Les forums d'Ecrans

Annonce

Pour participer aux forums d'Ecrans.fr, il faut d'abord s'inscrire. Pour vous inscrire, cliquez ici.
Si vous possédez déjà un compte, cliquez ici.

#51 07-05-2009 15:54:03

Gurvan
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 5

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Je vais me faire l'avocat du diable : TF1 n'est pas qu'une chaine de télévision, c'est aussi un des principaux éditeurs de DVD en France (via TF1 Vidéo), et donc, c'est un "client" d'Hadopi.
En ce sens, le fait qu'un employé critique une loi qu'en tant qu'"ayant-droit" ils appellent de leurs vœux constitue une faute professionnelle grave qui justifie un licenciement. Et puis, TF1 est une entreprise privée, pas un service public.
Pour ceux d'entre vous qui travaillent dans le privé, imaginez la réaction de votre patron s'il vient à ses oreilles que vous avez écrit à votre député pour critiquer la politique de sa boite !

Hors ligne

#52 07-05-2009 16:04:12

Caspeer
Membre
Inscription : 27-02-2009
Messages : 31

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Si tout cela est authentique, qui peut encore croire que cette loi est faite dans le soucis de l'intérêt général.... ?
Mais j'imagine qu'on va nous sortir la fameuse excuse du "collaborateur zélé" :

- l'assistant parlementaire zélé de Françoise de Panafieu : qui transmet le mail au cabinet soit disant pour trouver un argumentaire. Comme si un député avait besoin de contacter le ministère pour ça (Copé leur a envoyé des argumentaires prêts à être recrachés). Et comme si même un super mail de ce genre obtenait des réponses argumentées et personnalisées.

- le conseiller du cabinet Albanel zélé : qui au lieu de renvoyer un argumentaire, fait suivre le courrier à TF1. Là j'ai beau trouvé une excuse en bois, je vois pas..

- la direction "zélée" de TF1 : qui en ouvrant le grand livre des "motifs de renvois bidons" a trouvé le n°45 : "divergence d'opinion sur la stratégie du groupe exprimée en tant que salarié de celui-ci"
Hadopi pierre angulaire de la stratégie de TF1 ? ^^

Bref, gerbant tout ça, à faire circuler... encore et encore... jusqu'à ce que tout ce beau monde s'explique...

Hors ligne

#53 07-05-2009 16:10:58

Il Palazzo-sama
Habitué
Lieu : Strasbourg
Inscription : 16-02-2009
Messages : 414
Site Web

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

richy a écrit :

"la députée UMP de Paris Françoise de Panafieu  : c’est auprès d’elle que Jérôme Bourreau s’est ouvert de ses critiques envers Hadopi. "   il est tout a fait normal que cette députée reexpédie les idées de ces électeurs, surtout celles ci sont pertinentes, elle a parfaitement fait son boulot!!

À stricto sensu, oui. Bravo sur ce point d’ailleurs, ça nous change des godillots dont les attachés parlementaires renvoient des copier-collers du texte de Jean-François Copé.

À stricto sensu toujours, elle a cependant fait preuve d’une grave légèreté en transmettant à un tiers une correspondance privée non-anonymisée. C’est un manquement fondamental à ce qu’on appelle couramment la nétiquette et ça démontre effectivement, s’il en était besoin, que les plus de 30 ont fondamentalement besoin de pédagogie pour remise à niveau sur ce sujet, qui ne peut être appréhendé selon les schémas anciens de diffusion de l’information.



Pour le plaisir (pavé, par contre), sujet connexe à la nétiquette et à la régulation d’internet :

« Déclaration d’indépendance du Cyberespace », John P. Barlow, février 1996 (morceaux choisis) :


Gouvernements du monde industriel, vous géants fatigués de chair et d’acier, je viens du Cyberespace, le nouveau domicile de l’esprit. Au nom du futur, je vous demande à vous du passé de nous laisser tranquilles. Vous n’êtes pas les bienvenus parmi nous. Vous n’avez pas de souveraineté où nous nous rassemblons.

