Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#26 26-06-2020 17:33:26

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 914
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Juste un truc :  le fait que des infectés et des ennemis se mettent sur la tronche n'a rien d'une nouveauté. Ce genre de situation était régulier (et jouissant) dans le sous-estimé Days Gone.

"Cassandra elle a buté la moitié de la Grêce, c'est pas Seattle qui va me faire peur !" drop the mic big_smile

Hors ligne

#27 29-06-2020 11:21:46

MonsieurU
Habitué
Lieu : Paris
Inscription : 16-09-2011
Messages : 514
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Il n'y a que moi qui commence à vraiment être agacé par les murs invisibles et les portes qui se referment définitivement ? Outre ça, le truc qui m'agace prodigieusement, c'est le fait que je n'ai pas le choix de laisser Ellie devenir une tueuse psychopathe. Pas le choix, JAMAIS. Avec tout le temps et le moyens alloués à la conception du jeu, quelques embranchements, et donc des fins multiples auraient été appréciables. J'adore l'ambiance, la technique est ébouriffante (et fait souffler PS4 day one comme une vieille asthmatique), mais j'ai quasiment tout le temps l'impression d'avoir les développeurs qui me tiennent par la main.

J'y joue, je finirais ce jeu mais j'espère qu'avec la future génération de consoles on verra moins les coutures.


Twitter : _MonsieurU_
PSN : monsieur666
Steam : Monsieur U.
http://monsieuru.wordpress.com/

Hors ligne

#28 29-06-2020 12:55:01

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 160

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Nomisys a écrit :

J'ai beaucoup de mal avec l'argument "mais pourquoi ils ont investi autant pour faire tel ou tel élément du jeu, ils auraient du faire moins bien".
Comment pouvez-vous juger ce que doit contenir une oeuvre?

Pour moi c'est de la critique. Tant que c'est argumenté et que ça donne l'occasion de débattre avec des gens, ça ne me paraît pas scandaleux.
Ce n'est pas inédit de demander à un créatif de raboter ses ambitions pour que le travail de l'équipe qui l'aide à les réaliser se fasse dans de meilleures conditions. Au cinéma, je pense à un cas relativement récent et connu qui se rapproche de ce dont on parle : La vie d'Adèle de Kechiche a été critiqué après ses prix à Cannes pour des histoires de tournage très long et compliqué pour les techniciens et les actrices, et ce n'est pas un exemple isolé dans l'histoire du cinéma (Pialat, Hitchcock, Herzog, Clouzot, Lars von Trier,…).

Si je m'attaque aux graphismes des grosses productions comme TLOU2 et God of war, c'est parce que :
- c'est un des éléments qui demande beaucoup d'efforts dans des développements déjà très compliqués
- ça a peu d'importance dans mon expérience de jeu
- c'est moins lié à un projet artistique donné qu'à une exigence industrielle globale (et dans ce sens un AAA est à la fois œuvre et produit industriel)
- cette exigence industrielle favorise une homogénéité visuelle asservie au réalisme (= les AAA ressemble majoritairement à du cinéma avec des visages un peu bizarres)
C'est un point de vue, j'ai essayé de le défendre.


Palmer a écrit :

Bah y a pas beaucoup de AAA qui ont une histoire à raconter, encore moins qui le font bien, donc condamnez toute l'industrie ou profitez de ce jeu, sinon je comprends pas bien. Ce sont des jeux comme celui-là qui font grandir le secteur

Ce n'est pas parce qu'on condamne le jeu pour les conditions de travail qu'on refuse d'y jouer automatiquement. Ma logique, c'est pas de boycotter le jeu (pas sûr que ce soit constructif alors qu'on ne comprend encore pas bien la pratique du crunch dans l'industrie : à quel point c'est répandu, à quel point c'est justifié par une culture élitiste acceptée par les travailleurs eux-mêmes, comment y remédier,…). J'ai joué à RE2 et j'ai adoré malgré le crunch chez Capcom. Je joue en ce moment à Night in the woods malgré les histoires sordides qui entourent son développement. Pour TLOU2, je suis ouvert mais l'émission ne m'a pas donné envie (cinéma interactif, rythme artificiel, gameplay déjà vu,…) et les messages du forum non plus.

Hors ligne

#29 30-06-2020 09:44:03

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 324

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

MonsieurU a écrit :

Il n'y a que moi qui commence à vraiment être agacé par les murs invisibles et les portes qui se referment définitivement ?

