Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#26 23-12-2020 17:27:34

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 900
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

jenesuispasunrobot a écrit :

La meilleure plateforme pour ce jeu semble être Stadia, qui ne communique pas assez sur ce succès technique.

J'avais lu qu'elle était très correcte, mais il me semble que Marius ne partage pas cet avis dans la dernière émission.
Ça montre surtout qu'avec le XCloud et le PSNow, ils avaient des solutions sous la main...

Hors ligne

#27 23-12-2020 23:48:36

ecranboby
Nouveau membre
Inscription : 19-09-2016
Messages : 2

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Erwan devrait un peu lacher prise.
Son combat contre le sexisme vire à l'obsession, et j'ai l'impression qu'il ne peut plus jouer sans chercher un biais sexiste, un affront au lgbtqia+, une apologie du male gaze  etc. D'ailleurs "joue-t-il" vraiment ? Peut-il taquiner le pad sans se questionner sur  la libido ou le niveau de testostérone des developpeurs ?Peut-il encore s'amuser si le jeu ne présente pas une societe où on est tous égaux et tolérants ? Est-il condamné à refaire en boucle "a normal lost phone", Tetris Effect (pas de sexe là-dedans) ou assassin's creed odissey ( les hommes et les femmes y portent des jupes alors ca va)?
bien sûr  j'exagere, mais j'avoue que son ton péremptoire  sur le sexisme insupportable du jeu m'a agacé, surtout quand il énonce avec condescendance " si tu ne le vois pas, c'est normal , tu es un mâle et le jeu est fait pour les mâles/ moutons/ teubés comme toi." Apres ce genre d'affirmation, c'est imparable : vous émettez des reserves et  vous etes donc soit un ado en pleine crise hormonale, soit un bas du front qui n'a pas la culture/ l'intellect adequat, soit un sexiste. Dur de repondre du coup...

Le cyberpunk c'est une vision exacerbée des travers de notre societe actuelle. C'est lune vision du monde d'aujourd'hui en pire, en chromé et en sale. Comment peut-on esprerer y trouver une quelconque equité de traitement du genre ? Ce n'est même pas le propos d'ailleurs, vu que l'individu n'y est rien qu'une ressource exploitable par les mega corpos.

Bref, jouez, immergez vous dans cet univers injuste (où ,oui Erwan, la Femme est souvent hyper sexualisée), violent, cruel et chromé. Laissez vous porter par l'histoire et le contexte, oubliez un temps les grandes causes de l'Humanité irl.
Bref, have fun, JOUEZ  !

Hors ligne

#28 24-12-2020 03:55:42

jenesuispasunrobot
Habitué
Lieu : BCN
Inscription : 23-04-2013
Messages : 2 622
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Je n'ai pas joué au jeu. Mais Erwan, Marius ou ExServ - dont la critique transpirait ds ce podcast sans y être cité - ne sont pas les seuls à regretter ce défaut.

https://www.kotaku.com.au/2020/12/cyber … ng-sexism/

https://www.ft.com/content/a9e5e7ae-ed2 … e8c2abffa2

En proposant ces images de sexe et de femmes sexy, en plus sans contrepoids dans l'écriture, CP2077 manque l'opportunité de faire évoluer le genre cyberpunk et d'être un chef d'oeuvre, juste un bon jeu, et rate cette ambition que l'on avait pour CDProject, après tant d'années à bosser dessus.

Et pour parler de biais de confirmation, cette critique n'est en effet pas du tout soulignée dans plusieurs autres analyses, dont celle de Julie:
https://www.numerama.com/pop-culture/67 … quees.html

Vivement 2077 pour une version corrigée du jeu!

Dernière modification par jenesuispasunrobot (24-12-2020 04:35:26)


#psn : avatar2_0
#clash royale : robot

Hors ligne

#29 24-12-2020 12:55:00

Tatou
Nouveau membre
Inscription : 22-12-2020
Messages : 4

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

jenesuispasunrobot a écrit :

Je n'ai pas joué au jeu. Mais Erwan, Marius ou ExServ - dont la critique transpirait ds ce podcast sans y être cité - ne sont pas les seuls à regretter ce défaut.

https://www.kotaku.com.au/2020/12/cyber … ng-sexism/

https://www.ft.com/content/a9e5e7ae-ed2 … e8c2abffa2

En proposant ces images de sexe et de femmes sexy, en plus sans contrepoids dans l'écriture, CP2077 manque l'opportunité de faire évoluer le genre cyberpunk et d'être un chef d'oeuvre, juste un bon jeu, et rate cette ambition que l'on avait pour CDProject, après tant d'années à bosser dessus.