Nous n’avons pas de gouvernement élu, et il est improbable que nous en ayons un jour, aussi je ne m’adresse à vous avec aucune autre autorité que celle avec laquelle la liberté s’exprime. Je déclare l’espace social global que nous construisons naturellement indépendant des tyrannies que vous cherchez à nous imposer. Vous n’avez aucun droit moral de dicter chez nous votre loi et vous ne possédez aucun moyen de nous contraindre que nous ayons à redouter.

Les gouvernements tiennent leur juste pouvoir du consentement de ceux qu’ils gouvernent. Vous n’avez ni sollicité ni reçu le nôtre. Nous ne vous avons pas invités. Vous ne nous connaissez pas, et vous ne connaissez pas notre monde. Le Cyberespace ne se situe pas dans vos frontières. […]

Vous n’avez pas participé à notre grande conversation, vous n’avez pas non plus créé la richesse de notre marché. Vous ne connaissez pas notre culture, notre éthique, ni les règles tacites qui suscitent plus d’ordre que ce qui pourrait être obtenu par aucune de vos ingérences.

Vous prétendez qu’il y a chez nous des problèmes que vous devez résoudre. Vous utilisez ce prétexte pour envahir notre enceinte. Beaucoup de ces problèmes n’existent pas. Où il y a des conflits réels, où des dommages sont injustement causés, nous les identifierons et les traiterons avec nos propres moyens. Nous sommes en train de former notre propre Contrat Social. Cette manière de gouverner émergera selon les conditions de notre monde, pas du vôtre. Notre monde est différent.

[…]

Vos concepts légaux de propriété, d’expression, d’identité, de mouvement, de contexte, ne s’appliquent pas à nous. Ils sont basés sur la matière, et il n’y a pas ici de matière.

[…] Nous croyons que c’est de l’éthique, de la défense éclairée de l’intérêt propre et de l’intérêt commun, que notre ordre émergera. Nos identités peuvent être distribuées à travers beaucoup de vos juridictions. La seule loi que toute nos cultures constituantes pourraient reconnaître généralement est la règle d’or [« Ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent »]. Nous espérons pouvoir bâtir nos solutions particulières sur cette base. Mais nous ne pouvons pas accepter les solutions que vous tentez de nous imposer.

Aux États-Unis, vous avez aujourd’hui créé une loi […] qui répudie votre propre Constitution et insulte les rêves de Jefferson, Washington, Mill, Madison, Tocqueville et Brandeis. Ces rêves doivent maintenant renaître en nous.

Vous êtes terrifiés par vos propres enfants, parce qu’ils sont natifs dans un monde où vous serez toujours des immigrants. Parce que vous les craignez, vous confiez à vos bureaucraties les responsabilités de parents auxquelles vous êtes trop lâches pour faire face. Dans notre monde, tous les sentiments et expressions d’humanité, dégradants ou angéliques, font partie d’un monde unique, sans discontinuité, d’une conversation globale de bits. Nous ne pouvons pas séparer l’air qui étouffe de l’air où battent les ailes.

En Chine, en Allemagne, en France, à Singapour, en Italie et aux États-Unis, vous essayez de confiner le virus de la liberté en érigeant des postes de garde aux frontières du Cyberespace. Il se peut que ceux-ci contiennent la contagion quelque temps, mais ils ne fonctionneront pas dans un monde qui sera bientôt couvert de médias numériques.

Vos industries de plus en plus obsolètes se perpétueraient en proposant des lois, en Amérique et ailleurs, qui prétendent décider de la parole elle-même dans le monde entier… Ces lois déclareraient que les idées sont un produit industriel comme un autre, pas plus noble que de la fonte brute… Dans notre monde, quoi que l’esprit humain crée peut être reproduit et distribué à l’infini pour un coût nul. L’acheminement global de la pensée n’a plus besoin de vos usines.

Ces mesures de plus en plus hostiles et coloniales nous placent dans la même situation que ces amoureux de la liberté et de l’autodétermination qui durent rejeter les autorités de pouvoirs éloignés et mal informés. Nous devons déclarer nos personnalités virtuelles exemptes de votre souveraineté, même lorsque nous continuons à accepter votre loi pour ce qui est de notre corps. Nous nous répandrons à travers la planète de façon à ce que personne puisse stopper nos pensées.