C'est marrant, je me suis presque jamais heurté à un mur invisible dans le jeu, ça m'a beaucoup surpris d'ailleurs en jeu de toujours progresser de façon très naturelle.



MonsieurU a écrit :

Outre ça, le truc qui m'agace prodigieusement, c'est le fait que je n'ai pas le choix de laisser Ellie devenir une tueuse psychopathe. Pas le choix, JAMAIS. Avec tout le temps et le moyens alloués à la conception du jeu, quelques embranchements, et donc des fins multiples auraient été appréciables.

Le jeu a un discours, j'aurais trouvé ça hyper problématique s'il laissait le joueur choisir des choses comme ça, les auteurs n'y auraient plus de point de vue, le discours aurait été totalement dilué et inaudible. Par ailleurs tu as tout de même largement le choix dans les approches de gameplay entre une pratique pacifiste ou plus ou moins "psychopathe"...



Manche_à_balai a écrit :

Au cinéma, je pense à un cas relativement récent et connu qui se rapproche de ce dont on parle : La vie d'Adèle de Kechiche a été critiqué après ses prix à Cannes pour des histoires de tournage très long et compliqué pour les techniciens et les actrices, et ce n'est pas un exemple isolé dans l'histoire du cinéma (Pialat, Hitchcock, Herzog, Clouzot, Lars von Trier,…).

Je suis assez d'accord, d'une part on peut tout à fait être critique vis-à-vis de n'importe quel aspect d'une oeuvre (et l'auteur n'a pas automatiquement raison uniquement parce qu'il est auteur, heureusement), d'autre part à partir du moment où des gens, des travailleurs, ont soufferts physiquement, psychologiquement, pour bâtir un de ces aspects, on est aussi en droit de le mettre en question. Sinon, si nous joueurs on est pas capables de dire "on préfère que tel truc soit moins abouti plutôt que voir vos devs en burn out", ça changera jamais...



Manche_à_balai a écrit :

Pour TLOU2, je suis ouvert mais l'émission ne m'a pas donné envie (cinéma interactif, rythme artificiel, gameplay déjà vu,…) et les messages du forum non plus.

Essentiellement issus de la mauvaise foi d'Erwan qui est passé à côté d'un jeu qui n'est pas du genre qu'il apprécie, c'est dommage :-/

Dernière modification par Palmer (30-06-2020 09:44:31)

Hors ligne

#30 30-06-2020 13:20:01

MonsieurU
Habitué
Lieu : Paris
Inscription : 16-09-2011
Messages : 514
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Rhalala je passe mon temps à voir les limites du terrain, les portes que l'on ne peut pas ouvrir parce qu'il y a un carton devant et les grilles qui retombent ou que le personnage bloque "au cas où", ce qui de fait interdit de revenir en arrière.

J'en suis à la moitié (?) et je commence à comprendre le propos. Mais franchement je n'ai pas aimé ce que le jeu m'a forcé à faire parfois.


Twitter : _MonsieurU_
PSN : monsieur666
Steam : Monsieur U.
http://monsieuru.wordpress.com/

Hors ligne

#31 02-07-2020 13:56:25

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 171

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Pas eu envie de jouer à ce LoU 2. D'une part, je partage un peu l'opinion de Marius: le premier épisode était bien, bien écrit, mais vraiment lourdingue coté gameplay. je venais de sortir de Uncharted 4, et l'impression de jouer au même jeu en 1000 fois plus lourd n'a pas joué en faveur de the LoU. Et les thèmes abordés, même si c'était fait correctement, étaient épuisés jusqu'à la moelle. Le fit que je n'ai joué qu'au remaster a pu joué dans le manque de fraicheur que j'ai ressenti, mais je l'ai vraiment pris comme un blockbuster qui n'apportait absolument rien au genre.

J'ai vu un trailer du 2. Sa violence m'a révulsé. Je n'ai pas de problème avec la violence dans les JV tant qu'il y a une mise à distance. là il ne semble pas y en avoir, et ça semble être le propos du jeu. C'est tout à l'honneur de Naughty Dog d'en faire un sujet et pas simplement un outil, mais ce n'est vraiment pas ce à quoi j'ai envie de jouer.

Hors ligne

#32 03-07-2020 23:21:09

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 520
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

On dit pas LoU 2, on dit TLOU2

Hors ligne

#33 04-07-2020 08:29:43

Palmer
Habitué
Inscription : 17-01-2010
Messages : 324

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

TLoU:P2 cependant.

Hors ligne

#34 04-07-2020 20:51:02

Kirby
Habitué
Inscription : 11-06-2009
Messages : 171

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Tloup2 donc?