Et pour parler de biais de confirmation, cette critique n'est en effet pas du tout soulignée dans plusieurs autres analyses, dont celle de Julie:
https://www.numerama.com/pop-culture/67 … quees.html

Vivement 2077 pour une version corrigée du jeu!

Je pense que personne ne peut nier qu'il y a un côté sexiste et hyper sexualisé.

Mais ça revient à se plaindre d'un jeu de zombies dans lequel on décapite des morts-vivants sans respect pour le corps humain... Ca fait partie intégrante de l'univers, et c'est surtout 1 vision du futur bien morose. L'hyper sexualisation des femmes n'a pas attendu CD PROJECT RED et son CP2077 pour exister. C'est actuellement le cas, partout sur internet, tout le temps. Avec l'hyper connexion de cet univers, il ne faut pas s'en étonner.

De plus comme l'a très bien souligné blastm, ce n'est pas dirigé contre les femmes, mais également contre les hommes et leurs complexes.

Bon après vu les conditions de tests je peux comprendre qu'ils aient rushé et n'aient eu aucun recul, mais là le ton péremptoire et grave était vraiment gênant.

Hors ligne

#30 24-12-2020 13:32:08

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 900
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Je ne crois pas que les critiques à ce sujet se portent sur le fait de montrer l'hypersexualisation, souvent inhérente, il est vrai, au genre du cyberpunk.
Ce qui est reproché, c'est le parti pris des créateurs de n'offrir au jeu aucune réflexion ou contre-point sur ce sujet, alors que tout le permettait (personnages, design environnemental, production, contexte actuel, cible, etc...).

En gros, le jeu est beaucoup plus bas du front qu'il n'en a l'air et manque en ce sens, de satisfaire une partie de ses joueurs matures, fans de cyberpunk et qui n'ont plus 13 ans.
C'est un choix qu'on peut tout autant remarquer, apprécier ou surtout, me concernant, regretter.

Voici des propos de la directrice artistique Kasia Redesiuk qui illustrent bien, selon moi, ce vide et l'écart entre le design et la compréhension qu'on en a au final :

"Cyberpunk 2077 est un futur dystopique où les mégacorporations imposent ce qu'elles souhaitent. Elles essayent, et parviennent, à influencer la vie des gens. Elles les gavent de produits. Elles créent également ces publicités très agressives qui usent, et abusent, des instincts et besoins de nombreuses personnes. L'hyper-sexualisation est visible absolument partout, et dans nos publicités, il y a plusieurs exemples de femmes, d'hommes, et de personnes entre les deux, hyper-sexualisés. Toutes ses affiches sont là pour montrer que, aussi bien dans notre monde moderne, l'hyper-sexualisation dans la publicité est une chose terrible. C'était un choix consciencieux de notre part, visant à dénoncer ce problème au monde - un monde dans lequel vous êtes un cyberpunk, une personne qui se bat contre ces entreprises. Cette publicité est ce que contre quoi vous vous battez."

Si les intentions semblent louables, je pense qu'on peut légitimement mettre en doute la réception du message.

Hors ligne

#31 24-12-2020 14:17:14

Tatou
Nouveau membre
Inscription : 22-12-2020
Messages : 4

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Red a écrit :

Je ne crois pas que les critiques à ce sujet se portent sur le fait de montrer l'hypersexualisation, souvent inhérente, il est vrai, au genre du cyberpunk.
Ce qui est reproché, c'est le parti pris des créateurs de n'offrir au jeu aucune réflexion ou contre-point sur ce sujet, alors que tout le permettait (personnages, design environnemental, production, contexte actuel, cible, etc...).

En gros, le jeu est beaucoup plus bas du front qu'il n'en a l'air et manque en ce sens, de satisfaire une partie de ses joueurs matures, fans de cyberpunk et qui n'ont plus 13 ans.
C'est un choix qu'on peut tout autant remarquer, apprécier ou surtout, me concernant, regretter.