Nous créerons une civilisation de l’esprit dans le Cyberespace. Puisse-t-elle être plus humaine et plus juste que le monde issu de vos gouvernements.

Davos, Suisse
8 février 1996

Dernière modification par Il Palazzo-sama (07-05-2009 16:16:38)

Hors ligne

#54 07-05-2009 16:30:07

niczar
Habitué
Inscription : 04-10-2007
Messages : 68

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

D'Artagnan a écrit :

1. Je ne suis pas sûr que Martin Bouygues soit le meilleur ami de Nicolas Sarkozy.

AH AH AH AH AH

Ouais, ils sont pas potes, M.B. a juste été témoin d'un des mariages de Sarko Ie, et parrain d'un de ses gosses ...

http://www.journaldunet.com/economie/di … zy/1.shtml

La bonne blague.

Hors ligne

#55 07-05-2009 16:33:26

niczar
Habitué
Inscription : 04-10-2007
Messages : 68

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

D'Artagnan a écrit :

Droit de réponse : la citation de Jospin (de 2007) était là juste pour souligner et illustrer l'amalgame que fait l'article entre le licenciement abusif et le rôle insinué de NS. Ce genre d'amalgames (me) fatiguent !

Critiquer la collusion entre le pouvoir et un média dominant, c'est faire une comparaison avec le fascisme? Vous délirez.

Même point Godwin qu'Albanul. Pitoyable.

Hors ligne

#56 07-05-2009 16:57:39

antoine-lucie
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 2

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

lorsque une chaîne de télévision a cet façon de licencier comme bon lui semble,
faîtes comme moi sappez celle-çi qui n'apporte rien à la culture française et les personnes qui la regardent,je me dit prauvre France,que le fric le fric et encore plus d'audimat,alors tf1 cela confirme ma confiction ne pas la regarder et je dort très sans elle.

Hors ligne

#57 07-05-2009 18:28:47

richy
Nouveau membre
Inscription : 10-12-2007
Messages : 9

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

"les liaisons dangereuses entre le ministère de la Culture de Nicolas Sarkozy et la chaîne privée détenue par son meilleur ami Martin Bouygues, ça fait désordre."    si nous étions en république , la ministre aurait déja donné sa demisssion!      cherchez l'erreur!

Hors ligne

#58 07-05-2009 18:50:18

blandine93
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 1

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

je pense que le monsieur a fait une erreur en déclinant sa profession actuelle et en la mentionnant dans son mail.
Il aurait du s'identifier comme simple citoyen; cela n'empêche en rien qu'il y a eu délation, d'un service public à une entreprise privée, et j'espère que les tribunaux sauront faire la part des choses.
c'est grave, très grave, on entre dans une société très écoeurante depuis 2ans, c'est affreux.

Hors ligne

#59 07-05-2009 18:55:40

sy!
Habitué
Lieu : Besançon
Inscription : 09-10-2007
Messages : 236
Site Web

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

blandine93 a écrit :

je pense que le monsieur a fait une erreur en déclinant sa profession actuelle et en la mentionnant dans son mail.

Le probleme c'est cette nouvelle mode de savoir "d'où on parle". Mais si on peut plus dire son nom, ni sa profession...
le pire c'est que ceux qui ralent contre l'anonymat donnent envie de le prendre...

