, moi j'adore ça.
On n'est pas là pour se faire martyriser comme dans un survival horror, on n'est pas là non plus pour apprendre à dominer et détruire tout le monde comme dans un jeu d'action, on est là pour réussir à partager un lieu pendant plusieurs heures (avec les zombies). On ne fait pas qu'y passer comme dans RE7. Ça crée une tension que je n'ai pas retrouvée depuis, dans RE1 et RE7 (dans RE1 je ne me sens pas assez proche du personnage, dans RE7 les lieux sont trop étriqués et vides et la progression trop balisée). Même dans un endroit par lequel on est déjà passé, il y a toujours un occupant légitime des lieux, ou ce qu'il en reste une fois qu'il n'a plus de genoux, pour nous rappeler qu'on ne doit pas courir dans les couloirs, on ne se sent jamais chez soi. Mention spéciale au moment où on revient dans le commissariat (après le segment du parking) en se disant malgré tout que maintenant on est habitué, on sait comment ça marche, et qu'on trouve les couloirs peuplés de zombies frais venus en renforts (parmi lesquels les ignobles lickers).
Dans une année où j'ai joué à trop de mondes ouverts inconsistants (c'est mon refrain préféré...), c'est ça qui m'impressionne le plus dans RE2 : sa consistance, sa densité, le nombre de choix intéressants qu'on a à faire par mètre carré pour réussir à attraper les objets et munitions sans se faire attraper soi-même. À explorer en devant faire attention à tout, on développe un sens du lieu qui est quasi-inédit dans un JV. Il y a de ça aussi dans les Souls bien sûr, mais je n'ai jamais été tenté de refaire entièrement Bloodborne, mon préféré : trop grand, trop long, une partie me suffit amplement. RE2, je l'ai fini plusieurs fois de suite sans aucune lassitude.
Ce n'est pas le jeu le plus audacieux du monde, mais c'est certainement mon jeu préféré de l'année dernière. Et malgré son script très oubliable, j'y trouve une de mes punchlines préférées : « you overgrown son of a bitch », lance Leon, un peu secoué, à l'alligator géant qui vient de le pourchasser dans les égouts ; « espèce de salopard trop grand ».

Je serais curieux de savoir si cette idée de cohabiter avec ses ennemis vous fait penser à d'autres jeux. Pour moi c'est une sensation inédite.

Dernière modification par Manche_à_balai (30-04-2020 20:42:45)

Hors ligne

#683 11-05-2020 14:24:15

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 444
Site Web

Re : Silence, on finit son jeu...

J'ai fini Batman : the telltale series, parce que j'aime batman et telltale. Pas d'autre argument en sa faveur sauf la relation avec catwoman et l'angle de l'histoire oú Bruce Wayne se fait détruire, sur les plans personnel et public, mais la réhabilitation est cousue de fil blanc, des dialogues fades notamment dans les épisodes 4 et 5. Tout est baclé, c'est dommage, et le pire étant le polish inexistant. C'est de loin le jeu le plus buggé auquel j'ai joué depuis vingt ans!

Un jeu à éviter, dont le seul mérite est de pousser à rejouer aux batman de rocksteady.

Dernière modification par jenesuispasunrobot (11-05-2020 14:25:22)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

Pied de page des forums