Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#1 08-12-2009 16:36:46

Ecrans.fr
Administrateur
Inscription : 25-06-2007
Messages : 1 000

Et la série télé fut

Et la série télé fut

Vulgariser l'histoire des séries télé américaines, anglaises et françaises, c'est le pari de Marjolaine Boutet dans son ouvrage « Les séries télé pour les nuls ».

Lire l'article

Hors ligne

#2 08-12-2009 19:39:22

henn
Habitué
Inscription : 13-12-2007
Messages : 66

Re : Et la série télé fut

Et Buffy ?

Hors ligne

#3 08-12-2009 20:02:41

Torga
Nouveau membre
Inscription : 08-12-2009
Messages : 1

Re : Et la série télé fut

Et oui, forcément, Ecrans oublie volontairement de parler de  Buffy.

Cela confine à l'acharnement, de reléguer ce chef d'oeuvre au second plan de manière systématique et de sous estimer sans relâche l'un des plus talentueux scénariste / producteur / metteur en scène de séries télé en la personne de Joss Whedon.

Je cite un de vos articles qui m'a fait littéralement bondir.

Ecrans a écrit :

Whedon est en effet l’homme derrière des séries comme Buffy (et son spin-off Angel) et le western-space opera Firefly. C’est à cette dernière série, inconnue du grand public, que Joss Whedon doit paradoxalement le plus sa petite célébrité

Mais de qui se moque t'on !!

Dernière modification par Torga (08-12-2009 20:06:58)

Hors ligne

#4 09-12-2009 08:23:28

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : Et la série télé fut

Mais de qui se moque t'on !!

En même temps c'est assez vrai dans les milieu geek... Buffy c'est une série moyenne (au sens du même niveau que la majeur partie de la production américaine), là ou Firefly est devenue une série culte.
Par compte coté grand public c'est évidemment faux vu que la plus part ne connaissent même pas Firefly (par contre Serenity, ils connaissent)

Dernière modification par Egmorn (09-12-2009 08:40:18)

Hors ligne

#5 09-12-2009 09:36:00

henn
Habitué
Inscription : 13-12-2007
Messages : 66

Re : Et la série télé fut

Egmorn a écrit :

En même temps c'est assez vrai dans les milieu geek... Buffy c'est une série moyenne (au sens du même niveau que la majeur partie de la production américaine), là ou Firefly est devenue une série culte.

A mon avis, c'est plutôt le contraire. Buffy est une série ultra-réputée dans le milieu des connaisseurs de série et Firefly a profité de la reconnaissance de Whedon comme c'est le cas pour Dollhouse aujourd'hui. En ce qui me concerne, les gens qui ont vu Firefly autour de moi, l'ont vu à cause de Buffy...

Hors ligne

#6 09-12-2009 10:45:05

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : Et la série télé fut

A mon avis, c'est plutôt le contraire. Buffy est une série ultra-réputée dans le milieu des connaisseurs de série et Firefly a profité de la reconnaissance de Whedon comme c'est le cas pour Dollhouse aujourd'hui. En ce qui me concerne, les gens qui ont vu Firefly autour de moi, l'ont vu à cause de Buffy...

J'ai dit dans le milieu geek. Dans la culture geek, c'est plutot Firefly culte et Buffy tout le monde l'a vu mais personne n'en feras les louange. Mais les geek sont une minorité.
Effectivement pour le grand public c'est l'inverse (Firefly et Dollhouse étant d'ailleur relativement peu connu).

Mais dans le milieu geek, ou le fantastique et l'horreur sont des thèmes récurrent, Buffy c'est un peu comme Twilight, un truc lisse à la mode et populaire, mais rien de bien intéressant ou spectaculaire comparé à ce qui a été fait (contrairement à Firefly qui posait les prémice d'un space opéra extrèmement intéressant avant de se faire couper les ailes).

Je ne remet pas en cause les qualités de Buffy (enfin si un peu quand même). C'est une très bonne série américaine pour adolescent et grand public. Mais pour amateur du genre, ça manque sérieusement d'intéret (si ce n'est pour voir de jolie fille en mini jupe donner des high kick (Une marque de fabrique de Whedon d'ailleurs)).
En tout cas Buffy est bien loin d'une vrai série culte comme X-Files (les première saisons uniquement) qui elle est historique, car c'est la première à avoir vraiment lancé le modèle des série grand public moderne.