Voici des propos de la directrice artistique Kasia Redesiuk qui illustrent bien, selon moi, ce vide et l'écart entre le design et la compréhension qu'on en a au final :

"Cyberpunk 2077 est un futur dystopique où les mégacorporations imposent ce qu'elles souhaitent. Elles essayent, et parviennent, à influencer la vie des gens. Elles les gavent de produits. Elles créent également ces publicités très agressives qui usent, et abusent, des instincts et besoins de nombreuses personnes. L'hyper-sexualisation est visible absolument partout, et dans nos publicités, il y a plusieurs exemples de femmes, d'hommes, et de personnes entre les deux, hyper-sexualisés. Toutes ses affiches sont là pour montrer que, aussi bien dans notre monde moderne, l'hyper-sexualisation dans la publicité est une chose terrible. C'était un choix consciencieux de notre part, visant à dénoncer ce problème au monde - un monde dans lequel vous êtes un cyberpunk, une personne qui se bat contre ces entreprises. Cette publicité est ce que contre quoi vous vous battez."

Si les intentions semblent louables, je pense qu'on peut légitimement mettre en doute la réception du message.


C'est une réflexion légitime mais je pense réellement qu'on en demande trop à un "simple" RPG CyberPunk.

Il y a un message de fond, on peut l'accepter, ou non, mais on suit les aventures d'un mercenaire et de sa biochip, le contexte est donc loin d'être idéal. C'est comme un GTA qui est un jeu de gangster au 1er abord mais qui peut être vue comme une satire et une critique du rêve américain. Le message sous-jacent est présent mais sa réception est loin d'être effective pour son public.

Mais encore, les jeux-vidéo qui présentent un "vrai" message se comptent sur les doigts d'une main, et il y en a encore moins sur les jeux AAA, où on se contente justement de faire du tout public acceptable par tous. Les quelques AAA qui essaient des choses ont justement ce souci ce présentation brute de l'univers sans rien pour contre-balancer.

Après je ne sais pas si tu y as joué, ce que je te conseille de faire, car autant j'ai detesté The WItcher 3 et son gameplay lourd et à la ramasse, autant je m'éclate sur CP2077.

Bref je comprends qu'on fasse la remarque, mais je trouve justement que le jeu est beaucoup moins "bas du front" (pour reprendre ton expression) que les chroniqueurs veulent bien nous faire croire.

Hors ligne

#32 24-12-2020 15:16:01

Erwan
Administrateur
Inscription : 11-04-2007
Messages : 1 299

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

ecranboby a écrit :

Erwan devrait un peu lâcher prise.

Merci de t'inquiéter pour mon plaisir de jeu, mais il est toujours bel et bien là, aucun souci là-dessus. S'amuser n'empêche pas de se poser des questions.

C'est un sujet que je considère effectivement comme très important et j'y fait particulièrement attention. Je conçois que ce ne soit pas le cas pour tout le monde, et je ne pense pas que mon avis sur la question gâche l'expérience de jeu de quiconque.

Désolé quand même pour la condescendance, c'est sans doute un peu vrai, et pas très malin... J'essaierai de faire attention.

Erwan.


Twitter : @erwancario / @ecrans - Gamertag Xbox Live/PSN : Nawre

Hors ligne

#33 24-12-2020 16:43:09

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 900
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Tatou a écrit :

C'est comme un GTA qui est un jeu de gangster au 1er abord mais qui peut être vue comme une satire et une critique du rêve américain. Le message sous-jacent est présent mais sa réception est loin d'être effective pour son public.

Mais encore, les jeux vidéo qui présentent un "vrai" message se comptent sur les doigts d'une main, et il y en a encore moins sur les jeux AAA, où on se contente justement de faire du tout public acceptable par tous. Les quelques AAA qui essaient des choses ont justement ce souci ce présentation brute de l'univers sans rien pour contre-balancer.

Bref je comprends qu'on fasse la remarque, mais je trouve justement que le jeu est beaucoup moins "bas du front" (pour reprendre ton expression) que les chroniqueurs veulent bien nous faire croire.

On peut effectivement jouer à un jeu en passant complètement à côté de ce qu'il inscrit ou tente de raconter, l'exemple de GTA V est très bon et c'est un jeu que j'apprecie énormément. Mais, qu'on le remarque ou non, qu'on aille lire la mention en bas de la Statue de la Liberté ou qu'on préfère réaliser des crashs en moto les plus jolis, au moins c'est clair et c'est dans le jeu. Je n'attendais par exemple pas de The Red Strings Club ou de Cloudpunk ou de la même chose que Cyberpunk. Enfin, comme cela a déjà été dit, ce n'est pas seulement 2 chroniqueurs qui font part de leur problème mais tout une partie de la profession et des joueurs. Si tu appris quelconque élément intelligent sur le sujet de l'hypersexualisation qui justifierait que tu ne trouves pas le jeu "bas du front", n'hésites pas à le partager.