Hors ligne

#60 07-05-2009 18:57:35

richy
Nouveau membre
Inscription : 10-12-2007
Messages : 9

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

allez encore un effort fais toi plus stupide que tu ne l'est :
« “ Je n'ai jamais demandé, à personne, la tête de qui que ce soit. C'est pas quelque chose que je ferais, jamais, c'est vraiment pas dans mes habitudes, c'est pas dans ma nature. ” bien sur tu n'as rien demandé ! ! ! !
HEUREUSEMENT IL NE MANQUERAIS PLUS QUE CA ! ! ! !
mais c'est bien ton ministére qui a envoyé la copie d'un mail privé a un employeur, donc ou tu es une personne responsable et tu démissionne ou ALORS tous tes beaus discourts ne sont que des merdes de chien ! il s'agit maintenant de prendre tes responsabilités, si au ministére ce genre de chose arrive , c'est que c'est la CHIENLIE et une seule personne peut étre tenue pour responsable : LA MINISTRE

Hors ligne

#61 07-05-2009 19:11:32

chassezac
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 2

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

"- l'assistant parlementaire zélé de Françoise de Panafieu : qui transmet le mail au cabinet soit disant pour trouver un argumentaire. Comme si un député avait besoin de contacter le ministère pour ça (Copé leur a envoyé des argumentaires prêts à être recrachés). Et comme si même un super mail de ce genre obtenait des réponses argumentées et personnalisées."

Juste pour info, c'est une pratique courante. J'ai travaillé de longues années dans un ministère, nous recevions tout type de courrier transmis par les élus pour "éléments de réponse", dès que cela concernait un sujet où notre administration était supposée être experte. La version de Panafieu ne réveille pas plus de méfiance que ça. Le vrai problème, c'est la transmission du ministère de la culture à TF1. Ça sent le souffre!

Hors ligne

#62 07-05-2009 19:11:51

Fabrice
Membre
Inscription : 18-11-2008
Messages : 18

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Arg... j'ai fait un appel public pour écrire à son député, et j'ai même fourni un template... Je me sens un peu coupable sad

En même temps, j'ai plus de chance que Jérôme, j'ai écrit à mon député, sauf que j'habite le 4e et que ma député, c'est Martine Billard.
Une belle rencontre, d'ailleurs.

Nul doute ceci dit que Jérôme avec autant de pub trouvera du boulot, on l'y aidera au besoin, et merci à lui, le procès aux prudhomme, qu'il est sûr de gagner, lui rapportera non seulement pas mal d'argent, mais permettra au débat sur Hadopi de rebondir dans les média... S'il arrêtent la censure sad

Hors ligne

#63 07-05-2009 19:15:48

Caspeer
Membre
Inscription : 27-02-2009
Messages : 31

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

En ce sens, le fait qu'un employé critique une loi qu'en tant qu'"ayant-droit" ils appellent de leurs vœux constitue une faute professionnelle grave qui justifie un licenciement.

Une faute professionnelle ne peut pas être invoquée sur le motif d'avoir exprimé une opinion personnelle dans le cadre d'une correspondance privée. Et de plus réalisée en qualité de citoyen contactant son député à l'occasion d'un débat parlementaire, quand bien même il citerait sa profession et donc le nom de son entreprise dans la lettre.

Ensuite, contrairement à votre exemple cette opinion ne portait pas à priori sur la politique ou l'image de son entreprise, mais sur le bien fondé d'une loi qui concerne chaque français.

Je m'étonne que vous ne soyez pas plus choqué par la possibilité pour une entreprise de renvoyer des gens sur la seule base de leurs opinions politiques. Sans qu'aucun autre motif directement liée à votre activité professionnelle ne soit retenu.

Que certaines le fassent ou soient tentées de le faire n'implique en rien qu'on doive l'accepter. Ce n'est pas en outre parce qu'on travaille dans une entreprise que la loi de la république ne s'y applique pas.

Hors ligne

#64 07-05-2009 19:25:46

babebridou
Nouveau membre
Inscription : 29-01-2008
Messages : 6

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Gurvan a écrit :

Je vais me faire l'avocat du diable : TF1 n'est pas qu'une chaine de télévision, c'est aussi un des principaux éditeurs de DVD en France (via TF1 Vidéo), et donc, c'est un "client" d'Hadopi.

Certes, j'apprécie l'exercice. TF1 bénéficie pleinement de cette loi, j'en conviens.

En ce sens, le fait qu'un employé critique une loi qu'en tant qu'"ayant-droit" ils appellent de leurs vœux constitue une faute professionnelle grave qui justifie un licenciement.