Hors ligne

#35 05-07-2020 04:28:48

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 520
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Le juge Google a parlé, et il m'a donné raison:

LoU 2 - 1,130,000 results
TLOU2 - 3,550,000 results
TLoU:P2 - 20,500 results
Tloup2 - 54,700 results

Hors ligne

#36 05-07-2020 15:47:56

MonsieurU
Habitué
Lieu : Paris
Inscription : 16-09-2011
Messages : 514
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Je viens de terminer le jeu. Je suis encore sous le "choc", certains moments sont dégueu, et les motivations d'Ellie m'échappent toujours autant. Je n'ai pas vraiment aimé ce que le jeu m'a fait faire pendant un bon bout de temps. A méditer.


Twitter : _MonsieurU_
PSN : monsieur666
Steam : Monsieur U.
http://monsieuru.wordpress.com/

Hors ligne

#37 07-07-2020 16:41:05

shanghaimax
Habitué
Inscription : 03-12-2009
Messages : 418

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Je viens de finir le jeu. Mise a part Marius avec lequel je suis en accord sur tout, j’hallucine sur votre angle de critique. Crunch, jeu video, jeu d action au secours!!!
Je suis épuisé, dégoûté, mais c ‘est un très grand jeu.
J ai ressenti une envie de ne pas l aimer en vous ecoutant.

Hors ligne

#38 08-07-2020 08:20:39

MrKaplan
Nouveau membre
Inscription : 07-07-2020
Messages : 1

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Bonjour,
je suis nouveau sur ce forum et j'avoue que je suis sidéré par l'analyse hyper réductrice d'Erwan Cariot. Venant d’un soi-disant passionné de longue date, ce n’est clairement pas sérieux. Voir dans TLOU2 un simple jeu de loot/infiltration et oser ainsi le comparer à Assassin's creed, franchement… Désolé, mais ça va trop loin.
J'admets qu'il emprunte des mécaniques de gameplay identiques, mais ça s'arrête là. Car en termes de narration, on ne joue vraiment pas dans la même cour ! Attendre de Naughty dog que les règles du jeu vidéo soient totalement réinventées, c'est peut-être un peu trop leur demander, non ? Ne peut-on simplement pas leur reconnaître qu'ils ont réussi à pousser le curseur au max en termes de narration, d'immersion et de réalisme (malheureusement au prix de certaines conditions de travail douteuses, il est vrai) ? Les frontières entre le jeu et le film n'ont jamais été aussi minces. A tel point qu'on a vraiment l'impression d'un objet hybride cette fois-ci (impression renforcée par la fluidité et le naturel de l'ensemble).
Le jeu est trop long ? Alors que dire d'Assassin's creed ! Personnellement, je trouve les jeux bac-à-sable d'une longueur et d'un ennui prodigieux... Ok, on est libre, mais on passe son temps à tourner en rond dans l'espoir de trouver quelque chose à faire, alors merci la liberté ! TLOU compense la taille de ses maps par le rythme et la beauté de sa narration (et la puissance de ses claques émotionnelles). Ce qu'aucun Assassin's creed n’a véritablement réussi à faire jusqu'à présent il me semble. Les scénarios de cette licence poussiéreuse sont d'une telle platitude et redondance ! Et question émotion, il n'y a pas de quoi fouetter un chat non plus…
Avec TLOU, on est dans le tourment, le viscéral, le questionnement perpétuel. Bref, on est bousculé merde ! On sort de sa zone de confort et on s'aventure dans la sensation forte, la vraie !
Ce jeu ne peut faire l'objet d'aucune comparaison. Il est unique en son genre. Soit, il emprunte les codes habituels du jeu vidéo sur la forme, mais de quelle manière ! Ici, la fin justifie les moyens et réciproquement. Il faut saluer (et respecter) l’immense travail qui a été accompli par cette équipe de génie pendant sept longues années et arrêter de faire des comparaisons à l’emporte-pièce, M. Cariot, s’il-vous-plaît. A moins qu’il s’agisse de décourager les joueurs de découvrir ce chef d’œuvre vidéoludique ? Dans ce cas, vous êtes sur la bonne voie. Ce type d'analyse réductrice ne donne pas plus envie d'écouter vos rubriques, même si vous avez le mérite de proposer des débats intéressants. Et pourtant j'adore votre émission (que je suivais avec assiduité jadis sur la regrettée chaîne Nolife)...


No guts, no glory.

Hors ligne

#39 27-07-2020 14:01:39

Jelucan
Nouveau membre
Inscription : 27-07-2020
Messages : 5

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

D'accord avec MrKaplan.