Dernière modification par Egmorn (09-12-2009 10:48:28)

Hors ligne

#7 09-12-2009 13:26:58

henn
Habitué
Inscription : 13-12-2007
Messages : 66

Re : Et la série télé fut

Egmorn a écrit :

Je ne remet pas en cause les qualités de Buffy (enfin si un peu quand même). C'est une très bonne série américaine pour adolescent et grand public. Mais pour amateur du genre, ça manque sérieusement d'intéret (si ce n'est pour voir de jolie fille en mini jupe donner des high kick (Une marque de fabrique de Whedon d'ailleurs)).

Ce que je ne comprends pas trop c'est l'expression "amateur du genre"...

De quel genre on parle là ? Des séries télés en général ?

De ce point de vue là, Buffy est une série fondamentale : c'est la première a avoir su faire évoluer ses personnages durant sept saisons autour d'une idée centrale, le passage à l'age adulte. C'est déjà une série feuilleton actuelle avec une grosse aventure par saison et c'est encore une série classique où chaque épisode a sa personnalité. Le meilleur des deux mondes.

Du genre fantastique?

Pendant vingt ans les fans de films d'horreur se sont avalés du Wes Craven et du John Carpenter à haute dose, des films comme Nightmare on Elm Street, Halloween, Christine, Scream, Carrie de DePalma, pour ne citer que les plus célèbres, ou des jolies ados se font poursuivre par des gros monstres. Buffy reprend exactement ce type d'histoires mais avec des personnages plus développés du fait de la longueur. La série a même repris Ray Stella le chef-op de Carpenter!

C'est quoi le problème ? Les "amateurs du genre" sont trop cons pour comprendre une histoire qui dépasse les 90 minutes réglementaires ? Ou est-ce que les mecs "amateurs du genre", n'aiment pas se dire que pour une fois c'est la fille qui vient à bout des monstres (et par extension des mecs) ?

Quant à X-Files, c'est une très belle série, antérieure à Buffy, mais elle n'a pas su faire évoluer ses personnages sur la longueur, elle n'a jamais eu des season finale ultra-spectaculaires, blindés d'effets spéciaux, dignes d'un long-métrage hollywoodien comme Buffy, et elle est quand même franchement répétitive...

Je suis d'accord pour dire qu'elle a "lancé le modèle des séries grand public modernes", mais Buffy lui a donné sa vraie forme narrative aboutie et a prouvé qu'une série pouvait être construite dans son ensemble comme une narration complète et cohérente, pas juste comme un assemblage d'épisodes différents reliés par une vague trame feuilletonesque molle du genou (le "complot" d'X-Files qui ne finit jamais)...

Dernière modification par henn (09-12-2009 13:34:42)

Hors ligne

#8 09-12-2009 14:32:58

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : Et la série télé fut

Ce que je ne comprends pas trop c'est l'expression "amateur du genre".

Fantastique/horreur (le genre vampire quoi)

De ce point de vue là, Buffy est une série fondamentale : c'est la première a avoir su faire évoluer ses personnages durant sept saisons autour d'une idée centrale, le passage à l'age adulte

Le prince de Bel Air?

Pour le reste je n'en dit pas plus. Les goûts et les couleurs ne se discute pas.
Le seul point que je voudrais corriger c'est le début de l'argumentaire:

Pendant vingt ans les fans de films d'horreur se sont avalés du Wes Craven et du John Carpenter à haute dose, des films comme Nightmare on Elm Street, Halloween, Christine, Scream, Carrie de DePalma, pour ne citer que les plus célèbres, ou des jolies ados se font poursuivre par des gros monstres.

Ou est-ce que les mecs "amateurs du genre", n'aiment pas se dire que pour une fois c'est la fille qui vient à bout des monstres (et par extension des mecs) ?

Toi tu ne connais pas le genrre fantastique ou le genre horreur suffisament. Pas besoin de gros monstre ou de jolie fille.
Alors oui y'a eu la période sexploitation. Puis la période slasher ou le "tueur en série/monstre" s'attaquais beaucoup aux faibles femmes.
Mais tu notera que le survivant à la fin est bien plus souvent une femme qu'un homme. En effet pour montrer la cruauté, la dangerosité et l'horreur du monstre/tueur. Celui-ci doit tuer les plus forts. Ceux qui peuvent protéger afin justement de plonger la victime (et le spectateur) dans le désespoire.
Buffy reprend exactement ce type d'histoires mais avec des personnages plus développés du fait de la longueur. La série a même repris Ray Stella le chef-op de Carpenter!

C'est quoi le problème ? Les "amateurs du genre" sont trop cons pour comprendre une histoire qui dépasse les 90 minutes réglementaires ?