Non.
Il ne s'agit pas d'un simple employé, mais d'un cadre. Etant moi-même cadre, je peux avoir un point de vue différent de ma hiérarchie et le faire savoir, si tant est que ni mon travail ni celui de mes collègues n'est impacté par cette opinion. Par exemple, je peux virer quelqu'un que j'apprécie, embaucher quelqu'un dont la tête ne me revient pas, diriger les travaux sur un projet dont les tenants et les aboutissants ne sont pas à mon gout. Je sais le faire, je sais le faire proprement, car je suis professionnel. La faute grave aurait été de négliger ou saboter le travail par conviction. La faute grave aurait été de laisser des évènements extérieurs à la sphère du travail influencer le jugement professionnel et la qualité des services pour lesquels le cadre est payé.

L'énormité de cette affaire m'incite à penser que la personne qui a pris la décision de virer ce cadre est incompétente et laisse des éléments extérieurs influencer son jugement, notamment en termes de maitrise du risque. Car voilà, le coût réel de cette manoeuvre s'apparente à un lancer de dés. Beaucoup de dés. Avec de la chance, beaucoup de chance, deux cent mille euros, une rigolade. Personnellement j'estime à vue de nez que le coût en termes de communication et d'image dépassera les deux cent millions d'euros pour revenir au niveau zéro, celui d'hier à midi.

Et puis, TF1 est une entreprise privée, pas un service public.
Pour ceux d'entre vous qui travaillent dans le privé, imaginez la réaction de votre patron s'il vient à ses oreilles que vous avez écrit à votre député pour critiquer la politique de sa boite !

Je ne peux accepter cet argument, puisqu'il est mauvais venant d'un "avocat du diable". Implicitement tu présentes TF1 en tant que donneur d'ordre et le gouvernement d'exécutant sur ce projet de loi - ce n'est pas acceptable puisque anticonstitutionnel.

Je dirais plutôt: "Imaginez la réaction de votre patron s'il vient à ses oreilles que vous avez écrit à un député pour critiquer un projet de loi qui, s'il est appliqué, favoriserait le développement de votre entreprise".

Je parle régulièrement politique avec mon patron. Nous sommes en désaccord sur bien des sujets, en accord sur bien d'autres; j'ai conscience que nous devons faire du mieux que nous pouvons avec les règles qui nous sont imposées. Et lui comme moi, sommes d'accord sur un principe simple, républicain et démocratique:

La loi est une affaire de société, pas une affaire d'entreprise.

Mais l'ultime principe, qui nous mettra tous d'accord:
Sur cette affaire, en dehors de toute conviction pro ou anti-hadopi, ni aucune affinité politique, TF1 comme le ministère de la culture ont fait preuve soit de bêtise, soit d'incompétence, simplement PARCE QU'ILS SONT A L'ORIGINE DE CETTE HORREUR MEDIATIQUE (qui est, entre nous soit dit, leur coeur de métier). Au mieux ils doivent remettre leur démission (incompétence). Au pire ils doivent être virés (bêtise).

Hors ligne

#65 07-05-2009 21:43:06

GNG
Nouveau membre
Inscription : 06-05-2009
Messages : 2

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Tf1 Terre Ump!!! Tf1 C'est Pas La France!!!

Hors ligne

#66 07-05-2009 22:10:01

GUILLOT
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 1

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

ce qu'il y a de pire, c'est ce qu'ecrit TF1, c'est complètement illégale comme le souligne de nombreux lecteurs, cela a échappe a TF1 comme si  , sous la protection d'amis "hauts placés" ils échappés a la loi commune. on se croirait chez POUTINE, Ce salarié c'est rendu coupable de crime de lèse-majesté critiquant le desir du pouvoir a qui cette chaine a  fait allégeance

Hors ligne

#67 07-05-2009 22:13:07

Viriato
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 1

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

la France d'aujourd'hui ressemble plus au Chili de Pinochet, qu'à la patrie des droits de l'homme !