Hors ligne

#34 24-12-2020 17:58:00

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Vous connaissez une oeuvre qui propose du female gaze? Ca n'existe pas puisque ca n'est pas défini dans notre imaginaire collectif!
Dans le cas de Cyberpunk, je pense qu'il y a une tentative d'hypersexualisation des femmes ET des hommes.
Tant que c'est équilibré, ca ne me dérange pas - Au contraire, je rêve d'un retour aux libertés que s'accordait Metal Hurlant, puisqu'on les citait récemment sur ce forum.

Le vrai probleme n'est pas Cyberpunk, c'est que les fantasmes féminins n'ont jamais été cristallisés dans notre culture, et que seuls les fantasmes masculins sont clairement codifiés et reconnus.
Peu ont su percer ce tabou du plaisir des femmes, la société doit commencer par dédramatiser et reconnaitre ce même droit aux femmes qu'aux hommes de fantasmer.. la sexualité des hommes ne doit pas rester être le seul outil pour filtrer et juger, sinon on va continuer dans ce cycle infernal a niveler l'égalité par le bas.

En ligne

#35 24-12-2020 18:11:50

Burning_joystick
Membre
Inscription : 07-05-2020
Messages : 18

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Très bon épisode, j'aime bien ces éditions spéciale Silence on joue. J'avais bien aimé celui sur Red Dead.
Avec tout ce qui a été dit ça me conforte surtout dans une chose, ce jeu va se bonifier avec le temps et il faudra attendre 2 à 3 ans pour y jouer.
En fait je ne comprends toujours pas l'intérêt de jouer day one à un jeu  à part le plaisir de voyager dans le train de la hype et pouvoir débattre sur le jeu en même temps que tout le monde.
Je comprend les gens qui le font parce que c'est leur métier (journaliste JV / dev qui regarde l'actualité de l'industrie).
Si tu joues à un jeu 3 ans après sa sortie tu le payes max 15/20€ avec tout les DLC si il y en a eu, le jeu a été complètement debuggué.
Par exemple cette année j'ai fait the witcher 3 GOTYE, AC Unity et AC Syndicate où je n'ai eu aucun bug qui sont venu entacher mon expérience et au niveau performances c'était top ( je joues sur une Ps4 pro d'occase et pas un PC aux amphet ' )

Dernière modification par Burning_joystick (24-12-2020 18:19:31)


PSN : Leo4490

Hors ligne

#36 27-12-2020 13:23:23

Jeremisrael
Modérateur
Lieu : Tel-Aviv
Inscription : 12-01-2010
Messages : 2 517
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Bon bah, après 110 heures de jeu, je pense que j'ai bien fait le tour - Je n'ai plus de missions a faire, ni de taches ouvertes sur la carte, et j'ai complété toutes les fins.
J'ai pu déclencher 2-3 histoires courtes cachées sympa par hasard en continuant a me balader dans les secteurs que je n'avais visité que brièvement... donc je me ferais encore quelques sessions, mais j'attends les DLCs avec impatience!!!
Quel jeu!!!!

En ligne

#37 31-12-2020 14:55:40

RogerHanin
Habitué
Inscription : 15-04-2013
Messages : 248

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

J'ai pensé à vos discussions autour de Cyberpunk en tombant sur ce strip d'Olivier Texier.
A une époque je faisais des critiques ciné, je voyais 10 films par mois et je livrais des papiers. J'ai arrêté parce que ça biaisait complètement mon visionnage, je ne prenais plus de plaisir à voir les films, ou rarement, parce que j'essayais de tout mettre en perspective et de trouver des clefs.
Ca m'a pris presque un an pour purger ce biais et juste "prendre mon pied", m'immerger, toucher à la sensation pure. Ce qui ne m'empêche pas pour autant, aujourd'hui, d'analyser a posteriori, de revoir d'un autre œil...