Le problème des adorateurs du genre?
C'est simplement que la partie fantastique/horreur c'est du revue. Voir du simplifié au possible avec du manichéisme à tout va. Les méchant sont cliché, les rebondissement font parfois penser à du Marvel (v'la que je meurs mais en fait non... Et pouf la retcon).
Le seul vrai apport de Buffy c'est de rajouter des problème d'adolescent par dessus la couche habituel.
Mais tu vois, c'est là le problème. Y'a pas grand chose de plus pathétique que des problème d'adolescent. Un mal être ou l'on se plein de sa condition pourtant heureuse parcequ'on arrive pas à trouver sa place entre enfance et vie adulte.

Alors oui c'est dynamique, ça se regarde bien. Mais Buffy c'est la junk food du mythe des vampire (Enfin y'a pire, y'a Twilight... Et encore, y'a quelques bonnes idées dans Twilight, très vite gacher par la guimauve).
Tu veux voire du vampire bourrin et des filles qui les explosent à coup de fusil à pompe? va voir le vampire de Carpenter. Au moins il est intéressant (même si c'est loin d'être un des meilleur film du genre).

C'est quoi le problème ? Les "amateurs du genre" sont trop cons pour comprendre une histoire qui dépasse les 90 minutes réglementaires ?

Non, c'est juste que le développement du personnage est inintéressant par rapport à l'univers. Si je veux voir une série d'amourette entre adolescent je regarde Beverly Hills.
Buffy contrairement à X-files à su faire évoluer leurs personnage. Par contre c'est l'univers et l'histoire qui s'enfonce. entre twist à répétition, à la limite du retcon et méchant de plus en plus méchant. L'univers perds en cohérence et en réalisme (réalisme non pas au sens ressemble à la réalité mais au sens "Je peut me l'imaginer comme existant").

Des séries du genre fantastique/horreur/science fiction avec développement des personnage il y'en a de très bonne (surtout dans le domaine de la science fiction).
Battlestar par exemple pour la science fiction.
Heroes a fait du bien meilleur travail que Buffy sur le domaine aussi.


A coté de cela Buffy a de très bon coté. C'est un excellent divertissement avec des rebondissement et dont le suspens tient bien en halène. Mais c'est loin d'être la meilleur des histoire de vampire. Ou même la meilleur des série.

Mais tu as raison sur un point. Buffy fait partie des précurseur. Et les défaut de Buffy peuvent aussi être imputer à cette évolution des séries encore en cours à l'époque qui ont fait que la série n'avais pas les années d'expériences qu'ont les auteurs du genre.

PS. Bon c'est mon dernier poste sur le sujet Buffy ici. Les gouts et les couleurs ne se discute pas. Tu aime Buffy pas moi, on peut en discuter des heures et ce n'est pas le sujet ici. A la limite le sujet serais de savoir si Buffy est une série majeur dans l'histoire des séries. Et ce point, je suis prêt à l'admettre car c'est probablement la première série de la nouvelle vague à avoir eu une tel audience.

Dernière modification par Egmorn (09-12-2009 14:46:36)

Hors ligne

#9 09-12-2009 15:18:18

Jukurpa
Habitué
Inscription : 13-11-2008
Messages : 1 136
Site Web

Re : Et la série télé fut

Egmorn a écrit :

A la limite le sujet serais de savoir si Buffy est une série majeur dans l'histoire des séries. Et ce point, je suis prêt à l'admettre car c'est probablement la première série de la nouvelle vague à avoir eu une tel audience.

C'est plutôt dans ce contexte qu'il faut la replacer, à l'époque où c'est sorti, c'était une bouffé de fraicheur dans l'univers des séries (et il y  en avait bien moins qu'aujourd'hui), c'est sur qu'avec le recul et les redif, ça sent un peu le cheap kitch aujourd'hui mais à l'époque, ça décoiffait. Faut voir que par rapport aux autres séries parlant d'ados (Beverly Hill pas exemple), Buffy était la première où tu pouvais t'identifier à certains personnages de part leur imperfections et hésitations.


Ton OS est open source, ton esprit par contre...

Hors ligne

#10 09-12-2009 15:22:07

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : Et la série télé fut

C'est plutôt dans ce contexte qu'il faut la replacer, à l'époque où c'est sorti, c'était une bouffé de fraicheur dans l'univers des séries (et il y  en avait bien moins qu'aujourd'hui), c'est sur qu'avec le recul et les redif, ça sent un peu le cheap kitch aujourd'hui mais à l'époque, ça décoiffait. Faut voir que par rapport aux autres séries parlant d'ados (Beverly Hill pas exemple), Buffy était la première où tu pouvais t'identifier à certains personnages de part leur imperfections et hésitations.

Je me rappelle plus du nom mais y'avais avant Buffy une très bonne série Australienne sur les déboires adolescent (Hartley ou les coeurs sont a vif). C'étais des adolescent normaux (pas des rupins de Beverly Hills).