Erwan ne peut pas faire une critique du jeu avec 10 heures au compteur !! pas possible !!  Et dire qu'on tue des gens comme AC ? c'est une blague de mauvais goût ? As tu remarqué le silence qu'il y a eu pendant le podcast ? J'ai eu mal pour toi. Pour moi AC, c'est un parc d’attraction ! on tue des playmobils mais pas des gens et en plus les décors sont cartons plâtre. Mon fils de 16 ans, je laisse jouer à AC mais jamais je ne laisserai jouer à TLOU !

Quand je joue TLOU, j'y laisse mes tripes, je prends sur moi car les jeux d'horreurs c'est pas mon truc mais l'expérience est tellement incroyable et surtout inoubliable que le jeu en vaut la chandelle. Je l'ai fini il y 5 jours et je n’arrête pas d'y penser.

Pour moi Naughty Dog a fait quelque chose de nouveau mais pour celà il faut compléter l'aventure pour comprendre.

Maintenant, c'est dure de passer sur un autre jeu, heureusement Ghost of Tsushima devrait faire le taf.

Hors ligne

#40 02-08-2020 13:30:11

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 160

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

[qq spoilers très légers] Bon, j'ai fini par acheter le jeu. La critique très divisée (du côté de ceux que je lis et écoute, c'est quasiment 50/50), les avis passionnés des amateurs du jeu et un gros bon d'achat chez Micromania ont fini par me faire changer d'avis. Le fait d'avoir participé à la discussion ici a peut-être joué aussi. Je ne dois plus être très loin de la fin et je réserve mon avis en attendant, mais quelques remarques quand même :
Excellent character design ! les personnages sont vraiment intéressants à regarder, Naughty Dog est complètement sorti de cette tendance de l'industrie à ne donner les rôles principaux qu'à des top models un peu lisses.
Quelques moments où la narration environnementale est un peu suivie (je pense notamment à un moment où on lit plusieurs fois des choses sur un groupe de 4 dissidents planqués qq part et à un moment on tombe sur une porte fermée, rien que de très normal dans Tlou2, mais 20s plus tard on se fait attaquer au moment où on s'arrête à un atelier pour modifier ses armes ; plutôt cool ! malheureusement c'est la seule fois que les messages sont utilisés de manière à ce que tu te sentes concerné...)
Parfois, on doit chercher le code d'un coffre non pas au hasard en espérant tomber sur la bonne lettre mais en regardant des éléments de décor (code wifi écrit sur le mur d'un hôtel, calendrier, panneau d'affichage,...) ; ça fait partie des rares moments où j'ai vraiment cherché qqch dans le décor plutôt que de balayer la pièce en cliquant quand une icône de ressource apparaît.
Et donc ça, tout le système de collecte et d'artisanat, c'est pas mal raté... Je résume un propos tenu dans un Inklecast (éphémère podcast des développeurs d'Inkle) sur le crafting : "c'est un sentiment agréable de trouver la ressource dont tu as besoin et c'est cohérent dans cet univers post-apo, mais est-ce que la collecte de ressources t'encourage à aller volontairement dans tel endroit pour y trouver la ressource dont tu as besoin parce que c'est cohérent d'espérer la trouver là ?" Dans mon cas, non. Dans mon cas, la collecte de ressources, ça consiste à faire exécuter à Ellie une danse un peu bizarre à travers les niveaux en la faisant se frotter à tous les meubles. ça ne donne pas lieu à des choix de ma part et à cette tension risque/récompense qui est très prégnante dans le remake de RE2. C'est ce qui fait rester le joueur dans les niveaux, c'est tout ; ça remplace les énigmes avec des caisses à roulettes chères à Frantz Durupt.
Petit regret sur les rencontres avec des ennemis : on m'avertit toujours que j'entre dans une sorte d'arène invisible où il va y avoir des ennemis ; j'aurais aimé pouvoir me faire surprendre pendant l'exploration des niveaux.

Hors ligne

#41 05-08-2020 16:29:48

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 914
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

Le film est correct mais je défie quiconque d'aller voir Light of My Life sans penser à The Last of Us...

Hors ligne

#42 05-08-2020 22:28:55

Manche_à_balai
Habitué
Inscription : 03-02-2020
Messages : 160

Re : Silence on joue ! Spécial «The Last of Us : part II»

J'ai eu Sacré Graal et Austin Powers en tête pendant toute ma partie.

Hors ligne

Pied de page des forums