Je suis content de lire de la part d'Erwan qu'il arrive avant tout à prendre son pied en jouant, mais en vous écoutant parler de Cyberpunk, VS le retour de certains comme Jérémie, ou même le papier de Julie, si c'est pas un peu se gâcher votre plaisir que de chercher la petite bête - au moins si près dans le temps par rapport à votre expérience. Je me demande si vous ne devriez pas attendre quelques temps pour certains jeux avant d'en parler. Ou alors le faire en 2 parties: une à chaud, et une nouvelle rubrique (QUOI UNE NOUVELLE RUBRIQUE??) "retour sur…" où vous évaluez à froid votre expérience et ce qu'il en reste pour quelques jeux qui le méritent (ce que fais Patrick TRES régulièrement).

C'était une bien belle émission par ailleurs. Des bisous, et que du bonheur pour cette belle année à venir! (si, si!)

z3EZWcf.png

Dernière modification par RogerHanin (31-12-2020 14:58:08)

Hors ligne

#38 04-01-2021 23:26:52

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 900
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Red a écrit :

Pour en revenir au sujet sur la créativité du mois dernier, le plus triste dans tout ça est que, si ils s'étaient contentés de faire une sorte de Witcher IV cyberpunk à la 3ème personne avec une ablette qui vole, ils auraient probablement été encensés...

Dire qu'il suffisait de le demander aux modders. smile

Hors ligne

#39 08-01-2021 00:00:10

tutti_tweetee
Membre
Inscription : 13-05-2020
Messages : 22

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Je n’ai pas joué au jeu mais j'aime bien le concept d'émission spéciale de SoJ. J'ai réécouté celle de RDR2 juste après avoir commencé le jeux (il y a peu) et c'est vraiment bien. Je la réécouterai sans doute dans 2 ans quand j’y jouerai. Même si celle-ci, manque un peu de contradiction et de débat ce qui est plus intéressant qu'un discours unanime.

Bref je voulais donner mon avis sur l'hyper sexualisation et le sexisme, je pense que le sujet ne se pose pas que pour cyberpunk, ni que dans les jeux vidéo. Mais pour moi ces 2 sujets sont bien différents :
- le sexisme n'est pas acceptable, et il est indispensable de dénoncer et de punir toute sorte de discrimination. Les enquêtes sont là pour ça et encore merci.
- L'hyper sexualisation, je la considère comme l'hyper violence. Et les 2 "thèmes" sont de plus en plus présents dans notre société et particulièrement dans les médias. C'est un choix d'expression, que l'on aime ou pas. Perso je n’aime ni les jeux d'héroïque fantasy où les guerriers sont en armure et les guerrières en mini-short, ni les films d'horreur gores où toutes les 2 min un personnage se fait découper en gros plan avec des gerbes de sang et d'organes .... Mais je respecte ceux qui aime ça.

L’hyper violence et l’hyper sexualisation doivent être réservés à un public "adulte". Il faut être suffisamment mûr (et c'est pas forcément une question d’âge) pour comprendre que ce n'est pas réel et surtout qu'il ne faut pas que cela le devienne.

Etant père d'un fils de 12 ans, je me trouve confronter aux problèmes d'hyper violence et d'hyper sexualisation. Et donc j'essaye de lui expliquer pourquoi certains jeux, certains films, certaines BD, certains mangas ne sont pas pour lui. Difficile pour moi de savoir quoi interdire et quoi autoriser, car il faut forcement que je me fasse mon avis avant. Ce n’est pas évident de lui faire comprendre quand d'autres parents laissent leurs gamin(e)s de 10 ans jouer à GTA5, RDR2 ou Assassin Creed... je n’ose même pas imaginer ceux qui joue à ce Cyberpunk.

Bref, l'hyper violence et l'hyper sexualisation ne sont pas le problème, c'est leur libre accès à des personnes non préparées à cela qui pose un problème.

Pour conclure sur Cyberpunk c'est PEGI18. C'est plutôt normal d'y retrouver immoralité, violence, sexe, injures, etc. !!! Si on n'en veut pas, on peut rester sur BOTW c'est PEGI12 smile

Hors ligne

#40 08-01-2021 01:24:17

Red
Modérateur
Lieu : Paris
Inscription : 21-03-2008
Messages : 5 900
Site Web

Re : Silence on joue ! Spécial «Cyberpunk 2077»

Il me semble que même quand on y est préparé ou qu'on a plus de 18 ans, l'hyper-sexualisation sexiste ou le sexisme hyper-sexualisé d'une prod si importante reste totalement discutable, surtout lorsqu'elle n'est pas abordée dans le jeu (ce qu'on lui reproche le plus en fait) smile

Hors ligne

Pied de page des forums