Non en terme naratif, je ne trouve pas que Buffy ai vraiment inventé ou innover quoi que ce soit.

C'est plutot le fait que dans le style des série actuelles (grosse machine hollywoodienne) elle fait partie des première avec une grosse audience et un gros budget. C'est probablement même la deuxième historiquement après X-files (En France en tout cas).
Mais X-files est une exception car elle a commencé petit puis été rattrapé par son succès. Buffy est donc une des toutes première à avoir été vraiment conçu depuis le début comme cela.

Dernière modification par Egmorn (09-12-2009 15:33:33)

Hors ligne

#11 09-12-2009 15:26:53

Manuuu
Habitué
Inscription : 03-07-2007
Messages : 256
Site Web

Re : Et la série télé fut

Et en 1994 My So-Called Life : http://fr.wikipedia.org/wiki/Angela,_15_ans
Sans compter, dans le genre, Veronica Mars. Bref, le teen show n'est pas l'unique genre des séries et n'est pas non plus prépondérant par rapport aux autres.

Dernière modification par Manuuu (09-12-2009 15:28:02)


spin-off.fr - *blablabla* des séries tv

Hors ligne

#12 10-12-2009 11:53:13

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 327

Re : Et la série télé fut

Rhoooo, j'ai failli passer à côté de ce Whedon-fight. Ca fait toujours plaisir ! Je suis juste un peu déçu par l'absence de Vnz et de Jean-No sur ce coup ! smile


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#13 10-12-2009 14:08:50

zeka
Nouveau membre
Inscription : 25-02-2008
Messages : 4

Re : Et la série télé fut

Dans le match Buffy / X-files, je dirais...

Mais vous faites quoi de Twin Peaks ? A mon avis LA série fondatrice, qui a inspiré toute la vague de bonnes séries cablées américaines d'aujourd'hui...

Il y a une évolution des personnages, l'enchevêtrement des intrigues, les ambiances différentes soulignées par la musique (avec l'impression de zapper d'un documentaire animalier lorsque Cooper observe la nature, une sitcom un peu bébéte avec la standardiste, "les feux de l'amour" à l'hôtel, ou un polar un sombre ...)

Non ?

Hors ligne

#14 10-12-2009 14:43:12

Manuuu
Habitué
Inscription : 03-07-2007
Messages : 256
Site Web

Re : Et la série télé fut

Twin Peaks, c'est avril 90 (autrement dit, y a 40 ans de séries avant celle-ci), et elle était diffusée sur ABC, soit la chaîne de Lost, Grey's Anatomy, Desperate Housewives... Et pas du tout une chaîne du câble. Ceci dit, c'est un ovni et je vois très peu de séries qui s'en rapprochent.


spin-off.fr - *blablabla* des séries tv

Hors ligne

#15 10-12-2009 14:54:53

Egmorn
Habitué
Inscription : 04-07-2007
Messages : 2 946

Re : Et la série télé fut

C'est clair que Twin Peaks est une série fondatrice. Mais c'est pas drole d'en discuter. Sur celle là y'a pas de débat. Comme dit Manuuu c'est un ovni avec 40 ans d'avance...

Hors ligne

#16 10-12-2009 15:16:22

A_
Habitué
Inscription : 03-07-2007
Messages : 2 081

Re : Et la série télé fut

oh je suis pas sur, on faisait des séries chiantes en France bien avant : l'île aux trente cercueils, Belphégor et quelques autres. Il y avait déjà l'ambiance fantastico-platonique s'éternisant pour pas grand chose.

Dernière modification par A_ (10-12-2009 15:36:34)

Hors ligne

#17 10-12-2009 18:20:26

Manuuu
Habitué
Inscription : 03-07-2007
Messages : 256
Site Web

Re : Et la série télé fut

Pour rappel, La Quatrième Dimension, ça date de 59. J'ai revu certains épisodes de la saison 1 récemment et certaines histoires n'ont pas pris une ride. Quant à Twin Peaks, si la saison 1 est maîtrisée, on ne peut pas vraiment dire que sa suite soit aussi chiadée.


spin-off.fr - *blablabla* des séries tv

Hors ligne

#18 13-12-2009 10:38:00

Mijan
Nouveau membre
Inscription : 13-12-2009
Messages : 7

Re : Et la série télé fut

Je plussoie Manuuu, si on veut chercher une série télé fondatrice, "La 4e Dimension" remporte la palme (même si certains épisodes ont quand même pris quelques rides).


Sélection de jeux gratuits

Hors ligne

Pied de page des forums