Hors ligne

#68 07-05-2009 22:31:10

stefsoleil
Nouveau membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 1

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Lamentable TF1, lamentable gouvernement. Et quand je pense que la majorité des télespectateurs regardent TF1...Comment peut-on regarder cette chaîne au contenu si pauvre animée par de pauvres marionnettes et regardée par de tristes familles.

Réveillez-vous et éteignez la télé! Allez prendre l'air et oxygénez-vous le cerveau.
Parlez à vos enfants. Ecoutez-les...

On vous endort petit à petit...

Et dire que nous sommes gouvernés par cette lamentable galerie d'incompétents qui continuent à faire n'importe quoi...

Heureusement, pas de télé à la maison. Des fleurs dans mes jardinières, des amis, l'amour d'une femme, d'une famille, les voyages, les livres, la musique, les promenades au Bois de Vincennes. Quel bonheur. En attendant les prochaines élections présidentielles...

Bises à tous,

Hors ligne

#69 08-05-2009 07:03:23

serge31
Nouveau membre
Inscription : 08-05-2009
Messages : 4

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

on se croirait en RDA avec la stasi .....
en plus,"le petit pas grand chose" veut mettre un de ses "copains" à la tête de France Telecom ... ce sera plus facile pour nous mettre sur écoute ........

Hors ligne

#70 08-05-2009 07:39:38

CITOYEN60
Membre
Inscription : 07-05-2009
Messages : 12

Re : Dénoncé par Albanel, viré par TF1

Que Monsieur Jérôme Bourreau-Guggenheim, cadre de TF1, viré comme un malpropre, pour ses opinions politiques, ne compte pas trop sur la Halde, du capitaliste Louis Schweitzer…

J’ai moi-même été éjecté de chez El-Si, société appartenant à Bouygues (Colas/Somaro/El-SI), pour avoir refusé d’enfreindre les lois de la République (1), un syndicaliste, pour avoir essayé de m’aider (ainsi que pour d’autres raisons), a été torturé psychologiquement, jusqu’à ce qu’il fasse une tentative de suicide dans son bureau, chez Franclair à Beauvais, j’ai saisi la Halde, par lettre recommandée AR, qui a reçu mon dossier le 12/11/2008 (2), j’attends toujours de ses nouvelles…

(1) A.S.A, « Bouygues institue la gym obligatoire sur ses chantiers » (le Parisien daté 25/06/08), suite et fin :

http://rpubliquejetaime.typepad.fr/anti … t-fin.html

(2) La Halde ne répond plus, fait l’autruche : laxisme ? Les Français de souche, sont exclus de la protection « Haldienne » ? Le patron Martin Bouygues, bénéficie de l’immunité « Sarkozyenne » ?

http://rpubliquejetaime.typepad.fr/anti … ienne.html

L’excellent Didier Porte, compère de l’excellent Stéphane Guillon, a dit, dans un sketch, sur France Inter, que Nicolas Sarkozy, était le plus « grand tueur », que la classe politique pourtant féconde, avait jamais porté (3), moi, à  plus de 55 ans, avec mon expérience professionnelle de cadre, je dis, que le management Bouygues, est le plus « déshumanisé », ignoble, sans foi ni loi, que j’ai jamais rencontré…

Cette affaire de « flicage chez TF1 », me conforte dans mon action, puisque la Halde, n’est qu’un alibi, qui sert de bonne conscience au patronat, qui sans vergogne, pour des raisons condamnables, « assassine » des pères de familles, il faut utiliser les mêmes méthodes que l’adversaire, taper là où cela fait mal, faire en sorte qu’ils (Bouygues entre autres !) soient connus, pour ce qu’ils sont (4), pour ma part, pour laver mon honneur d’honnête homme, massacré, humilié, etc, je suis près à aller jusqu’à la grève de la faim, à crever devant les caméras de TF1…


(3) Gilbert Montagné (chanteur, VRP, etc.) avait dit, lors du « sacre » de Bercy, pour expliquer son coup de foudre pour Sarkozy : « c’est l’amour qui rayonne autour de toi », Didier Porte (France Inter) dit :

http://rpubliquejetaime.typepad.fr/anti … oudre.html

(4) Bouygues : « tuy